Onirik
Treize (XIII) : L’Or de Maximilien
Onirik -> Bande dessinée -> Dernière mise à jour : le mercredi 2 novembre 2005.

Les auteurs ont du faire un concours avec Uderzo pour voir celui qui se foutrait le plus de la gueule de ses fans. Bon, Uderzo gagne haut la main, mais cet épisode de XIII est très en deça de la moyenne.



Un dix-septième tome poussif.

XIII, ce homme au passé mystérieux, dont l’amnésie l’a amenée à endosser tour à tour plusieurs identités, clôt ici une aventure commencée plusieurs numéros auparavant. Fini le rôle d’agent secret, d’assassin, de SPAD, d’homme du président, XIII devient un banal chercheur de trésor, dans une bien banale histoire.

Le dessin se dégrade dans les dernières pages pour ressembler à un magma informe. Les dialogues suivent, malheureusement, et le synopsis est six pieds sous-terre.

Nous aimerions vous en dire plus, surtout que nous avons suivi avec plaisir cette série depuis longtemps, mais de toutes façons les fans l’achèterons quand même par fidélité (comme nous).

Quant aux novices, commencez par le premier numéro, ça n’a rien à voir, c’est de la vrai BD, pas du fait à la va-vite pour payer ses impôts.


A lire aussi sur Onirik

XIII Mystery, tome 1 : La Mangouste - Avis +/-
Rencontre avec Joël Callède et Sylvain Vallée
XIII Mystery, tome 7 : Betty Barnowsky
XIII Mystery 6 : Billy Stockton - Avis +/-
XIII, tome 21 : L’Appât -Avis +/-
XIII Mystery 5 : Steve Rowland - Avis -
XIII, tome 20 : Le Jour du Mayflower - Avis +/-
XIII Mystery, tome 4 : Colonel Amos - Avis +/-
XIII Mystery, tome 3 : Little Jones - Avis +
XIII, tome 18 : La version irlandaise – Avis +
XIII, tome 19 : Le dernier round - Avis -
Dédicace des géniteurs de XIII à Paris
L'auteur Freyr
Son site :
Sa fiche
A gagner !

17 février : Gagnez 2x2 entrées pour 34e Festival des Arts Martiaux


du 17 février au 1er mars 2019


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr