Onirik
Dante - Avis +/-
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le jeudi 5 mai 2011.
Editeur : Milady

Les gardiens de l’éternité : tome 1

roman d’Alexandra Ivy

Présentation de l’éditeur

La tentation est éternelle…

Abby Barlow était loin d’imaginer que travailler pour cette femme mystérieuse pourrait faire basculer sa vie. La mort de cette dernière va plonger Abby dans un monde de danger et de ténèbres, car elle est subitement chargée d’un bien lourd fardeau : elle est devenue le Calice, porteuse de la déesse du bien, cible de tous les démons.

Heureusement, elle dispose d’un allié de choix : Dante. Mortellement dangereux et outrageusement sexy.

Un convent de sorcières a réduit ce vampire en esclavage quelques siècles auparavant et en a fait le gardien du Calice. Maintenant que c’est la belle et douce Abby qui est menacée, son dévouement ira bien au-delà des exigences de sa mission.

Avis de Kamana

Abby travaille pour une femme étrange et suite à la mort de celle-ci, elle se retrouve porteuse du Calice, aussi appelé le Phoenix ou encore la déesse du bien. Cette entité aux pouvoirs immenses empêche par sa simple présence dans le monde des mortels la venue du Prince de ténèbres. Le problème, et il y en a toujours, c’est que mal contenu et méconnu de son hôte, le Calice attire tous les démons comme un aimant.

Ceux-ci vont donc se mettre en chasse de la belle et farouche Abby pour la donner à leur maître, un magicien puissant au service du prince du mal. Son seul espoir dorénavant est de confier sa vie au beau Dante, vampire sublime, gardien du Calice malgré lui. Entre ces deux-là l’attraction sera incroyable voire insensée…

Avec ce premier tome, Alexandra Ivy nous donne le ton pour les opus suivants : de la romance paranormale tournée vers le côté glamour plutôt que vers l’action. Dès les premières pages nous entrons dans le vif du sujet. Abby et Dante vont avoir les hormones en ébullition tout au long du livre. Qu’il y ait une horde de méchants juste à côté ? Bagatelle ! Rien n’empêchera les tourtereaux de se peloter même en plein milieu d’une bataille. Certes c’est mignon, ça échauffe les sens, mais trop c’est trop !

Le côté suspense va être complètement annihilé, laissant tout un pan du livre en attente. Pourtant il y aurait eu matière à mettre du piment et de faire de ce roman une belle réussite. Entre des démons assoiffés de sang, des sorcières au service du Calice mais au tempérament plus que dangereux, un magicien doté de pouvoirs impressionnants et enfin des vampires au glamour alléchant, voilà un éventail de personnages intéressants. Malheureusement, ils ont été trop peu mis en avant, devenant des méchants de pacotille…

Alexandra Ivy nous offre ici des immortels certes charmants, dangereusement attirants mais non-aboutis. Elle n’a pas fait un seul effort d’imagination concernant leur nature vampirique. Comme le dit Abby, il ne manquerait plus qu’ils se transforment en chauve-souris et on serait proche du cliché !

Tout n’est pas négatif, puisqu’il faut avouer tout de même que cette histoire se lit facilement, nous emportant malgré nous dans l’idylle de nos tourtereaux. Leur côté "je-ne-peux-me-passer-de-toi" est parfois comique et le caractère des personnages renforce l’attrait. Nous allons également faire la connaissance de Viper qui sera le héros du prochain tome. Son âge, son tempérament nous laissent présager d’agréables moments à venir !

Vous l’aurez compris, avec le premier tome de cette série, vous plongerez dans un monde de magie et d’amour où les sentiments seront mis en avant au détriment du suspense. Une romance paranormale douce et bouillante à la fois, comique et légère qui comblera les passionnés de sensualité mais qui laissera un goût amer pour ceux épris d’action.

Avis d’Enora

Impression très mitigée pour ce premier tome Des gardiens de l’éternité. Si l’intrigue est plutôt bien ficelée, les personnages principaux eux sont décevants par manque de complexité. Un vampire alpha et une héroïne à l’enfance difficile, rien de bien original certes, mais une infinie possibilité de jouer sur leur relation. Et ici malheureusement cela tombe passablement à plat.

Dante et Abby sont d’entrée de jeu attirés l’un vers l’autre et rien de ce qui leur arrive ne remettra en doute cette fascination. On aurait pu penser que le vampire, victime d’un sort qui l’enchaine depuis plusieurs années, éprouverait quelque rancune envers celle qui l’empêche de retrouver sa liberté ; mais que nenni il est prêt à donner sa vie pour la sauver et la protéger.

De même, Abby fait preuve par amour, d’une abnégation qui frise… l’ennui. Heureusement, en seulement quelques pages, certains personnages secondaires se détachent, comme Viper ou Shay qui, bonne surprise, seront les héros principaux du tome suivant ! Attendons donc le mois prochain pour voir comment évoluera cette série.

Fiche technique

Format : poche
Pages : 382
Editeur : Milady
Sortie : avril 2011
Prix : 7 €


A lire aussi sur Onirik

Darkness Unleashed - Avis +
Beyond the darkness - Avis +
Darkness revealed - Avis +
Embrace the darkness - Avis +
When darkness comes - Avis +
L'auteur Enora
Son site :
Sa fiche
L'auteur Nancy Marçon
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr