Onirik
Rupture, tarot et confiture - Avis +/-
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le lundi 3 mai 2021.
Éditeur : Larousse Romans

roman de Céline Holynski

Présentation de l’éditeur

Quand Camille, réalisatrice trentenaire, se fait jeter comme un vieux Kleenex par Éric, un beau scénariste pour lequel elle s’est entièrement consacrée durant trois ans, elle n’a qu’un but : se venger.

Pour faire morfler cet enfoiré et lui pourrir la vie sur dix générations, elle se transforme en une hateuse sadique et revêt sur les réseaux sociaux une nouvelle identité : EVE, son avatar maléfique.

Malheureusement, Camille est aussi douée pour la vengeance que pour manger un plat en sauce sans se tâcher…

Avis de Hiro

Camille a été amoureuse d’Eric. Elle lui a donné son amour, son corps, mais aussi son temps, son intérêt, sa force. Elle lui a aussi donné son argent, elle a abandonné son travail pour améliorer celui d’Eric. Sans vraiment s’en apercevoir, Camille s’est donnée entièrement à lui. C’est un amour qui aspirait tout en elle, et l’amour a bon dos quand Eric rompt brutalement avec la jeune femme lorsque sa carrière à lui commence à percer, avec le travail qu’elle a fourni elle. Camille n’a plus rien, sauf sa haine et son obsession pour Eric.

L’amour est moche présenté ainsi. Certains profitent, d’autres donnent… Car c’est ce qu’on attend d’une relation amoureuse. Une balance naît et dans ce cas présent, c’est une relation toxique qui s’est développée. La rupture est d’autant plus moche, car Camille la trouve injuste. Elle veut se venger et perd dans la manœuvre peu à peu sa dignité.

Dans ce roman, notre héroïne passe par différentes phases. Entre ses plans machiavéliques de harcèlement envers son ex, ses jérémiades, car « elle est trop gentille », sa volonté de changer et de remettre le pied à l’étrier pour avancer… l’héroïne nous exaspère. La trentenaire nous fait mal au coeur d’avoir dans ses priorités une personne qui n’en vaut pas la peine.

À cause de lui, elle s’abaisse, s’humilie, met une énergie folle dans des bêtises et tombe dans un cercle sans fin. Le pompon est son passage mystique qui nous met plus mal à l’aise qu’il nous fait rire. C’est frustrant d’avoir l’impression qu’une femme ne peut pas remonter la pente sans être aigrie et agressive, ce que Camille est bien souvent.

Néanmoins, ce roman a aussi des passages très agréables. Tout d’abord, il nous montre à quel point l’amitié est sacrée et important. En effet, Maddy, la meilleure amie de Camille, est une personne magnifique. Elle soutient notre héroïne, la rattrape quand Camille se perd. C’est une femme exceptionnelle qui a une force de caractère qu’on ne peut qu’envier.

C’est aussi dans la simplicité qu’on apprécie la lecture du roman. Si Camille est très malchanceuse, il est amusant de la suivre dans ses déboires au travail. On aime qu’elle s’investisse dans des choses qu’elle aime plutôt que de la voir s’auto-saboter à cause d’un mec. C’est dans ces moments de simplicité qu’on la trouve forte, amusante et adorable.

Rupture, tarot et confiture est un roman assez inégal. Notre héroïne passe par de nombreuses expériences ce qui la rend parfois complètement folle à nos yeux, et parfois très touchante. Ce sont ses choix à elle qui détermine si elle veut s’en sortir et être heureuse ou non, et il lui faudra un peu de temps pour le comprendre cela.

Fiche technique

Format : broché
Pages : 352
Editeur : Larousse Romans
Sortie : 22 janvier 2020
Prix : 14,95 €


A lire aussi sur Onirik

Biberon, vodka & déambulateur
L'auteur Hiro
Son site :
Sa fiche
A gagner !

10 avril : Gagnez le tome 1 de Lady Sherlock


La gagnante est prévenue !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr