Onirik
On prend les même et on recommence ?
Onirik -> Nous contacter -> Editorial -> Dernière mise à jour : le vendredi 9 octobre 2009.

J’ai découvert la série Les Tudors cet été. J’aurai pu vous la présenter normalement, faire une analyse socio-historiquo-religieuse, puisque l’on sait que les scénaristes des Tudors, ne la respectent guère, l’Histoire avec un grand H, j’ai décidé de prendre un autre chemin. Parce qu’en réalité que l’on soit au XVIe siècle en Angleterre ou au XXIe aux USA, rien n’a changé sous le soleil....



Dans le cas de la série des Tudors, bien que basée sur des faits historiques [1] et des personnages ayant réellement vécus [2], la série lorgne plus sur le soap que sur le documentaire historique !

Prenez Henry VIII… sous ses airs de beau gosse, c’est un peu (beaucoup) le grand manitou qui fait la pluie et le beau temps sur tous les autres personnages ! C’est notre Victor Newman en quelque sorte… Vous voulez d’autres preuves ? Avez-vous vu le nombre de femmes qu’il a ? Pour une nuit ou plus… A la fin de la saison 4 des Tudors, puisqu’il n’y en aura que 4 saisons - le temps de laisser à Riton d’user toutes ses femmes, le roi aura eu 6 épouses ! Maintenant, moi je dis qu’il vaut mieux être Mme Newman que la Reine d’Angleterre car comme l’a dit je ne sais plus qu’elle historienne chez Stéphane Bern, voici comme ont fini les reines :

- Catherine d’Aragon : divorcée, répudiation avec à la clé excommunication de Riton de l’église romaine par le Pape ! C’est un peu la Nikkie de la série. D’abord, c’est la plus vieille et celle avec laquelle, il débute l’histoire. Comme la blonde ex-stripteaseuse de Genoa city, Catherine a tenu bon un certain temps malgré les infidélités du grand chef mais un jour un joli minois passe par là et patatras !, Henry VIII la vire avec pertes et fracas !

- Anne Boleyn : quickniquée… pardon décapitée. Malgré l’attrait sexuel, les sentiments (la série prend le parti de la montrer à la fois manipulatrice et amoureuse) et la petite Elizabeth, Henry va faire décapiter sa femme pour trahison. Parait-il qu’elle aurait couchée avec son frère… Bon à part Vanessa dans le Rêve de Diana, je ne vois pas qui dans les Feux de l’amour… Siii bien sûr, suis-je bête, fut un temps où le moustachu [3] était marié à Leanna Love, une journaliste, un peu garce et manipulatrice…

- Jane Seymour : morte en couche… Ahh la jolie et douce Jane est la seule qu’Henry ait (parait-il) réellement aimé… M’enfin ne serait-ce pas parce qu’elle est la seule à lui avoir donné ce fils qu’il désirait tant [4] ? La jeune femme meurt donc une semaine après son accouchement laissant son royal mari inconsolable. On peut dire qu’elle est l’Ashley de la série, celle que Big boss aime de tout son cœur, d’un amour vrai mais contrarié… Ça fait quand même 20 ans que Victor et Ashley nous jouent les Roméo et Juliette des Feux de l’amour.

- Anne de Clèves : divorcée… Là il n’y peu rien le Riton, malgré tout ses efforts, il n’arrive pas à consommer le mariage ! Rien à faire, il ne la désire pas… Il la dit moche, sentant mauvais, en plus de par sa religion la pauvre fille ne connaît rien à la chair et reste raide comme un piquet dans le lit. Ça change d’Anne Boleyn. Par contre ici, je n’ai pas de point de comparaison, notre moustachu n’a jamais eu de problèmes d’érection [5].

- Catherine Howard : exécutée pour adultère (avéré celui là). La demoiselle arrive dans le dernier épisode de la saison 3 donc je n’en sais pas plus, sauf qu’elle n’a pas froid aux fesses. Même Anne Boleyn était sage à côté d’elle !

- Catherine Parr : décédée après Henry.

Voici donc pour Sa Majesté le roi Henry VIII, mais le reste n’est pas mal non plus …

Nous avons donc sa fille, Mary née de son tout premier mariage. Tristement célèbre sous le nom de « Bloody Mary », elle pourrait être la Victoria Newman de la série, la fille chérie de son papa, sacrifiée sur l’hôtel de la royauté (des amours royales) ou des affaires (et des amours du richissime homme d’affaire).

Henry VIII n’a pas de fils (enfin si mais c’est un bébé) c’est pourquoi, je comparais Nicholas Newman non pas avec le petit Edward, mais avec le beau-frère de sa majesté : Charles Brandon, duc de Suffolk

L’un comme l’autre sont mariés et père de famille, mais bien que très épris de leurs épouses (Sharon/Catherine) ils n’hésitent pas à donner des coups de canifs dans le contrat nuptial. Bras droit du grand chef, ils ne complotent pourtant pas dans l’ombre [6] et/ou affronter leur père/roi. Brandon sera banni de la cour, deux fois.

Bon après il y a tous les ennemis. Là c’est plus difficile, mais comment ne pas penser à la rivalité Newman/Jack Abbot quand on voit Henry VIII et François Ier se battre comme des jeunes coqs pour savoir qui est le plus beau, le plus sportif, a le plus beau royaume ou la plus belle maîtresse ?

Au final, j’espère que mon petit speech ne vous a pas fait peur parce que telle n’était pas mon intention. The Tudors est une bonne série lorsque l’on n’est pas trop pointilleux concernant les détails historiques. Mais j’avoue une préférence pour la troisième saison et la difficile mise en place de la réforme religieuse, accompagnées des manigances de Cromwell. A noter que Arte diffusera la première saison, dés le 12 septembre à 20h45.

[1] mis à la sauce Hollywood, parce que oui surprise !!! ce n’est pas une série anglaise

[2] non, non, ne rêvez pas Henry VIII n’avait pas les muscles de Jonathan Rhys Meyer et Charles Brandon la gueule d’ange d’Henry Cavill

[3] Victor, si vous ne suivez plus

[4] Il serait bien bête maintenant s’il savait que c’était lui le fautif !

[5] voyons !!

[6] pour le bien du royaume ou de l’entreprise hein, pas par ambition personnelle

L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr