Onirik
Tout le monde aime Jeanne - Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mercredi 7 septembre 2022.
film français de Céline Devaux (2022)

Présentation officielle

Tout le monde a toujours aimé Jeanne. Aujourd’hui, elle se déteste. Surendettée, elle doit se rendre à Lisbonne et mettre en vente l’appartement de sa mère disparue un an auparavant. À l’aéroport elle tombe sur Jean, un ancien camarade de lycée fantasque et quelque peu envahissant.

Avis de Valérie

Jeanne a merdé. Inventrice d’un outil marin pour nettoyer les océans, elle a levé des fonds et obtenu beaucoup de reconnaissance. Lors de la mise à l’eau, la merveille de technologie coule et elle se ridiculise en tentant de le récupérer elle-même. Son saut raté dans la grande bleue est filmé et diffusé sur internet, elle devient la risée du monde en entier et perd tous ses soutiens et partenaires financiers.

De retour à Paris, elle surfe sur la dépression, au point où elle regarde avec envie les véhicules qui passent devant elle. Après un rendez-vous avec son avocate en compagnie de son frère, il ne lui reste plus qu’une solution pour payer ses dettes, vendre la maison familiale au Portugal.

Leur mère est décédée alors qu’ils s’étaient éloignés les uns des autres, et ce n’est pas de gaieté de cœur qu’elle retourne à Lisbonne où elle a passé sa jeunesse et où elle était particulièrement appréciée. À l’aéroport, un homme lui parle, semblant la reconnaître, mais il est bizarre, mal fagoté, l’air d’être un arnaqueur. Néanmoins, ils gardent contact...

Cet étonnant film français est bourré de sensibilité sans que cela ne devienne de la sensiblerie. Beaucoup de spectateurs peuvent s’identifier aux ratages et aux difficultés de Jeanne. À la croisée des chemins, elle doit se réconcilier avec sa mère décédée, mais surtout avec elle-même. C’est aussi une comédie, grâce notamment au talent extraordinaire de Laurent Lafitte pour incarner des caractères hors norme.

La très bonne idée est d’incarner les pensées nocives de Jeanne par des petites pastilles dessinées et animées qui s’intercalent avec ses moments d’introspection. Jeanne a de nombreuses choses à régler et finalement, c’est peut-être le fameux Jean (fantasque, dilettante, inconvenant, indélicat...) qui a dépassé le stade de la dépression qui peut l’aider...

Dans le rôle-titre, Blanche Gardin s’avère vraiment très bonne. Elle incarne parfaitement ce que nous sommes toutes et tous à un moment de notre vie, face à nos échecs ou notre indécision. Au contraire de Laurent Lafitte qui semble avoir dépassé l’état d’apitoiement et de repli sur soi. Il est vraiment extraordinaire dans ce rôle borderline mais très sympathique.

C’est une petite pépite, qui comme d’autres longs-métrages de cette rentrée apportent un renouveau - bienvenu - au cinéma français !

Fiche technique

Sortie : 7 septembre 2022
Durée : 95 minutes
Genre : comédie dramatique
Avec Blanche Gardin, Laurent Lafitte, Maxence Tual

L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2021 : Gagnez 1 ex Embrasse l’hiver et danse avec lui


La gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr