Onirik
Prince Eleven : tome 5 - Avis +/-
Onirik -> Bande dessinée -> Manga - Manhwa - Manhua -> Dernière mise à jour : le mardi 18 novembre 2014.
Editeur : Kurokawa

de Go Ikeyamada

Présentation de l’éditeur

Encore deux matchs pour Midori et ce sera la demi-finale contre Tsukasa ! Ecoeurée par le jeu violent de son rival, la jeune fille, elle-même diminuée par une blessure, tente de le dissuader de blesser les joueurs adverses.

Mais un autre adversaire de Tsukasa lui impose un odieux chantage : s’il ne perd pas le match, son ennemi révélera à tous la véritable identité de Midori. Quel choix va faire Tsukasa ?

Avis de Hiromichi

Nous reprenons là où on avait laissé Midori et Tsukasa, c’est à dire Tsukasa en train de peloter la demoiselle. Mais lors de cette séance de pelotage, il se rend compte que Midori n’est pas un jouet et qu’il n’a pas à faire seulement que ce qu’il veut. Il se reprend et essaye de faire des efforts pour elle, il la félicite sur son jeu et l’encourage. Midori craque pour lui et est heureuse d’avoir cette reconnaissance car Tsukasa en plus d’être son premier amour est également un joueur de foot qu’elle admire énormément.

Midori est motivée, cependant elle s’est blessée au dos et ne va pas très bien. Kazuma qui ne veut que son bien est contre le fait qu’elle joue et les deux amis se font la tête. D’un tout autre côté, Reiji Rinbo, un joueur de foot au mauvais caractère, découvre la vérité au sujet de Midori et de sa relation avec Tsukasa, il va profiter de ses faiblesse pour le faire chanter.

Ce qui est vraiment désagréable dans ce volume est le comportement de Kazuma. Il représente un point d’ancrage pour Midori. Il la remet à sa place parce qu’elle semble être sur le point de devenir hystérique. Il l’aime et veut la protéger. Mais il copie l’ancienne manière de faire de Tsukasa...

C’est à dire qu’il s’impose physiquement à elle, oui la jeune fille devient hystérique et il faut la calmer, mais l’embrasser de force nous semble en décalage avec ce qu’on a pu voir de Kazuma depuis de le début de la série, ce qui au final est assez dommage.

Tsukasa à l’inverse remonte dans notre estime. Etre proche de Midori lui fait un grand bien, il grandit et évolue. Il nous montre une facette de sa personnalité attachante mais également ses faiblesse, sa peur viscérale de l’abandon et le fait qu’il a besoin d’un soutien.

Ce volume fait changer plus ou moins nos avis sur les deux personnages masculins principaux. On découvre que Kazuma n’est pas qu’un agneau et que Tsukasa n’est pas seulement un grand méchant loup et c’est sympa ! Ça redonne du souffle à l’histoire surtout quand celle-ci a tendance à mettre Midori dans les bras de son ex-bourreau.

La fin nous promet aussi des révélations pour la suite et on espère qu’elles seront à la hauteur de nos attentes.

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 192 p. noir & blanc, sens de lecture japonais
Editeur : Kurokawa
Catégorie : Shojo
Sortie : 14 octobre 2010
Prix : 6,80 €


A lire aussi sur Onirik

Je t’aime Suzuki : tome 18 - Avis +
Je t’aime Suzuki : tome 17 - Avis +
Je t’aime Suzuki : tome 16 - Avis +
Je t’aime Suzuki : tome 15 - Avis +
Je t’aime Suzuki : tome 14 - Avis +
Je t’aime Suzuki : tome 13 - Avis +
Je t’aime Suzuki : tome 12 - Avis +
Je t’aime Suzuki : tome 11 - Avis +
Je t’aime Suzuki : tome 10 - Avis +
Je t’aime Suzuki : tome 9 - Avis +
Je t’aime Suzuki : tome 8 - Avis +
Prince Eleven : tome 10 - Avis +
Prince Eleven : tome 9 - Avis +/-
Prince Eleven : tome 8 - Avis +/-
Prince Eleven : tome 7 - Avis +/-
Prince Eleven : tome 6 - Avis +/-
Prince Eleven : tome 4 - Avis +/-
Prince Eleven : tome 3 - Avis +
Prince Eleven : tome 2 - Avis +/-
Prince Eleven : tome 1 - Avis +
Je t’aime Suzuki !! - Avis +/-
L'auteur Hirone
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr