Onirik
La Femme des dunes - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le lundi 10 février 2014.

Un récit poignant qui nous entraîne avec passion, conviction et émotion dans le sillage de l’Histoire des Arméniens



Editeur : Charleston

roman de Chris Bohjalian

Présentation de l’éditeur

En 1915, la jeune Elizabeth Endicott accompagne son père Silas de Boston à Alep, où elle se trouve confrontée aux horreurs du génocide arménien. Elle y rencontre aussi l’amour en la personne d’Armen, un ingénieur ayant perdu sa femme et sa fille. Mais bientôt la guerre les sépare et c’est chacun de leur côté qu’ils tentent de survivre.

De nos jours, la petite-fille d’Elizabeth et d’Armen, romancière, décide de s’intéresser à leur histoire, ignorant l’influence que ses découvertes vont avoir sur elle et sur son existence.

Avis de Claire

Pour la première fois, les éditions Charleston publient le roman d’un homme. Cette maison d’édition originale et ambitieuse, qui vient de fêter sa première bougie et qui a fait le pari d’offrir à ses lecteurs et lectrices de grands et beaux destins de femmes, n’avait encore jamais laissé la parole à un romancier.

Le choix s’est porté sur le New-Yorkais d’origine arménienne Chris Bohjalian, auteur d’une quinzaine d’ouvrages remarqués outre-Atlantique, notamment dans le cadre de Book of the Week d’Oprah Winfrey.

Dans La Femme des Dunes, le romancier s’exprime par la voix de son héroïne, Laura Petrosian, écrivain elle-même. On comprend assez rapidement que cette histoire est la genèse de son propre livre, qu’elle porte au fond d’elle depuis des années, comme un lourd secret qu’elle aurait du mal à évacuer.

Et de fil en aiguille, au fil de ses pensées, réflexions et souvenirs qui remontent à la surface, passé et présent se mélangent, Laura rédige son livre au gré de ses souvenirs, et reconstitue peu à peu le passé de ses grands-parents paternels, Armen l’Arménien et Elizabeth la Bostonienne et leur déchirante passion...

Si le récit peut être parfois dur, violent, voire éprouvant, Chris Bohjalian rappelle d’ailleurs à juste titre que le centenaire du génocide arménien approche (24 avril 2015), et que l’essentiel des souvenirs se passe à Alep (Syrie), ô combien sous le feu de l’actualité en ce moment, ne passez pas à côté de ce roman poignant, rare et riche en émotions.

Fiche technique

Format : broché
Pages : 512
Editeur : Charleston
Sortie : 10 février 2014
Prix : 22,50 €


A lire aussi sur Onirik

L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

10 avril : Gagnez le tome 1 de Lady Sherlock


La gagnante est prévenue !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr