Onirik
Au coeur du danger - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le lundi 21 mars 2011.

Une nouvelle aventure de la profileuse Maggie O’Dell... dans la continuité, certes, mais somme toute déconcertante !



Editeur : Harlequin

roman d’Alex Kava

Présentation de l’éditeur

Des cauchemars, qui la hantent nuit après nuit... Des insomnies, de plus en plus fréquentes. Maggie O’Dell n’aurait jamais imaginé que son travail de profiler du FBI s’insinuerait de la sorte dans sa vie privée, jusqu’à troubler son sommeil. Déstabilisée mais décidée à conserver son sang-froid, elle n’hésite pas un instant à se rendre en Floride pour une nouvelle enquête qui se révèle ardue.

D’étranges paquets non identifiés ont en effet été repêchés par les garde-côtes, dans les eaux de Pensacola. Des paquets qui ne laissent hélas aucun doute sur le fait que des meurtres ont eu lieu. Sur place, Maggie ne tarde pas à trouver une piste, celle d’un trafic terrifiant. Mais son enquête se complique quand un terrible ouragan se déclare. Au cœur de la tourmente, elle est alors soulagée de pouvoir compter sur l’aide du médecin militaire Benjamin Platt, un homme qu’elle connaît de longue date et à qui elle accorde une confiance absolue. Car ils ne seront pas trop de deux pour exhumer la vérité... au risque d’être ensevelis avec elle.

Avis de Marnie

Les fans de l’univers très glauque de la profileuse Maggie O’Dell, seront ravis de retrouver pour la huitième fois, notre héroïne, traumatisée par nombre d’évènements dramatiques. En effet, Alex Kava a jeté cette jeune femme dans de multiples aventures très éloignées les unes des autres, mais aussi tragiques que noires, à la manière des enquêtes de la série Esprits Criminels !

Torturée par divers serial killers, plusieurs fois gravement blessée, enfermée même une fois dans un congélateur et sauvée in-extremis, victime aussi du virus Ebola, ou enquêteuse dans les minutes qui ont suivi une tuerie façon Colombine, elle a assisté à nombre d’assassinats plus horribles les uns que les autres et a dû elle-même tuer plus d’une fois, alors qu’elle perdait des collègues et amis au fil des romans. Il est donc assez normal qu’il lui est impossible depuis de longs mois de dormir plus d’une heure d’affilée, poursuivie par les innombrables scènes éprouvantes subies depuis une bonne décennie.

La voici avec pour une fois une enquête assez simple sur les bras, la seule difficulté est l’imminence de l’arrivée d’un ouragan et comme nous sommes sur la côte de Floride, vous aurez compris où va se situer le coeur du danger. Toutefois, Alex Kava, n’est jamais vraiment là où nous l’attendons.

Elle-même ayant vécu dans la baie de Pensacola, l’auteur a éprouvé cette montée terrible de la tension dans l’attente de la violence finale. C’est ici ce qu’elle va mettre en relief. Loin de tomber dans le scénario catastrophe - soit Maggie au coeur de l’ouragan en train de courir au-devant du cyclone - ce sont les quarante-huit heures qui précèdent qui nous sont méthodiquement racontées, avec la fuite des habitants, ceux qui protègent leurs biens, les boutiques littéralement prises d’assaut, avec les habitués stoïques, les gens qui paniquent, et les nouveaux arrivants qui ne comprennent pas ce que signifie que de redouter des vents qui vont à plus de 200km à l’heure, alors qu’ils voient un magnifique ciel bleu.

Nous pouvons seulement reprocher à Alex Kava un travail impeccable, presque trop. Elle conçoit ses histoires toujours de la même façon, soit de multiples intrigues racontées chronologiquement, par plusieurs personnages principaux et secondaires charismatiques et qui soudain à un moment se rejoindront pour former un seul fil rouge, car tous les petits évènements se télescopent et s’unissent, que ce soit l’enquête de Benjamin Platt, médecin militaire et accessoirement le petit ami de Maggie [1], celle de notre héroïne, et le travail des garde-côtes (un des meilleurs moments du livre) raconté par la "sauveteuse" du groupe, Liz Bailey qui mériterait sa propre histoire ! Tout avance avec la rigueur d’un métronome, conçu comme une machine très bien huilée. Justement, il manque juste une pointe de rebondissement, un petit élément inattendu qui remettrait tout en question, soit une once de spontanéité à ce récit.

Heureusement, Alex Kava semble nous avoir entendu, puisque son épilogue fait preuve d’une originalité qui laisse sans voix ! Cela donne une touche astucieuse, maligne, et légèrement humoristique, ce qui chez cet auteur est déjà surprenant ! Les prochaines aventures de Maggie O’Dell paraîtront aux Etats-Unis en juillet 2011, ce qui nous laisse donc de longs mois pour attendre cette prochaine enquête cette fois-ci en plein Middle west, avec la mort étrange de plusieurs adolescents...

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 367
Editeur : Harlequin
Collection : Best-sellers
Sortie : 1 mars 2011
Prix : 6,99 €

[1] mais sans l’être vraiment non plus...


A lire aussi sur Onirik

Sur la piste du tueur - Avis +
Au coeur du brasier - Avis +/-
Piège de feu - Avis +
Mort sur la ville - Avis +
Obsession meurtrière - Avis +
Les âmes piégées - Avis +
Les âmes piégées
Le collectionneur - Avis +
Le collectionneur
Sang Froid - Avis +
L'auteur Marnie
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr