Onirik
Genshiken : tome 1 - Avis +/-
Onirik -> Bande dessinée -> Manga - Manhwa - Manhua -> Dernière mise à jour : le dimanche 20 janvier 2008.
de Kio Shimoku

- Il ne peut pas arrêter, on ne devient pas un Otaku, on naît comme ça.

Saki Kasukabe a un petit ami universitaire. Mais comme elle informe ses copines qu’il étudie dans université paumé dans la montagne. Il n’y a donc rien à faire. Par conséquent les couples restent chez eux... A partir de là, les copines de Saki commencent à sourire... et Saki s’empresse de les détromper, car son petit ami Makoto est... un Otaku !

Cette créature étrange nommé Otaku voue une passion monomaniaque à l’univers de l’animation, du manga, des jeux vidéos, ainsi qu’à certains produits dérivés représentant le plus souvent ....(censuré ! je ne suis pas certain que vous ayez l’âge requis).

La dernière fois que Makoto a invité Saki chez lui, c’était pour...jouer au jeu-vidéo. Mais cette fois cela sera différent. Aurait-il quelque chose de prévu ce soir ? Bien sûr : faire la queue durant la nuit pour acheter un jeu vidéo. Ceci pourrait expliquer pourquoi Saki devient parfois... brutale.

Il faut faire quelque chose. Aussi Saki n’a t-elle comme seul recours que de s’adresser aux seules personnes que fréquente Makoto : les membres du Genshiken. Ce club d’étude de la culture visuelle moderne (traduction : tout ce qui est en rapport avec les mangas, les animés et les jeux-vidéos) réunit des personnes quelque peu spéciales :

- Mitsunori Kugayama : fou de manga, il sait dessiner... un peu
- Soichiro Tanaka : grand amateur de cosplay, accro à sa machine à coudre et ayant de la difficulté à parler en public
- Harunobu Madarame : spécialiste militaire (plus précisément du duché de Zenon, cf. l’univers de Gundam). S’il est si maigre c’est en raison de ses achats massifs de produits dérivés (aussi il fait des économies sur la nourriture). Au fait il aurait été serpent dans une vie antérieure.
- Kanji Sasahara : apparemment le plus normal, excepté qu’il a lui aussi fait la queue toute la nuit pour acheter un jeu pour PC (il ne possède pas encore de PC).

Mais voici une nouvelle venue en la personne de Kanako Ohno. Une Otaku femelle ! Saki va pouvoir discuter...une fois que Kanako aura fini de l’étrangler. Mais cette dernière a d’autres projets comme réaliser un costume d’Amidala de TenchiYoyo. C’est à dire une synthèse de la reine Amidala (Star Wars) et du manga Tenchi Muyo Ryo Oh Ki [1]. Serait-ce possible ? Oui ! Et c’est cela le plus effrayant.

Kio Shimoku a élaboré une peinture de l’univers des Otakus avec des caractères caricaturaux mais plausibles [2]. Ce phénomène affecte au Japon une minorité non-négligeable. On peut résumer leur attitude par la réflexion d’un des membres du Genshiken : "ça a l’air compliqué d’avoir une vie sociale".

Fiche Technique

Traduction : Fabien Vautrin & Maiko Okazaki
Edition : Kurokawa
Sortie : mai 2007
Prix : 6,90 euros
Inédit, poche, sens de lecture japonais, 196 p. 2 pages couleurs

[1] manga de Hitoshi Okuda (Editeur : Pika)

[2] cf. "Otaku : fils de l’Empire du virtuel le reportage d’un certain Jean-Jacques Beinex


A lire aussi sur Onirik

Genshiken : tome 9 - Avis +/-
Genshiken : tome 8 - Avis +
Genshiken : tome 7 - Avis +/-
Genshiken : tome 6 - Avis +/-
Genshiken : tome 5 - Avis +/-
Genshiken : tome 4 - Avis +/-
Genshiken : tome 3 - Avis +/-
Genshiken : tome 2 - Avis +/-
L'auteur Damien Dhondt
Son site :
Sa fiche
A gagner !

10 avril : Gagnez le tome 1 de Lady Sherlock


La gagnante est prévenue !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr