La Conjuration des rapaces – Avis +/-

Éditeur : Casterman

de Thierry Démarez et Valérie Mangin

Alix Senator : tome 3

Maudit sois-tu, Alix ! Que les lémures hantent ta maison et torturent tes esclaves ! Que les lamies enlèvent et dévorent ton fils ! Que le troisième dieu t’entraîne au Tartare et livre ton ombre au fleuve de feu pour l’éternité !


L’empereur Auguste – vieux soldat et rompu aux intrigues politiques – est parfaitement conscient que des forces oeuvrent dans l’ombre pour sa perte. La divination d’un Haruspice confirme ses soupçons. Il aurait accueilli un ennemi dans sa propre maison. Ses soupçons se portent immédiatement sur le sénateur Alix Gracchus.

Certes, Alix a fidèlement servi César, puis son successeur. Mais récemment il a hébergé chez lui un ennemi de Rome. En Égypte, Alix vient de retrouver son ami Enak qu’il croyait mort. Mais Énak avait autrefois trahi l’Empire romain pour l’amour d’une servante de la reine Cléopâtre. Pour Alix le temps de la bataille d’Actium était loin. Pour Auguste, il en est tout autrement. De plus au cours d’une rixe Titus le jeune fils d’Alix a insulté Auguste. Titus a donc rejoint Enak au cachot.

Et c’est ainsi qu’alors que le complot contre lui se trame Auguste perd son soutien le plus fidèle : Alix qui lui était reconnaissant pour avoir vengé Jules César.

Ce troisième tome est celui des ultimes révélations. Si l’Égypte du deuxième tome était le pays de l’aventure, Rome demeure la cité des secrets.

On remarquera que Valérie Mangin suit les traces de son prédécesseur Jacques Martin. Lorsque ce dernier était au scénario, il était tout à fait normal que la route d’Alix croise par hasard celle d’anciens compagnons d’aventures. Ici Alix rencontre le savant Philippos (1).

La tradition de précision demeure que ce soit dans le scénario comme dans le dessin. Cependant on remarquera que Kheren le fils d’Enak semble bien jeune, alors que d’après les évènements historiques il est âgé de dix-huit ans.

Mais dans l’ensemble on observe une parfaite maîtrise du scénario comme du dessin. Ainsi lors d’une séance explosive au sénat le visage des sénateurs laisse apparaître une vaste gamme d’émotions : stupéfaction, colère, peur. Par contraste le visage d’Alix demeure impassible.


(1) qu’il avait rencontré lors du tome 27 des Aventures d’Alix : Le Démon du Pharos (de Patrick Weber & Christophe Simon

Fiche Technique

Format : album
Pages : 48
Scénario : Valérie Mangin
Dessin & Couleurs : Thierry Démarez
Direction artistique, logo et maquette : Denis Bajram
Éditeur : Casterman
Sortie : novembre 2014
Prix : 13,50 €