Onirik
XIII Mystery, tome 3 : Little Jones - Avis +
Onirik -> Bande dessinée -> Dernière mise à jour : le samedi 15 janvier 2011.
Editeur : Dargaud

de Yann & Eric Henninot

- Jones ! Jones ! Toujours Jones ! Nom de Zeus ! Ce n’est pas un prénom ! C’est quoi, son vrai prénom, à cette gamine ?

Avant que XIII, le héros amnésique, ne croise la route du major Jones, celle-ci eut un passé tumultueux. Consacré à son enfance cet album nous relate la genèse d’une héroïne. Née dans le ghetto noir, cette orpheline cherchait une figure paternelle. Pourquoi pas le major James Elroy Wiitaker, vétéran décoré du Vietnam ? Mais celui-ci se retrouve impliqué entre le marteau et l’enclume, c’est en dire entre le F.B.I. dirigé par Edgar Peter Hooper (J. Edgar Hoover) et le mouvement des Blacks Panthers.

De plus, James éprouve toujours des sentiments amoureux pour l’actrice Sharon Bate (Sharon Tate) qui vient d’épouser le cinéaste Norman Boltanski (Roman Polanski), auteur des films célèbres comme Abduction, Cul -de-poule, Le Pal des vampires (Répulsion, [Cul de sac, Le Bal des Vampires). Les allusions se poursuivent comme lorsque se présente la meilleure amie de Sharon, une dénommée...Rosemary "Baby".

En liaison avec la série initiale développée par William Vance et Jean Van Hamme, cet album nous fournit des références avec l’univers de XIII. On y croise le Colonel Ben Carrington créateur des "Spads" le général Standwell de l’US Air Force (futur membre du complot, il portera le tatouage "III"), le tueur "La Mangouste", ainsi que le procureur Frank Giordino (membre à la fois de la justice américaine et d’une famille maffieuse).

Mais surtout est développé le personnage d’Elroy Wittaker, futur chef d’état-major des États-Unis présent à la fin de la saga. Outre le fait que nous découvrons que son père était le pasteur Martin Calvin X (synthèse de Martin Luther King & de Malcolm X), Yann s’est permis une révélation aussi habile qu’audacieuse. Il en est de même de celle concernant Jones. Car nous avons toujours ignoré son prénom.

En choisissant de révéler ce prénom caché, le scénariste courrait le risque de faire disparaître le mystère sur ce personnage. Mais la révélation de ce prénom hautement révélateur s’inscrit dans la dynamique de découvertes. De plus comme Jones ignore elle même sa véritable identité cela lui procure un lien supplémentaire avec XIII.

La fusillade lors de la commission sur le statut des anciens combattants correspond à celle présentée dans l’épisode "Jones" dans le treizième album de la série XIII [1]. Cependant, par rapport à la série-mère on remarquera une divergence notable. Le visage de Benjamin Carrington ne correspond plus à celui de Lee Marvin qui avait utilisé comme modèle par WIlliam Vance. S’agit-il d’une volonté de se démarquer de la série originale ?

De même, l’univers dans lequel elle se déroule correspond à une version altérée du nôtre, avec des évènements et des personnages historiques légèrement décalés. Au fait, qui est la copine de Jones qui se prénomme Condoleezza ? Condoleezza comme... Non ! Je n’ai rien dit !

Fiche Technique

Scénario : Yann Dessin : Eric Henninot Couleurs : Bérangère Marquebreucq Editeur : Dargaud Sortie : octobre 2010 Prix : 10,95 € Inédit, grand format, 56 pages couleurs

[1] cf. L’enquête


A lire aussi sur Onirik

XIII Mystery, tome 1 : La Mangouste - Avis +/-
Rencontre avec Joël Callède et Sylvain Vallée
XIII Mystery, tome 7 : Betty Barnowsky
XIII Mystery 6 : Billy Stockton - Avis +/-
XIII, tome 21 : L’Appât -Avis +/-
XIII Mystery 5 : Steve Rowland - Avis -
XIII, tome 20 : Le Jour du Mayflower - Avis +/-
XIII Mystery, tome 4 : Colonel Amos - Avis +/-
XIII, tome 18 : La version irlandaise – Avis +
XIII, tome 19 : Le dernier round - Avis -
Treize (XIII) : L’Or de Maximilien
Dédicace des géniteurs de XIII à Paris
Power - Avis +
Les Figures de l’ombre - Avis +
Les figures de l’ombre - Avis +/-
DVD : Toute ma vie en prison
DVD : Toute ma vie en prison - Avis +
J. Edgar - Avis +
Arte - Black music
Martin Luther King Jr, Un homme et son rêve - Avis +
Evolution des minorités dans le cinéma américain
Arte - Mississippi burning
Ciné Cinéma Star - Mississippi burning
Histoire du Black Panther Party - Avis +
Mort de Rosa Parks
Tupac à l’écran
L'auteur Damien Dhondt
Son site :
Sa fiche
A gagner !

17 février : Gagnez 2x2 entrées pour 34e Festival des Arts Martiaux


du 17 février au 1er mars 2019


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr