Onirik
Arctic - Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mardi 12 février 2019.

Quand la France est paralysée par quelques flocons de neige, Mads Mikkelsen, lui, traverse une bonne partie de l’Arctique à pied pour sauver une jeune inconnue...



film islandais de Joe Penna (2019)

Présentation officielle

En Arctique, la température peut descendre jusqu’à moins –70°C. Dans ce désert hostile, glacial et loin de tout, un homme lutte pour sa survie. Autour de lui, l’immensité blanche, et une carcasse d’avion dans laquelle il s’est réfugié, signe d’un accident déjà lointain.

Avec le temps, l’homme a appris à combattre le froid et les tempêtes, à se méfier des ours polaires, à chasser pour se nourrir… Un événement inattendu va l’obliger à partir pour une longue et périlleuse expédition pour sa survie. Mais sur ces terres gelées, aucune erreur n’est permise…

Avis d’Emmanuelle

Le film s’ouvre sur la routine matinale de Mads Mikkelsen en Arctique. Il racle de la neige pendant quelques minutes, la caméra prend de la hauteur, et nous voyons un SOS se détacher du sol blanc.

Le héros va relever ses lignes de pêche, mange quelques sushis décongelés dans l’épave de son petit avion, et part en haut d’une colline tourner la manivelle de la batterie alimentant sa balise de détresse.

Il parvient à faire venir un hélicoptère qui s’écrase au sol. Le pilote est mort, son accompagnatrice est en état de choc et blessée. Le héros va alors tout faire pour la sortir de là et lui donner l’envie de se battre, quitte à la traîner pendant des jours sur les étendues glacées pour rallier une station probablement désertée...

Artic est loin d’être un film contemplatif sur la beauté de ses paysages où il fait bon s’y crasher, malgré quelques longueurs. Mads Mikkelsen le porte à bout de bras, comme il le fait avec la jeune femme qu’il veut sauver. Cet acteur, même avec des cheveux gras, éblouit le spectateur bien plus que la blancheur de la neige.

Les angles de prise de vue lui donnent la part belle, mais c’est son charisme qui fait le reste du travail. Exit l’inquiétude que l’on a pu ressentir en regardant Hannibal, c’est son côté touchant qui va nous charmer cette fois-ci.

Le scénario tient probablement sur quelques pages, et les dialogues sur deux ou trois post-it (on peut d’ailleurs se demander quel a été le cachet du "boulet" que le héros se traîne, car elle ne dit que deux mots et dort environ 95% du film). L’histoire se finit comme elle a commencé, dans la neige. Il n’y a ni introduction, ni conclusion, le titre nous révèle le seul décor : l’Arctique.

Au final, Arctic est un peu plus qu’un film survivaliste, il nous fait éprouver nos limites. Jusqu’où est-on prêt à aller pour sauver quelqu’un ? Quel est le point que l’on devra atteindre avant de laisser tomber ? Et évidemment, sans Mads Mikkelsen, fort à parier que le film n’aurait pas eu le même impact...

Fiche technique

Sortie : 6 février 2019
Durée : 117 minutes
Avec : Mads Mikkelsen, Maria Thelma Smáradóttir, Tintrinai Thikhasuk
Genre : Aventure

L'auteur Emma666
Son site : La pause lecture
Sa fiche
A gagner !

4 avril : Gagnez 3 Ashlon de H. Roy


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr