Onirik
Coup de foudre à Austenland - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le dimanche 9 juin 2013.

Aussi bon qu’un scone et un thé parfumé !



Editeur : Charleston

roman de Shannon Hale

Présentation officielle

Jane Hayes est une jeune New Yorkaise en apparence tout à fait normale, mais elle a un secret : son obsession secrète pour Mr Darcy, ou plus précisément pour Colin Firth jouant Mr Darcy dans l’adaptation de la BBC de Pride and Prejudice.

Résultat, sa vie amoureuse est proche du néant : aucun homme n’est à la hauteur de la comparaison. Quand une riche parente lui laisse en héritage un séjour de 3 semaines dans un centre chic pour les Austen-addicts, les fantasmes de Jane impliquant une rencontre fortuite avec un héros tiré tout droit de l’époque de la Régence deviennent un peu trop réels.

Cette immersion dans cet Austenland réussira-t-elle à débarrasser Jane de son obsession pour lui permettre de rencontrer un vrai Mr. Darcy ?

Avis de Stéphanie

Qui n’a jamais rêvé de rencontrer son Mr Darcy ? Voilà un livre qui parle enfin de notre obsession du mâle parfait à la mine renfrognée, mais gentleman jusqu’au bout des ongles. Coup de foudre à Austenland déculpabilise les Janéites que nous sommes et cela fait un bien fou.

Même si l’héroïne peut nous agacer parfois dans sa manière toute personnelle de ne pas assumer sa passion pour Jane Austen (depuis quand doit-on cacher son DVD d’Orgueil et Préjugés ?), Jane Hayes est attendrissante dans sa tentative désespérée d’oublier son héros de fiction préféré et de se raccrocher à la réalité. Son immersion dans le monde austenien est jouissive et nous rions souvent de bon cœur à ses réactions impulsives.

Les personnages secondaires ne sont pas en reste et apportent une touche comique et fortement décalée plutôt plaisante. Mais si le ton de la comédie est fortement présent, il n’en reste pas moins une impression étrange à la fin de la lecture, certainement voulue par l’auteure. En effet, vivre son fantasme jusqu’au bout peut avoir des conséquences et l’envers du décor peut vraiment donner à réfléchir.

Un petit moment de lecture fort sympathique donc, que nous avons hâte de voir adapté à l’écran, la date de sortie du film en France (produit par Stephenie Meyer et réalisé par Jershua Hess) sera bientôt annoncée.

Avis de Claire

Dans l’univers des janéites [1], Austenland représente une sorte de rêve absolu, de fantasme. Se dire qu’il existe quelque part un endroit où l’on peut vivre comme à l’époque de Jane Austen, mais avec les commodités sanitaires d’aujourd’hui (il ne faut pas pousser !), se prendre le temps d’un instant pour Elizabeth Bennet ou Elinor Dashwood, avec les jolies robes qui vont avec, c’est incroyable.

C’est ce rêve que vit la jolie Jane, trentenaire new-yorkaise, bien dans sa peau, mais victime consentante du syndrome "Mister Darcy", avec les traits de Colin Firth [2], s’il vous plaît. A la recherche du prince charmant qui ne vient pas, il faut dire qu’aucun n’approche son idéal, elle vit une période un peu dure sentimentalement.

Quand sa grand-tante décède, elle hérite non pas d’argent, mais d’un séjour dans un parc d’attraction "haut de gamme", Austenland, situé dans une campagne anglaise apparemment idyllique, qui doit lui faire vivre son rêve Regency et en même temps la guérir de son obsession, mais le souhaite-t-elle vraiment ?

Shannon Hale, janéite convaincue, joue à fond la carte de la dérision, et même de l’auto-dérision avec ce roman bourré d’humour, de romanesque, et de références bien senties à la plus populaire des romancières britanniques. On s’amuse beaucoup dans cet univers fantasque, fait aussi bien de bric et de broc que de raison et de sentiments.

Jusqu’aux dernières pages, Shannon Hale joue sur la corde sensible, son héroïne sera-t-elle une digne héritière des personnages austeniens ? Ou trouvera-t-elle un authentique Monsieur Darcy ? Ou un bel inconnu bien différent de ses exigeants critères ?

N’hésitez pas une seconde à plonger avec délices dans ce monde romantique, désopilant et fantaisiste, ce petit bijou est aussi appétissant qu’un five o’clock tea, et cerise sur le gâteau, la traduction française est d’une remarquable finesse.

Fiche technique

Format : broché
Pages : 256
Editeur : Charleston
Sortie : 10 mai 2013
Prix : 17 €

[1] les admirateurs de Jane Austen

[2] Version BBC 1995


A lire aussi sur Onirik

Coup de foudre à Austenland
Charleston veut Austenland !
Coup de foudre pour Charleston !
Austenland à Sundance
Un bal Régence, sur un air de Charleston !
Stephenie Meyer sur les traces de Jane Austen
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

25 octobre : Gagnez 3 x Sa majesté des chats avec KDP


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr