Onirik
Nowhere near respectable - Avis +
Onirik -> Littérature -> Version anglaise -> Dernière mise à jour : le lundi 28 novembre 2011.
Editeur : Zebra

roman de Mary Jo Putney

Présentation de l’éditeur

Damian Mackenzie us a bastard and a gambler and society’s favorite reprobate. But to Lady Kiri Lawford he’s a hero—braver than the smugglers he rescues her from, more honorable than any lord she’s ever met, and far more attractive than any man has a right to be. How can she not fall in love… ?

But Damian Mackenzie has secrets that leave no room in his life for courting high-born young ladies—especially not the sister of one of his oldest friends. Yet when Kiri’s quick thinking reveals a deadly threat to England’s crown, Damian learns that she is nowhere near as prim and respectable as he first assumed... and the lady is far more alluring than any man can resist...

Avis de Callixta

Mary Jo Putney a fait les beaux jours de la romance historique il y a quelques années et continue à publier dans des genres différents. Elle est revenue depuis quelques temps à l’époque Régence et poursuit une série autour d’hommes que la société réprouve ou a réprouvé et qui ont tous fréquenté une école pour jeunes garçons peu fréquentables. Ce roman en est le troisième opus mais se lit de façon très indépendante.

Mary Jo Putney sait écrire et nous propose ici une romance d’un très grand classicisme qui souffre sans doute un peu d’être la énième à proposer une histoire d’espionnage sous la période napoléonienne. Elle est cependant très bien faite et propose une héroïne atypique, pas toujours crédible d’ailleurs mais qui est décidée et remarquable.

Cette jeune femme s’appelle Lady Kiri Lawson et est la fille d’un duc britannique et d’une Hindoue. Elevée en Inde, elle est aussi une parfaite lady et connaît très bien les deux cultures. Mary Jo Putney aime beaucoup ces personnages exotiques et sait souvent très bien exploiter leur originalité. Cela ne manque pas ici.

Kiri est à la recherche d’un mari, comme toute jeune Britannique lorsqu’elle surprend une conversation de celle qui pourrait devenir sa belle-mère qui la bouleverse. Elle comprend que son sang mêlé pose problème et fuit en toute hâte la maison où elle passait quelques jours.

Alors qu’elle s’enfuit, elle va être surprise par des contrebandiers et sauvée de justesse par Damian MacKenzie, un tenancier de club de jeu à Londres peu recommandable. La rencontre est explosive, elle permet aux deux jeunes gens de s’apprécier au point de dépasser leurs différences sociales. L’affaire aurait pu en rester là, mais ils vont se rencontrer de nouveau.

L’histoire est entièrement placée sous le signe de l’aventure. Kiri et MacKenzie qui a d’autres fonctions que d’animer un club de jeu vont enquêter côte à côte car ils ont découvert un complot qui pourrait déstabiliser gravement l’Angleterre en guerre contre Napoléon.

Il n’y a rien à reprocher à cette intrigue bien menée où nous retrouvons des espions aguerris comme MacKenzie, ainsi que d’autres agents, mais aussi son énigmatique chef. Les scènes s’enchainent avec clarté, l’enquête apporte son lot de surprises et de révélations.

De plus, l’auteur a une très bonne idée, puisque les acteurs du complot n’ont pas été identifiés mais Kiri, qui est ce que l’on appelle un « nez », a réussi à reconnaître leur parfum. C’est donc surtout son extraordinaire odorat qui va servir de repère au petit groupe d’agents.

Nous croisons également de nombreux autres personnages comme les héros des romans précédents issus de la famille un peu compliquée de Kiri ou de son entourage. C’est plaisant mais très classique. Tout dépend alors de la lassitude du lecteur par rapport à cette trame si usée. Mary Jo Putney l’a très bien servie mais ne peut éviter l’impression de déjà-vu.

L’autre réserve vient de l’extraordinaire Kiri. Mary Jo Putney fait d’elle une sorte de femme exceptionnelle dotée de qualités admirables qui vont lui permettre de se glisser dans la peau d’une espionne en deux minutes.

Notre très jolie lady est aussi experte dans un art martial indien, dotée d’un odorat incomparable, d’une maturité confondante pour une femme si jeune, et d’une audace sans limite… Cela teste un peu les limites de la crédibilité mais il n’en demeure pas moins que Kiri surprend par sa différence.Nous sommes ici fort loin de la jolie lady qui ne pense qu’à la prochaine soirée.

Face à elle, MacKenzie est un peu fade. Il a pourtant une histoire très dure et est un homme intéressant, trop conscient de sa naissance illégitime et des différences sociales entre Kiri et lui. Il est aussi honorable et courageux mais c’est la jeune femme qui mène la danse par son audace notamment à découvrir l’amour dans les bras de cet homme-là !

Mary Jo Putney reste la romancière talentueuse que nous connaissons. Son récit ne démérite pas et offre même un excellent moment de lecture, mais il semble un peu daté dans un genre historique qui s’est beaucoup renouvelé ces derniers temps. Les fans apprécieront son écriture impeccable et l’aventure qu’elle nous propose.

Fiche Technique

Format poche
Pages : 352 pages
Editeur : Zebra
Sortie : 26 avril 2011
Langue : anglais
Prix : 5,30 €


A lire aussi sur Onirik

Porte-bonheur - Avis +
Les Gardiens du destin - Avis +
Le sortilège des Gardiens - Avis +/-
L'auteur Callixta
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr