Onirik
Le Labyrinthe de Pan – Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le dimanche 22 octobre 2006.

À titre personnel, je trouve que les films « qui font peur » originaires de la Péninsule Ibérique ou d’Amérique Latine sont les meilleurs. Le Labyrinthe de Pan en est un excellent exemple.



film de Guillermo Del Toro

Synopsis

En 1944, alors que la Seconde Guerre Mondiale est sur le point de s’achever dans le reste de l’Europe, la Guerre Civile Espagnole est terminée depuis cinq ans. Francisco Franco impose son pouvoir dictatorial depuis.

Carmen, une veuve de guerre, s’est remarié avec Vidal, capitaine de l’armée franquiste autoritaire et sans cœur. Sa fille Ofélia est une adolescente rêveuse toujours plongée dans ses livres. La mère, enceinte jusqu’aux yeux, et la fille s’installent chez le « grand homme », dans un moulin au sein de la campagne espagnole. Ofélia s’habitue très mal à sa nouvelle vie et ne supporte pas son « père ». Heureusement, elle découvre le labyrinthe de Pan.

Avis de Cécilia

Au premier degré, Le Labyrinthe de Pan est un conte fantastique magnifique, plutôt destiné aux adultes : la photographie – rappelant celle d’ El Aura de Fabián Bielinsky – est une merveille de magie. D’autant plus que le film est tourné dans 34 décors différents. Tout ce qui tient da la magie est dans la peine ombre : ce qui cause un sentiment de menace permanent. Les artifices visuels extraordinaires sont soutenus par une histoire mythologique et féerique géniale. Les « monstres » - le plus horrible étant humain – sont majestueux et surréalistes.

Au second degré, Le Labyrinthe de Pan est un hymne à la tolérance incroyable. La période où se déroule le film n’est pas anodine. En effet, l’extrémiste – ici fasciste et dictatorial – incarné par le Capitaine Vidal (interprété par un Sergi Lopez en pleine forme) tue toute imagination ou plus simplement le droit au rêve, toute liberté.

Il agresse physiquement et abat spirituellement tout individu au mode de pensée différent de l’autorité officielle. Je note encore une fois l’utilisation de la photographie de certaines scènes (dans l’obscurité) accentuant ce sentiment d’insécurité permanent, comme ci le spectre totalitaire pouvait s’abattre à tout moment. Ces images rappellent Goya ou Salvator Dali pour leur bizarrerie visuelle. Fiche Technique

Genre : Fantastique

Avec Ivana Baquero, Sergi Lopez et Doug Jones

Durée : 112 minutes

Année de production : 2006

Interdit aux moins de 12 ans

Titre original : Pan’s Labyrinth

Date de sortie : 01 Novembre 2006

Site Officel
L'auteur Cécilia
Son site :
Sa fiche
A gagner !

28 avril : Gagnez le tome 1 de Incarnatis


La gagnante est prévenue !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr