Onirik
X-Men : Apocalypse - Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le jeudi 19 mai 2016.

Un nouveau départ pour les X-men qui s’avère très réussi ! Les fans y retrouveront ce qu’ils aiment de la série et ceux qui ne connaissent pas ou moins bien y verront un film d’action plus grave que les derniers Avengers et plus musclé aussi !



film américain de Bryan Singer (2016)

Présentation Officielle

Depuis les origines de la civilisation, Apocalypse, le tout premier mutant, a absorbé de nombreux pouvoirs, devenant à la fois immortel et invincible, adoré comme un dieu.

Se réveillant après un sommeil de plusieurs milliers d’années et désillusionné par le monde qu’il découvre, il réunit de puissants mutants dont Magneto pour nettoyer l’humanité et régner sur un nouvel ordre. Raven et Professeur X vont joindre leurs forces pour affronter leur plus dangereux ennemi et sauver l’humanité d’une destruction totale.

Avis de Valérie

Alors que les Avengers enchaînent les blagounettes (pour notre plus grand plaisir, ne les boudons pas !) les X-Men ont toujours été plus sérieux, mettant en avant la persécution des différences. D’ailleurs, l’ouverture du premier X-Men débute avec les camps d’extermination nazis où le petit Eric Lehnsherr, séparé violemment de ses parents à l’entrée d’Auschwitz, découvre ses pouvoirs de mutant.

Cette entrée en matière marquante sert finalement de fil conducteur car Eric/Magneto a toujours un mal fou à accepter qu’on ne mettra pas dans un camp pour exterminer tous les mutants, comme à Auschwitz parce qu’alors il était juif (d’autant que c’est toujours la première intention des humains, suivez mon regard vers le Colonel Stryker). Cela donne un poids (ou une dualité) au personnage bien plus important que dans les comics et comme il est superbement interprété par Michael Fassbender, cette gravité marque les esprits.

Le film précédent permettait un reboot du scénario originel, nous sommes dix ans après, en plein dans les années 80. Raven poursuit sa quête pour trouver et délivrer les mutants malmenés par les humains tandis que le professeur Charles Xavier et Hank McCoy (le Fauve) dirigent l’école pour jeunes mutants. De son côté, Eric se fait totalement oublier et s’est construit une vie tranquille avec femme et enfant, en Pologne.

Mais le tout premier mutant, plus ou moins dans le coma en Egypte, revient à la vie sous les yeux effarés de l’agent de la CIA Moira MacTaggert. Il a été trahi au temps des pharaons, alors qu’il transférait son essence dans un corps tout neuf et est resté emprisonné dans la pierre. Comme beaucoup dans cette position délicate, il n’est pas content et ne pense qu’à reformer son équipe et soumettre le monde ! Il s’agit d’Apocalypse et ses quatre cavaliers !

L’histoire est passionnante, tout comme la construction et l’évolution des personnages. On n’évite pas quelques erreurs de casting (Angel est ridicule, Apocalypse ne fait pas aussi peur qu’il le devrait, Psylocke est un peu absente) mais si vous accrochez aux premières minutes du film, vous serez de toute manière trop occupé par l’action et les rebondissements pour vous en soucier !

Et comme pour X-Men : days of future past, le petit bijou du film c’est Quicksilver. Sa présence seule légitimise l’ensemble ! Il est à la fois, drôle, profond l’air de rien, et extrêmement doué. L’acteur comme le personnage sont géniaux au point où on cherche avidement à revoir ses scènes sur youtube. Evan Peters est époustouflant et fait passer le Quicksilver des Avengers pour un accident de parcours. Il est l’élément sérieux mais régressif qui permet aux autres de fonctionner et de se définir.

L’omniprésence de Raven (alors que ce n’était pas le cas dans les premiers films, et elle était totalement à la botte de Magneto) titillera peut-être les fans des comics, mais Jennifer Lawrence a des arguments qui feront taire la plupart. Elle est belle, jeune et talentueuse, et son personnage d’icone mutante apporte un plus au niveau des jeunes recrues. On ne revient pas sur le talent confirmé de James McAvoy, Rose Byrne, Nicholas Hoult... mais se détachent des jeunes acteurs Kodi Smit-McPhee, Tye Sheridan et Sophie Turner qui tiennent bien leur place et préparent le futur !

Nous n’avons qu’une seule chose à ajouter à cet avis : éclatez-vous avec ces X-Men, ils sont géniaux et ils déchirent les gènes mutants de leur mère !

Fiche Technique

Sortie : 18 mai 2016

Durée : 144 minutes

Avec James McAvoy, Michael Fassbender, Jennifer Lawrence...

Genre : action


A lire aussi sur Onirik

Ciné+ Premier - X-Men : days of future past
HD1 - Dr House
Jack le chasseur de géants
Jack le chasseur de géants - Avis +/-
Canal+ - X-Men : le commencement
Ciné + Premier - X-Men origins : Wolverine
X-Men : Le Commencement - Avis +
Bryan Singer : révélations en chaîne !
Succès pour X-Men !
X-Men 4 ?
Projets pour Bryan Singer
News pour Superman
Logan - Avis +
Thor - Avis +
X-Men 3 : L’affrontement Final - Avis + et -
Kevin Bacon rejoint les X-Men
Prequel pour Magneto ?
Wolverine au Grand Rex
X-Men 3 est au sommet du box-office américain
X-Men 3 : l’affrontement final, 2e meilleur démarrage 2006 d’un film américain
La bande annonce de X-Men 3 est enfin disponible
Archangel dans X-men III
X-men 3 - La re-poisse
X-men 3 - la poisse... la suite ?
X-men 3 - la poisse
X-men 3 - Casting
L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr