Onirik
Anent, Nouvelles des Indiens jivaros - Avis +
Onirik -> Bande dessinée -> Graphic novel -> Dernière mise à jour : le dimanche 8 mai 2016.

Un superbe carnet de voyage !



Editeur : Steinkis

de Alessandro Pignocchi

Présentation de l’éditeur

Au coeur de la jungle amazonienne, les Jivaros Achuar conversent quotidiennement avec les plantes, les animaux et les esprits grâce aux anent, de petits poèmes fredonnés à voix basse ou récités mentalement.Du moins en était-il ainsi il y a quarante ans, lorsque l’anthropologue Philippe Descola partagea leur vie pendant trois années. Fasciné par son récit, Alessandro Pignocchi repart aujourd’hui sur ses traces...

Avis d’Emilie

Mi-récit de voyage, mi-récit initiatique, ce magnifique livre ne laisse personne indifférent. Il faut absolument lire le prologue, qui explique en grande partie l’idée générale du livre.

Il s’agit de deux regards qui se croisent : celui de l’anthropologue qui est allé à la rencontre de ces indiens il y a 40 ans et celui du philosophe dessinateur qui a voulu aller voir ce qui restait aujourd’hui de cette civilisation.

Toutefois, cet ouvrage n’est pas seulement une comparaison. En effet, Alessandro, l’auteur du livre actuel, est parti en Amazonie durant sa jeunesse (il avait 18 ans), avec deux amis. Il a testé là-bas des substances psychotropes, mais, assez imbu de sa supériorité occidentale, n’a pas su profiter de l’expérience. C’est donc avec une immense curiosité, bien plus humble cette fois-ci, qu’il va chercher les indiens Jivaros Achuar, une rencontre dont ce livre sera le fruit.

Le trait est délicieusement pluriel. Simple et pourrait-on dire expéditif quand il évoque les souvenirs de jeunesse, très travaillé et complet, tout en nuances quand il cite l’ouvrage de Philippe Descola, parfois en noir en blanc, parfois en couleurs, l’application et la diversité offerts par le côté graphique en font un livre d’art. Le rythme est doux et agréable, comme une barque qui nous porte.

Quant à l’écriture, elle n’a rien à envier au talent de dessinateur d’Alessandro Pignocchi. Artiste accompli, nous il nous offre un récit poétique et sincère d’un voyage au cœur de ce que les gens pensent disparu. Textes et dessins s’entremêlent pour nous faire vivre un étonnant voyage. Voyage littéraire certes, mais qui nous touche profondément, nous fait sourire, et un peu pleurer aussi. Avec délicatesse et pudeur, sans juger, sans en faire trop, nous découvrons les indiens Jivaros Achuar par le biais de leurs poésies. Et on referme l’ouvrage bouleversés de tant de beauté.

Fiche technique

Format : album
Pages : 144
Éditeur : Steinkis
Collection : Romans graphiques
Sortie : 13 janvier 2016
Prix : 20 €

A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr