Onirik
Ces extravagantes soeurs Mitford - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le jeudi 6 janvier 2022.

Quels destins, quelle famille, quelle fratrie, au delà de la simple biographie, voilà des destinées qui ont traversé le XXe siècle, non pas sur la pointe des pieds comme le commun des mortels, mais avec tambours et trompettes ! Extravagantes certes, scandaleuses, aussi, courageuses, souvent, et incroyablement vivantes, on a l’impression que les Mitford ont tout vu, tout connu. Une biographie passionnante, signée Annick Le Floc’hmoan, si c’était un roman on aurait peine à y croire, mais heureusement, c’est la réalité !



Editeur : J’ai Lu

de Annick Le Floc’hmoan

Présentation de l’éditeur

La vie de cette famille aurait dû s’écouler tranquille et patriarcale. Pourtant, la poussée démocratique était en train de changer la face de l’Angleterre et bousculait les calmes certitudes de l’aristocratie.

Au début du XXᵉ siècle, dans la noblesse anglaise encore flamboyante, naissent les célèbres soeurs Mitford. Nancy, amoureuse de la France et de Gaston Palewski, gaulliste historique, devient une romancière célèbre.

Diana brûle pour le fascisme anglais émergeant et se compromet auprès de son chef de file. Unity se lie d’amitié avec Hitler, tandis que Jessica, l’avant-dernière de la fratrie, s’engage auprès des jeunes républicains espagnols avant de rejoindre le parti communiste. Seules Pamela et Deborah suivent la voie rêvée par leurs parents et se marient dans le luxe et le conservatisme.

À travers le portrait étonnant de ces femmes passionnées, prises dans les tourments de la crise économique et des deux guerres mondiales, ce livre présente une vibrante traversée du siècle dernier.

Avis de Claire

Après avoir littéralement dévoré La Poursuite de l’amour et L’Amour dans un climat froid (deux romans aux accents largement autobiographiques) de Nancy Mitford, nous ne pouvions pas passer à côté de la réédition bienvenue de ce livre, déjà un classique du genre, Ces extravagantes soeurs Mitford, signé Annick Le Floch’Hmoan, et paru pour la première fois il y a vingt ans.

La journaliste a mené un véritable travail d’investigation, compilant ouvrages de références et écrits divers, rencontrant des personnes encore vivantes de l’entourage ou même des membres de cette célèbre famille. Elle nous livre ainsi un véritable récit en introspection, au plus près des émotions de cette incroyable famille. A tel point qu’on se demande parfois s’il n’est pas impossible que les soeurs soient venues lui murmurer quelques secrets à l’oreille.

Si l’on connait assez bien Nancy, à travers ses romans, où elle a livré beaucoup d’elle même, et dévoilé quelques anecdotes scandaleusement croustillantes sur son milieu, ses soeurs se sont aussi distinguées, chacune à sa façon, parfois pour le meilleur, parfois pour le pire. Jessica Mitford, la cadette, est devenue une activiste très connue aux Etats-Unis, notamment pour les droits des minorités. Diana et Unity ont succombé aux sirènes du nazisme, approchant de très près le tristement célèbre dictateur allemand.

On oublie que les soeurs avaient un frère, Tom, mort pendant la guerre, séduit par les idées du fascisme allemand, à sa façon, aussi. Quant aux deux autres soeurs, plus discrètes, l’une -Pamela- est restée proche de la nature, tandis que la seule à avoir suivi le schéma voulu par ses parents, Deborah, est devenue une figure de l’aristocratie, la duchesse du Devonshire, et ainsi la propriétaire du fabuleux château de Chatsworth (qui a servi de décor au film Orgueil et préjugés de Joe Wright, en 2005).

Les soeurs et le frère Mitford ont grandi dans une Angleterre pétrie de sa propre suffisance, une nation idéalisée aujourd’hui disparue et dont la chute inéluctable a sans doute été accélérée par la Seconde Guerre mondiale. Annick Le Floc’Hmoan nous rappelle à juste titre que ces grands propriétaires terriens, aristocrates depuis des siècles, n’étaient pas particulièrement frileux quant aux idées radicales du IIIe Reich, du moment que cela leur permettait de conserver leurs privilèges ancestraux.

A travers le destin de cette famille si extravagante, c’est aussi une histoire du XXe siècle qui apparait en filigrane. Passionnant et extrêmement riche de bout en bout !

Fiche technique

Format : poche
Pages ‏ : ‎480
Éditeur ‏ : ‎J’ai Lu
Sortie : 13 août 2021
Prix : 8,20 €


A lire aussi sur Onirik

L’amour dans un climat froid - Avis +
VOD : The pursuit of love - Avis +
La poursuite de l’amour - Avis +
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2021 : Gagnez 1 ex Embrasse l’hiver et danse avec lui


La gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr