Onirik
Silver Wolf - Blood, Bone : tome 1 - Avis +
Onirik -> Bande dessinée -> Manga - Manhwa - Manhua -> Dernière mise à jour : le jeudi 19 juillet 2018.
Éditeur : Kurokawa

de Tatsuzaku Konda et Shimeji Yukiyama

Présentation officielle

Hans Vahpet, dit « Silver Wolf », célèbre chasseur de vampires, est sollicité pour enquêter sur de mystérieuses affaires où les victimes sont retrouvées sans leurs os. L’occasion pour ce vétéran de s’acquitter d’une dernière mission.

Avis de Chris

Bienvenue à San Sarod, une ville peuplée de 28 500 âmes qui, après avoir été débarrassée des vampires, doit faire face à une nouvelle menace. La police, désœuvrée et incapable d’identifier le nouveau monstre tueur en série, fait appel à un chasseur de vampires à la retraite pour les aider à le traquer. Mais très vite, Hans Vahpet se retrouve dépassé par la situation.

Du haut de ses 40 années d’expériences, Hans est un personnage atypique, puisqu’il est âgé de 70 ans. C’est là qu’est l’intelligence du scénario, nous proposer un point de vue original, le but étant pour lui de se remettre en selle, et en forme, pour combattre le monstre qui a envahi sa ville. Par ailleurs, il aura l’aide de Cocowill, une demi-vampire haute comme trois pommes qui vit avec lui, et aussi Ana, une jeune recrue de la police.

Habituellement, les mangas offrent la part belle à la jeunesse. Mais ici, la vieillesse y est décrite avec beaucoup d’humour sans aller jusqu’au ridicule, et le scénariste parvient à montrer à ses lecteurs que ce n’est pas une fin en soi. D’ailleurs, Hans le dit, il veut combattre le temps avant de combattre les monstres.

Ce premier tome de dark fantasy est donc un condensé d’horreur, de fantasy, saupoudré d’humour et d’enquête policière. C’est avant tout une réussite dans sa narration, vive et dynamique, mais aussi dans son dessin où rares sont les cases sans background. L’ambiance de cette ville à une époque non précisée mais qui se rapproche du XVIIIe de l’Europe, est joliment travaillée. Les décors sont réalistes et sont aussi détaillés pour les extérieurs que pour les intérieurs.

De plus, le design des personnages apporte beaucoup aussi à la narration, puisque aucun d’eux n’est semblable. L’âge des différents protagonistes y est perceptible également. En outre les combats sont variés et assez explicites pour les suivre sans se dire que les mouvements sont peut-être un peu trop fantaisistes.

Enfin, les effusions de sang sont non négligeables mais ne font pas tache. Au contraire, elles sont dosées de manière à ce que l’horreur des scènes soit palpable sans pour autant dégoûter le lecteur. De même, le design du « monstre » reste cohérent avec son habileté spéciale.

En conclusion, ce volume d’introduction nous présente autant les héros que les antagonistes, mais aussi leurs buts et assez de mystère pour intéresser le plus grand nombre. Grâce à une mise en scène maîtrisée et un scénario prometteur, même si le lecteur entre directement dans le bain (de sang), il n’a pas l’impression que ça va trop vite. Affaire à suivre...

Fiche technique

Format : broché
Pages : 208, noir et blanc
Sens de lecture : japonaise
Éditeur : Kurokawa
Collection : Seinen
Sortie : 11 janvier 2018
Prix : 7,65 €


A lire aussi sur Onirik

L'auteur Chris
Son site :
Sa fiche
A gagner !

6 juillet : Gagnez 5 x Un regard de braise avec J’ai Lu pour Elle


les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr