Onirik
Nueva Königsberg - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le samedi 9 mai 2009.

Nueva Königsberg, où comment Botul disserta sur la vie sexuelle d’Emmanuel Kant. Un roman fin, spirituel et instructif.



Editeur : Philippe Rey

roman de Paul Vacca

Présentation de l’éditeur

Mai 1946. Le philosophe français Jean-Baptiste Botul est appelé à Nueva Königsberg au Paraguay, auprès d’une communauté exilée vivant à la manière de Kant. Il est chargé de trancher un débat d’une importance capitale : quelle doit être leur vie sexuelle ? Délicate question. S’ils pratiquent, ne risquent-ils pas d’être infidèles à leur illustre modèle, connu pour sa chasteté ? Mais s’ils s’abstiennent, la survie de Nueva Königsberg sera de fait compromise...

Le jeune Sébastien s’est trouvé entraîné dans cette expédition, qui oscille pour lui entre canular et cauchemar jusqu’à sa rencontre avec Sofia, membre de la communauté. Partageant discussions, disputes et confidences, ils découvrent un monde nouveau. Toutefois, l’issue de leur relation reste suspendue à la solution que proposera Botul. Sexe ou pas sexe ?

Avis d’Enora

Adeptes de la polémique sur l’existence de Jean-Baptiste Botul et réfractaires au « botulisme » passez votre chemin ; car voici comment ce dernier philosophe de tradition orale, a été amené à faire son cycle de conférences sur la vie sexuelle d’Emmanuel Kant.

1946, Botul est invité avec un jeune Candide, Sébastien, à Nueva Königsberg au Paraguay - une ville crée à l’identique de la Königsberg de Kant - pour essayer de résoudre la seule chose non résolue du kantisme c’est-à-dire le sexe. Car pour ces spécialistes et intégristes de la philosophie kantienne se pose le problème de leur reproduction et de leur pérennité. Au cours de ses huit causeries, Botul démontrera que la chasteté de Kant n’est pas tant la négation du plaisir que le refus de la procréation. Et si les philosophes n’étaient là que pour témoigner que le but ultime de l’humanité n’était pas de se reproduire ?

Ce livre délicieux, fin, ironique aborde sans en avoir l’air toute la philosophie kantienne : la raison (pure), l’éthique, la morale, le bonheur, la sexualité et son rapport à l’amour. Il fallait tout le talent de Paul Vacca (auteur de La petite cloche au son grêle) pour réussir cette approche dans un roman passionnant qui mêle avec brio, aventure, histoire d’amour et discussion philosophique et qui ravira aussi bien le lecteur érudit que le néophyte.

Fiche technique

Format : broché
Pages : 224
Editeur : Philippe Rey
Sortie : 7 mai 2009
Prix : 17 €

L'auteur Enora
Son site :
Sa fiche
A gagner !

3 janvier : Gagnez 1 La Chronique des Bridgerton


La Gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr