Onirik
Scandal - Avis +
Onirik -> Littérature -> Version anglaise -> Dernière mise à jour : le mardi 9 février 2010.
Editeur : Berkley

roman de Carolyn Jewel

Présentation de l’éditeur

The earl of Banallt is no stranger to scandal. But when he meets Sophie Evans, the young wife of a fellow libertine, even he is shocked by his reaction. This unconventional and intelligent woman proves to be far more than an amusing distraction— she threatens to drive him to distraction. Unlike the women who usually fall at Banallt’s feet, and into his bed, Sophie refuses to be seduced. And soon Banallt desires her more than ever— and for more than an illicit affair.

Years later, the widowed Sophie is free, and Banallt is determined to win the woman he still loves. Unfortunately, she doesn’t believe his declaration of love and chivalrous offer of marriage— her heart has already been broken by her scoundrel of a husband. And yet, Sophie is tempted to indulge in the torrid affair she’s always fantasized about. Caught between her logical mind and her long-denied desire, Sophie must thwart Banallt’s seduction— or risk being consumed by the one man she should avoid at all costs...

Avis de Callixta

La romance régence est tellement abondante aujourd’hui que les lecteurs hésitent peut-être à ouvrir un roman de plus qui va forcément traiter d’un sujet déjà vu, déjà exploité par un autre auteur. Si vous êtes dans ce cas, n’hésitez cependant pas à lire le magnifique roman de Carolyn Jewel qui, certes, exploite une trame connue mais d’une manière originale et passionnée.

Les Français connaissent un peu Carolyn Jewel puisque certains de ses livres ont été traduits, mais il ne s’agit alors que de la partie paranormale de son oeuvre. Il serait peut-être judicieux que les éditeurs se penchent sur ses romances historiques telles que Scandal parce que c’est sans doute l’un des meilleurs romans publiés en 2009 dans ce genre.

Scandal est l’histoire d’une rencontre au mauvais moment de deux âmes-sœurs. Gwylin, le comte de Banallt était sans doute fait pour Sophie Evans mais les circonstances qui entourent le début de leur relation vont menacer leur amour. Tous deux sont alors mariés et de bien mauvaise façon dans le cas de Sophie. Tous deux ont construit leur vie avec leurs idéaux et leurs convictions. Sophie expie une erreur de jeunesse : elle a fui très jeune avec son amoureux, Tommy Evans. La lune de miel à peine terminée, le prince charmant est devenu un vilain crapaud, qui boit, la trompe, l’oublie à la campagne. Banallt mène la vie d’un riche aristocrate de son époque. Il ressemble d’ailleurs beaucoup à Tommy et Sophie ne va le connaître que sous ce jour peu flatteur au départ. Quand, ils se rencontrent de nouveau quatre ans plus tard, les circonstances ont considérablement changé et tout sera peut-être possible.

L’une des grandes idées de Carolyn Jewel est sans doute d’avoir construit Scandal sur deux époques. Plusieurs et assez longs flash-backs nous ramènent au moment de la première rencontre du couple et à de très nombreuses reprises, le roman revient sur les évènements du passé. Il y a Sophie et Banallt en 1811 puis en 1815. Ce qui se passe dans la période la plus récente ne peut se comprendre que par ce qui s’est déroulé. Le roman livre peu à peu des pans entiers du passé qui expliquent les relations tendues et passionnées des deux héros. Chaque information est particulièrement bien amenée et joue ce rôle de révélateur. La conclusion du roman est alors que l’amour était déjà bien là, dès le départ, même si ni l’un ni l’autre ne l’ont avoué ou pu le communiquer. Les deux héros blessés par leur passé sont particulièrement bien définis et attachants. Chaque passage du roman apportant une petite touche supplémentaire à leur personnalité, à la connaissance que nous en avons.

L’intrigue est réduite au minimum mais pas sans rebondissements. L’intensité est surtout obtenue dans la tempête d’émotions suscitée par leurs retrouvailles difficiles dans une période tendue et étrange qui est comme une sorte de rappel de leur propre histoire. Le roman se déroule durant les quelques mois du retour au pouvoir de Napoléon appelé les Cent Jours. Les Britanniques sont alors particulièrement indécis sur l’avenir et la guerre, à peine terminée, menace de nouveau. Cela concerne Banallt et plusieurs autres protagonistes du roman puisqu’ils sont très proches des milieux politiques et de l’armée. Cette menace diffuse se précise au cours du roman puis la date d’un départ au combat se précise. Si nous suivons surtout les réactions des héros, les quelques éléments qui font avancer l’intrigue surprennent et renforcent encore l’aspect romantique mais aussi tragique du roman. L’atmosphère est en effet grave et sombre. Que nous parlions du passé ou du présent des héros, leur vie est difficile et semée d’embûches.

Carolyn Jewel a réussi ici un très beau roman qui mérite vraiment d’être découvert. Dans la tradition des auteurs qui se consacrent surtout à l’introspection et à la passion qui animent les êtres, Scandal émeut et séduit à la fois. Certains personnages donnent d’ailleurs envie de les connaître davantage, même si l’auteur ne semble pas avoir envie de donner une suite à cette histoire. Un autre roman est sorti fin 2009, Indiscreet. Vous en entendrez parler bientôt !

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 320
Editeur : Berkley
Sortie : février 2009
Langue : anglais
Prix : 5,70 €


A lire aussi sur Onirik

Aimer encore - Avis +
L'auteur Callixta
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr