Onirik
My reckless surrender - Avis +
Onirik -> Littérature -> Version anglaise -> Dernière mise à jour : le samedi 31 juillet 2010.
Editeur : Avon

roman d’Anna Campbell

Présentation de l’éditeur

Headlong into sin... A well-practiced rake, weary of easy conquests and empty pleasures, Tarquin Vale, Earl of Ashcroft, knows women - and his every instinct warns him to beware of this one. Diana Carrick’s brazen overtures have thrown the haunted, sinfully handsome lord completely off his guard. Why, the exquisite temptress stated outright that she wishes to be his lover ! But it is neither Diana’s boldness nor her beauty that intrigues him so - it is the innocence he senses behind her worldly mask.

Intent upon the seduction that will finally free her, Diana has set her sights on the notorious Ashcroft - never dreaming that there is much more to the enigmatic rogue than sin and deviltry. His kiss is bewitching, his caress intoxicating - and even the dangerous secret Diana must protect cannot shield her from Ashcroft’s dark allure.

Unwittingly yet most willingly, they are playing with fire. Now the fuse has been lit and there is no escape…except surrender.

Avis de Callixta

Voilà un livre qui va sans doute faire parler et ne suscitera pas l’unanimité même s’il m’a conquise. Anna Campbell n’est pas un auteur consensuel, il est vrai et elle a choisi de raconter une histoire et de présenter notamment une héroïne, qui détonne dans la romance.

Le thème principal de cette histoire est sans aucun doute la culpabilité, l’erreur et la difficulté à dépasser ses mauvais choix. C’est, une fois n’est pas coutume, l’héroïne qui va commettre une faute et devoir la rattraper.

Diana Carrick est une jeune veuve qui a passé la plus grande partie de sa vie à la campagne. Nous la découvrons pourtant au tout début du livre dans un rôle inhabituel : elle vient s’offrir à Tarquin Vale, comte d’Ashcroft, un débauché notoire, séducteur impénitent mais également fin homme politique. Officiellement, elle cherche une distraction à sa morne vie sentimentale et si Vale n’est pas vraiment dupe, il a le plus grand mal à lui résister. Ils vont démarrer une relation sincèrement passionnée mais pour des raisons que Diana cache soigneusement.

Or, la jeune femme a de mauvaises intentions et s’est lancée dans cette séduction pour une raison que le roman révèlera et dans laquelle elle peut gagner ce qu’elle attend depuis longtemps. Mais cela se fera au détriment de Vale, le grand séducteur qui, pourtant, apparaît finalement un homme bien moins superficiel et désagréable qu’elle ne le croyait. Tromper un sinistre individu semblait presque honorable mais un homme honnête et plein de considération l’est beaucoup moins. Diana va alors vivre le martyr totalement coincée entre ses mensonges et son attraction pour Vale.

Anna Campbell plonge ses héros, comme elle le fait à chaque fois, dans un huis-clos passionné, fiévreux où il n’y a plus qu’eux qui existent et leur intense attraction sexuelle. Les scènes érotiques (elles le sont clairement) sont nombreuses, longues et superbement écrites. Mais il faut entrer dans cette atmosphère presque confinée qui existe entre les deux héros.

Il faut également accepter d’avoir une héroïne imparfaite qui a clairement fait une erreur de jugement mais ne parvient pas à revenir en arrière. Il y a une sorte de fatalisme dans son attitude. Elle est hantée par les regrets, sait que l’issue sera sans doute désastreuse mais ne parvient pas à échapper à la fascination qu’exerce sur elle le héros. Sa passion est presque auto-destructrice et Anna Campbell exploite cette atmosphère sulfureuse et sombre à merveille.

Face à Diana, Vale est presque à contre-emploi. Le séducteur toujours maîtrisé, qui brise les cœurs sans jamais risquer le sien est embarqué dans une histoire dont il n’est jamais tout à fait dupe mais qu’il ne parvient pas ou ne veut pas non plus éclaircir. C’est un être noble, fier et très honorable que nous n’attendions pas ici.

Diana et Vale livrent une grande histoire où la passion et la culpabilité ont une large part. Ils sont pratiquement seuls face à nous puisque leur liaison est secrète et que tous les rebondissements sont liés à leurs sentiments ou leur tumulte intérieur. Quelques personnages surnagent dont l’homme qui a manipulé Diana et qui a des comptes à régler avec Vale ou l’amie de Diana, une jeune Tzigane qui vit avec elle depuis longtemps et qui reviendra peut-être dans l’œuvre de l’auteur.

Anna Campbell a signé là encore un grand roman totalement dans la lignée de ses précédents livres qui ont tous des héros tourmentés, passionnés, pris au piège d’un destin sur lequel ils n’ont que partiellement prise. Elle n’a pas hésité à bousculer quelques règles bien établies de la romance qui veulent que l’héroïne soit toujours animée par des pensées pures et honnêtes. N’hésitez pas à vous plonger dans son livre, il vous emportera certainement dans ce flot passionné.

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 384
Editeur : Avon Books
Sortie : juin 2010
Langue : anglais
Prix : 6,21 €


A lire aussi sur Onirik

Le Château des miroirs - Avis +
Midnight’s wild passion - Avis +
Captive of sin - Avis +
Tempt the devil - Avis +
Untouched - Avis +
Claiming the courtesan - Avis +
L'auteur Callixta
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2022 : Gagnez 1 ex de Un Noël royal


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr