Onirik
Romancing Mister Bridgeton - Avis +
Onirik -> Littérature -> Version anglaise -> Dernière mise à jour : le mardi 28 août 2007.
Editeur : Avon Books

roman de Julia Quinn

Résumé de l’éditeur

Penelope Featherington has secretly adored her best friend’s brother for...well, it feels like forever. After half a lifetime of watching Colin Bridgerton from afar, she thinks she knows everything about him, until she stumbles across his deepest secret...and fears she doesn’t know him at all.

Colin Bridgerton is tired of being thought nothing but an empty-headed charmer, tired of everyone’s preoccupation with the notorious gossip columnist Lady Whistledown, who can’t seem to publish an edition without mentioning him in the first paragraph. But when Colin returns to London from a trop aboard he discovers notyhing in his life is quite the same — especially Penelope Featherington ! The girl haunting his dreams. But when he discovers that Penelope has secrets of her own, this elusive bachelor must decide...is she his biggest threat — or his promise of a happy ending ?

Avis de Callixta

La dernière phrase du roman de Julia Quinn, prononcée par son héroïne, lui va comme un gant : « Je ne peux écrire que des histoires qui se terminent bien ». C’est une évidence dans la romance mais, il y a dans l’écriture de Julia Quinn une telle exultation à tout arranger de façon merveilleuse que, plus qu’une autre, on sait qu’elle a besoin de finir dans la joie totale.

Romancing Mister Bridgeton est le type même de la romance historique réussie et illustre à la perfection tout le talent de Julia Quinn. C’est le quatrième livre d’une série très bien ficelée de huit romans autour de l’envahissante famille Bridgeton dont nous découvrons, dans chaque opus, plusieurs membres. Colin est le quatrième enfant de cette fantasque famille dont tous les membres sont très liés. Pourtant, il y a huit rejetons autour de Violet Bridgeton veuve inconsolable mais vigilante. Cette série a un succès fou outre-atlantique et a propulsé Julia Quinn au firmament des auteurs cultes. Il est vrai que les idées véhiculées sont très américaines et que cette famille nombreuse et si unie est l’idéal aux Etats Unis mais ne boudons pas notre plaisir ! Dans ce livre, Julia Quinn réussit une sorte d’équilibre parfait.

Le style de Julia Quinn est très reconnaissable : c’est une sorte de fée Clochette de la littérature. Elle est malicieuse, primesautière, joyeuse et diaboliquement douée pour vous émouvoir et vous faire sourire. Ses héroïnes ont beaucoup de ces caractéristiques et Penelope Featherington en est un exemple parfait. Si vous avez lu les livres précédents, vous connaissez cette jeune femme que l’on évoque toujours pour la plaindre : c’est la plus maladroite, la plus terne, la moins intéressante des membres de la haute société et elle suscite plus souvent les quolibets que les compliments notamment dans son choix de vêtements toujours calamiteux. Il est impossible de ne pas éprouver de la compassion pour cette pauvre Penelope qui semble incarner nos cauchemars personnels les plus profonds ! Et la jubilation de lire comment ce vilain petit canard va réussir à mettre la main sur un des plus beaux partis de Londres, le rendre dingue amoureux et devenir la coqueluche des soirées est extraordinaire !

Ce beau parti est donc Colin Bridgeton. Il connaît Penelope depuis son enfance : c’est la meilleure amie de sa sœur Eloise. Il a exactement la même opinion que tout le monde sur elle et a passé de nombreuses soirées à la faire danser pour qu’elle ne fasse pas tapisserie. Rien pour réconforter Penelope qui l’aime en secret depuis aussi longtemps, sans espoir et, qui telle la Penelope d’Ulysse attend et attend encore. Elle a déjà vingt huit ans et semble définitivement perdue pour la mariage. Mais soudain, sans que rien de particulier ne se passe, les choses vont changer entre eux. Ils sont au départ aussi éloignés qu’il est possible. C’est un voyageur, charmant, séducteur et à l’aise. Elle est son antithèse. Mais ils vont chacun marcher l’un vers l’autre : Penelope va gagner en assurance et Colin va douter. Et ils vont s’aimer…

Tout cela est très finement vu et Julia Quinn passe son temps à faire de tout petits riens des moments cocasses et charmants ou émouvants. Les dialogues sont vifs et drôles. Il est impossible de ne pas sourire aux maladresses ou aux insolences de tel ou tel des Bridgeton. Ajoutons que Julia Quinn a inventé dès le premier roman un personnage particulièrement réussi en la personne de Mrs Whistledown. Cette femme, que personne ne connaît, passe son temps à commenter, dans une petite gazette qui paraît trois fois par semaine, les faits et gestes de la haute société, d’une plume acerbe et drôle. Ce quatrième roman révèle enfin qui est cette Mrs Whistledown et la scène qui découvre le pot aux roses est un vrai bonheur. Le seul regret c’est que les petits commentaires acides de Mrs Whistledown qui faisaient les en-tête de chaque chapitre disparaissent au cours du roman et on se surprend à les attendre encore !

Vous comprendrez donc que ce livre est totalement réussi. Il est à la fois follement romantique (ah ! la déclaration d’amour de Colin à Penelope…), excessivement drôle (ah ! la demande en mariage de Colin à Penelope… entre autres scènes.), et profondément satisfaisant pour toutes les filles qui ont un jour douté de leur capacité de séduction ou ont connu un grand moment de solitude au milieu d’une salle comble (ah ! Penelope qui se souvient des commentaires sur ses maladresses…). Il manque sans doute la passion amoureuse pour faire un cocktail parfait puisqu’il faut bien reconnaître que les scènes sont un peu tièdes et rares entre nos deux héros mais le style de Julia Quinn se prête peu aux brûlantes étreintes.

Selon moi, c’est l’un des meilleurs de la série. Certains autres jouent tellement avec la naïveté et les clichés enfantins que cela peut devenir agaçant. Rien de tout cela ici ! Quatre autres livres suivent encore. J’espère qu’ils approcheront la réussite de celui-ci.

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 370
Editeur : Avon Books
Sortie : juillet 2002
Langue : anglais
Prix : 6,21 €


A lire aussi sur Onirik

Ce que j’aime chez vous - Avis +/-
Splendide - Avis +/-
Sortilège d’une nuit d’été - Avis +
Un goût de paradis - Avis +
Mademoiselle la curieuse - Avis +
Les carnets secrets de Miranda - Avis +
Comment séduire un marquis ? - Avis +
Just like heaven - Avis +
Splendide - Avis +
The lady most likely - Avis +
Gregory - Avis +/-
Francesca - Avis +
Francesca - Avis +
Anthony - Avis +
Benedict - Avis +
Ten things I love about you - Avis +
Colin - Avis +
What happens in London - Avis +
Gagnez un roman de Julia Quinn
Daphné et le duc - Avis +
Mister Cavendish, I presume - Avis +
The secret diaries of Miss Miranda Cheever - Avis +
The Duke and I - Avis +
Eloise - Avis +
Eloise
Hyacinthe - Avis +
Julia Quinn adaptée pour Netflix
Julia Quinn chez J’ai lu en 2009 !
L'auteur Callixta
Son site :
Sa fiche
A gagner !

28 avril : Gagnez le tome 1 de Incarnatis


La gagnante est prévenue !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr