Onirik
Les disparues de la nuit - Avis -
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mercredi 15 juillet 2009.

Une intrigue peu convainquante... malgré un sujet porteur !



Editeur : Harlequin

roman de Lisa Jackson

Présentation

En moins de deux ans, quatre jeunes filles ont disparu du campus de l’université de Bâton Rouge, en Louisiane. Fugues ou assassinats ? Les médias s’interrogent, mais personne, pas même les proches des disparues, ne semble vraiment se préoccuper de leur sort.

Personne, excepté Kristi Bentz, une étudiante en journalisme, persuadée que ce fait divers ferait un sujet idéal pour le livre qu’elle projette d’écrire sur les crimes en série. Malgré les mises en garde de son père adoptif, l’inspecteur Rick Bentz, Kristi se lance dans sa propre enquête, autant pour étayer sa documentation que pour impressionner son ex-petit ami, Jay McKnight, policier et professeur de criminologie. Elle découvre ainsi que toutes les disparues suivaient un cours sur le vampirisme - cours auquel elle-même est inscrite. Ainsi va-t-elle à côtoyer une bande d’illuminés, adeptes de pratiques occultes.

Et alors que des corps exsangues émergent peu à peu des marais du bayou, Kristi réalise qu’elle a peut-être - un peu trop - sous-estimé son sujet d’études : un tueur froid, assoiffé de sang, qu’elle a osé provoquer...

Avis de Marnie

Quelle déception que ce roman... La première enquête avec comme personnages secondaires les récurrents Rick Bentz et Ruben Montoya promettait beaucoup. Les petits défauts et maladresses remarqués alors s’accentuent jusqu’à en devenir agaçants. Mais cela serait encore supportable si l’intrigue tenait la route... or ici, le problème majeur est que nous nous ennuyons énormément !

Le défaut principal se situe au niveau de l’héroïne elle-même. La jeune femme manque tellement de cohérence, ses réactions sont si absurdes qu’elle en perd toute épaisseur et nous n’éprouvons aucune empathie envers elle. En effet, que penser de Kristi Bentz, fille de l’inspecteur Rick Bentz, qui a déjà été enlevée par un serial killer et séquestrée deux fois... restée plongée dans le coma une quinzaine de jours et qui décide soudain de se jeter à la poursuite d’un possible autre serial killer pour écrire un article qui pourrait lui faire débuter une potentielle carrière de journaliste. On nous décrit une jeune femme entêtée, traversant le campus de l’université seule la nuit alors qu’un assassin rôde, et qui sans complexe, se lance à la poursuite d’une personne qui s’est introduite chez elle sans prendre garde au danger. Est-elle traumatisée par son expérience passée ? A-t-elle peur de quelque chose ? Non...

Ses relations avec le héros sont elle-aussi dénuées de cohérence. Kristi l’a rejeté neuf ans plus tôt alors sortant de l’adolescence... sauf que nous ne comprenons même pas la raison. Gentil, un peu terne façon boy-scout, il lui donne un coup de main compte-tenu de ses relations avec ses collègues policiers et la jeune femme se sert de lui sans beaucoup de scrupules. Ils renouent sans que nous ressentions la moindre émotion dans leur relation.

L’auteur préfère s’attarder malheureusement sur les suspects potentiels et les victimes, et nous voici avec une succession de meurtres commis par un assassin qui se prend pour un vampire. Tous ces passages sont terriblement longs, sans aucune raison vu que cela n’approfondit pas la psychologie du "méchant". Personne ne comprend pourquoi certains des personnages que l’on trouve dans son entourage l’aident... La police refuse de croire que les quatre disparitions signalées depuis un an soient des meurtres, cependant nous nous apercevrons que le FBI enquête après le signalement du second "meurtre potentiel"... sans arrêter personne, alors que l’héroïne en deux jours semble donner un coup décisif dans la fourmilière, surtout que le nombre de suspect est restreint. On vient même se confier à Kristi (là encore, pourquoi puisque cela dessert les intérêts de cette personne ? Mystère...).

Le serial killer est à la mode... les vampires sont à la mode... Il ne suffit pas surfer sur une vague pour réussir à nous passionner pour une histoire fade, absurde et qui s’étire en longueur !

Fiche Technique

Format : broché
Pages : 469
Editeur : Harlequin
Collection : Mira
Sortie : 1 juillet 2009
Prix : 11,50 €


A lire aussi sur Onirik

Dernier soupir - Avis +
Ne réveille pas le passé - Avis +
Something Wicked - Avis +
Le secret de Church island - Avis +
Wicked Game - Avis +/-
Le couvent des ombres - Avis +
Linceuls de glace - Avis +
Piège de neige - Avis +
L’hiver assassin - Avis +
Ce que cachent les murs - Avis -
Passé à vif - Avis +
Gagnez 4 x le thriller de votre été
Le couvent des ombres
Le couvent des ombres - Avis +/-
Mortel parfum - Avis -
Piège de neige - Avis +
L’hiver assassin - Avis +
Dans l’ombre du bayou - Avis +
Noire était la nuit - Avis +
Visions - Avis +
Dans l’ombre du bayou - Avis +/-
Rendez-vous à Venise/Pour un été ou pour la vie - Avis + et +/-
Des roses rouges pour Lisa/Amants ou ennemis ? - Avis - et +
L’inoubliable étreinte / L’invité de l’hiver - Avis +/-
Noire était la nuit - Avis +/-
L'auteur Marnie
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr