Onirik
Père Fouettard Corporation : tome 2 - Avis +
Onirik -> Bande dessinée -> Manga - Manhwa - Manhua -> Dernière mise à jour : le mercredi 9 décembre 2020.

Père Fouettard Corporation est vraiment une série aux petits oignons qu’on se fait un plaisir de relire pendant cette période de fin d’année.



Éditeur : Kurokawa

de Hikaru Nakamura

Présentation de l’éditeur

Miharu Hino, bon Samaritain par excellence, n’était guère récompensé de ses bonnes actions. Sans vie sociale, sans diplôme, il se retrouvait coincé à enchaîner les CDD pourris dans une supérette miteuse.

Mais voilà qu’un beau jour Knecht Ruprecht, le père Fouettard en personne, débarque et lui propose un CDI bien juteux dans l’Atelier du père Noël, au Pôle Nord. Miharu déchante vite lorsqu’il se rend compte que le contrat alléchant et les avantages en nature vont de pair avec un boulot prise de tête au possible, un supérieur hiérarchique infernal... et un enquiquinant spectre du passé, qui revient le hanter.

Dans le volume 2 de Père Fouettard Corporation, Miharu poursuit la découverte de sa nouvelle vie de CSP++ avec tous ses avantages... et ses non moins nombreux inconvénients.

Avis de Hirone

- Avec ou sans Père Noël, Noël doit avoir lieu quand même. Père Noël, Père Fouettard, peu importe. Du moment que quelqu’un fait la tournée.

À Noël, soit le père Noël vient récompenser les enfants sages, soit le père Fouettard punit les vilains moutards. Suite à un vol malencontreux de gâteau périmé dans la supérette où il bossait, Miharu s’est vu entraîné au Pôle Nord pour travailler pour Knecht. Sur son nouveau lieu de travail, Miharu découvre que le père Noël est mort. La fabrique ne tourne plus pour les enfants sages, mais juste pour les autres. Knecht, le père Fouettard, est entravé par des chaînes qui l’empêchent de toucher les gentils enfants.

Miharu est un génie dans son travail, son rôle est de trouver les cadeaux parfaits qui amèneront l’enfant à un indice de déception pré-calculé en fonction de sa faute. Miharu sait qu’il n’a qu’un an à tirer dans la fabrique, c’est la peine pour son vol. À ses côtés, il fait la connaissance de Shino, son rôle à elle est de confirmer la faute de l’enfant, elle utilise « sa magie » de l’espionnage pour trouver les preuves. Son rêve est de rencontrer le père Noël, elle a espoir de le voir un jour, car il l’a sauvée à un moment de sa vie. Et il y a aussi Teppei, un mec qui semble parfait, gentil et serviable. Il est cuisinier, bosseur, il trime tout le temps en fonction tant il a besoin de gagner des sous.

Miharu commence peu à peu à s’habituer à son supérieur tyrannique, le père Bonnet, et à son travail épuisant. Cependant, il se passe des choses étranges. D’abord, on lui demande de garder secret le fait que la ceinture du père Noël lui a sauté dessus. Lorsqu’il parle de son travail à la supérette Nerima à Shino, son comportement change face à lui. Et le pire dans tout ça, c’est que Kaiser, son infernal coéquipier de la supérette, débarque en s’accaparant son travail.

Dans l’ombre, Knecht agit pour ternir l’image de Miharu, mais on sent qu’il le soutient également. Miharu est dans une situation délicate, car de nombreux secrets lui sont cachés. Il n’est pas n’importe qui et ça on le comprend de plus en plus. Puis, il apparaît qu’un mal mystérieux veut se débarrasser des personnes ayant trop de potentiel dans l’usine, alors on sent que notre héros est en danger.

Ce deuxième tome est tout autant addictif que le premier. L’histoire se déroule sous nos yeux avides, et on ne peut être que curieux de voir comment tout cela va évoluer. Miharu est un garçon qui semble perdu, mais il a un potentiel énorme qu’il ne comprend pas encore. Ce qui semble naturel pour lui ne l’est pas forcément pour les autres. Le développement est précis et on sent que Hikaru Nakamura sait exactement où elle veut amener son histoire.

Père Fouettard Corporation est vraiment une série aux petits oignons qu’on se fait un plaisir de relire pendant cette période de fin d’année.

Fiche technique

Format : poche
Pages : 192
Editeur : Kurokawa
Sortie : 15 novembre 2018
Prix : 7,65 €


A lire aussi sur Onirik

Père Fouettard Corporation : tome 5 - Avis +
Père Fouettard Corporation : tome 4 - Avis +
Père Fouettard Corporation : tome 3 - Avis +
Père Fouettard Corporation : tome 1 - Avis +
#Info Film : Père Fouettard Corporation en live action !
#ResteCheztoi avec Kurokawa
Vacances hors du commun
L'auteur Hiro
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2022 : Gagnez 1 ex de Un Noël royal


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr