Onirik
Non, elle n’est pas morte Adèle !
Onirik -> Bande dessinée -> Dernière mise à jour : le dimanche 25 novembre 2007.

Jeu de mot facile pour héroïne Parisienne sur mesure ! Adèle Blanc-Sec revient après neuf ans d’absence !!!



Editeur : Casterman

de Tardi

De 1976 à 1998, Tardi nous avait fait baver avec 8 albums de notre Parisienne au caractère de cochon. Il nous avait fait saliver dans la dernière case du « Mystère des profondeurs » : « Adèle trouvera-t-elle la sortie ? Vous le saurez en lisant : LE LABYRINTHE INFERNAL ». Bon, elle est mignonne, mais pas douée en labyrinthes, 9 ans pour trouver la sortie, quand même !

Baste, passons ! Elle n’est pas morte Adèle [1], comme Mathilde, elle est revenue. Et pour un sacré labyrinthe il est vraiment infernal ! Je m’y suis perdu moi même corps et bien, si bien même que j’ai arrêté la lecture à la moitié pour reprendre au début du commencement du premier album. Ah ! Tout d’un coup ça va mieux ! Il en existe des tordues, des vertes et des pas mûres, mais celle-là est particulièrement gratinée. Tardi a tendance à faire deux ou trois fils d’histoires parallèles ... euh, non, pas parallèles, puisque elles se croisent et s’enchevêtrent en un point dénommé Adèle Blanc-Sec ! Mais avec beaucoup de calme [2], on arrive à suivre.

Il y a juste ce petit truc agaçant chez Tardi, ce sont ces astérixastérisques qui renvoient aux albums précédents. Et comme la présente aventure remet en scène tous les personnages des épisodes précédents, en fait surtout ceux qui ne sont pas morts, ça en fait, des étoiles ! Je me suis amusé à les compter [3], il y en a 27 sur 47 pages, soit c’est une manie, soit la promo chez Casterman laisse à désirer !

Trêve de persiflages, Adèle nous ravit une fois de plus avec une histoire bien tordue avec des intervenants multiples et inattendus ! Elle picole toujours autant, presqu’autant que moi, sauf que je n’aime pas trop le blanc au petit dèj !

Et évidemment, neuf ans, c’est long, alors du coup un album n’a pas suffit et il y aura une suite ! Le pire c’est que la suite se nomme « Le bébé des Buttes-Chaumont » et qu’il faut espérer ne pas avoir à attendre neuf ans de plus. Un bébé c’est bien neuf mois normalement, non ?

Fiche Technique

ADELE BLANC-SEC
Tome 9 : Le labyrinthe infernal
Dessin et Scénario de Tardi
Mise en couleurs de Jean-Luc Ruault
10,50 €
Aux éditions Casterman

[1] Tiens, je l’ai refaite !

[2] A ne pas lire dans le métro donc (je tapote ces lignes après la fin de la grève) ou dans le trolley, parce qu’à Limoges il y a des trolleys.

[3] Ce que je ne ferais pas pour vous, bandes de veinards !


A lire aussi sur Onirik

Le Dernier Assaut de Tardi - Avis +
Avril ou le monde truqué
Avril ou le monde truqué - Avis +
Je crois bien qu’elle est morte, Adèle !
Rhaa Gotlib !
Adèle au grand écran
L'auteur Tof
Son site : Chabatz d’entrar
Sa fiche
A gagner !

25 octobre : Gagnez 3 x Sa majesté des chats avec KDP


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr