Onirik
Les contes du réveil-matin - Avis +
Onirik -> Littérature -> Jeunesse -> Dernière mise à jour : le dimanche 21 avril 2019.
Editeur : Delcourt

contes de Michel Bussi et Eric Puybaret

Présentation de l’éditeur

Corentin est un curieux garçon. Etonnant, différent, si vous préférez. Il connaît le langage des objets. C’est un sacré atout pour regarder et rêver le monde autrement.

C’est aussi une source d’histoires inépuisable ! Parce que les objets ont bien plus d’imagination qu’on ne croit. Il suffit d’écouter le grain de sable qui sait tout de l’amour, le toucan qui voudrait être libre, les barreaux de l’échelle qui débattent, les boîtes aux lettres qui bavardent, un sapin empoisonné, un agenda qui livre ses secrets...

Un livre qui nous parle : "Tu plonges dans mes pages, et hop je t’emporte ! "

Avis de Thérèse

"Toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants. Mais peu d’entre elles s’en souviennent", disait Saint-Exupéry. Michel Bussi fait partie de ces rares et cette excursion dans l’univers des contes (pour enfants de tout âge) le confirmera à ses lecteurs habituels qui connaissent déjà la malice avec laquelle il les balade dans ses polars.

Dans le premier conte, La vallée des larmes, Corentin parle avec des fleurs. Peut-être un clin d’œil au Petit Prince ? Dans Le petit grain de sable orgueilleux, il fait la connaissance d’un grain de sable… un grain de sable parmi des milliers de grains de sable. Autre clin d’œil au Petit Prince ?

Michel Bussi a-t-il été (ou est-il toujours) un champion de Formule C ? C’est ce qu’on peut imaginer à la lecture technique et sportive de Une saison de Formule C.

Ces contes racontent des histoires destinées aux enfants, mais pas seulement. Ils sont parsemés de phrases destinées à un public plus adulte. Dans un conte, Corentin s’étonne de ne pas pouvoir discuter avec les souvenirs touristiques que sa tante lui ramène de Londres, d’Egypte, d’Italie. Puis, il constate que tous ces objets discutent entre eux… en chinois !

Mystères, secrets, tendresse, enfance, on retrouve dans ces récits des éléments habituels de beaucoup des romans de Michel Bussi. Il y ajoute une touche supplémentaire d’espièglerie, de romantisme, de fantaisie.

Les dessins d’Eric Puybaret, à la fois très colorés et poétiques, accompagnent et illustrent tout en douceur l’univers de Corentin.

Fiche technique

Format : album
Pages : 378
Illustrations : Eric Puybaret
Editeur : Delcourt Littérature
Collection : Delcourt Fiction
Sortie : 7 novembre 2018
Prix : 24,90 €


A lire aussi sur Onirik

Sang Famille - Avis +/-
Tout ce qui est sur terre doit périr – La dernière licorne - Avis +
Groaaar ! Les animaux croqués par le neuvième art
Michel Bussi lauréat du 42e Prix Maison de la Presse
Un avion sans elle - Avis +
Nymphéas noirs - Avis +
Lancement de 13 à table pour les Restos du coeur
Rencontre avec Michel Bussi
Nouveau 13 à table chez Pocket
L'auteur Thérèse Riu
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr