Onirik
La punition d’Adam Black - Avis +
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le dimanche 5 mai 2013.
Editeur : J’ai Lu

Les Highlanders : tome 6

roman de Karen Marie Moning

Présentation Officielle

Pour punir Adam Black de son insoumission, la reine Aoibheal l’a privé de ses pouvoirs et de son immortalité. Le plus redoutable des Faës enrage ! Au moins demeure-t-il invisible aux yeux des humains. Sauf à ceux de Gabby O’Callaghan.

Jeune avocate au don de clairvoyance, elle a aussitôt repéré le géant aux longs cheveux noirs. Au premier regard échangé, chacun a compris qui était l’autre. Puis, la jeune femme terrifiée a pris la fuite. Mais Adam la retrouvera. Et ce jour-là, il goûtera aux voluptés inconnues qu’elle seule peut lui offrir.

Avis de Valérie

On retrouve bien sûr tout le talent de KMM dans ce sixième tome de sa série des Highlanders, tout son art pour ciseler un héros sculptural, puissant, tout en étant vénéneux et dangereux.

Nous ne sommes pourtant pas dans sa série d’Urban fantasy (Les Chroniques de Mackayla Lane) où ses héros sont totalement amoraux et sulfureux. Il s’agit ici d’une romance paranormale rondement menée, où le plus important sont les sentiments que Gabrielle et Adam éprouveront l’un pour l’autre.

Tout du long de sa série des Highlanders, l’auteur a fait intervenir un Faë qui ne vivait (manière de parler puisque les Faës sont immortels) que pour mettre son grain de sel dans les affaires humaines.

Véritable Promothée apportant aux hommes la connaissance des Tuatha Dé Danaan, il a pris le plus souvent l’apparence d’un forgeron, Adam Black, et s’est mêlé des amours, de la politique, des jeux et du quotidien de ceux qu’il aime observer.

Puis, à force d’ingérences, il a dépassé les limites que la reine Aoibheal pouvait supporter de celui qui est pourtant son favori. Pour le punir, elle l’a dépouillé de ses pouvoirs et de son immortalité et abandonné sur Terre.

Il se retrouve comme nu et rendu invisible à tous par un sort, ce qui ajoute à son désespoir. Il erre sur Terre, sans pouvoir voir ou être vu, toucher ou se faire toucher par quiconque... sauf par une sidhe-seer.

Gabrielle O’Callaghan a appris depuis sa petite enfance à ne pas noter la présence des Faës - pour sa sauvegarde - pourtant lorsqu’elle aperçoit Adam visiblement sensible à son type de beauté, elle ne peut détacher son regard de ce magnifique spécimen.

Depuis toute petite, elle rêve du prince - Faë - charmant, attirée par l’interdit et façonnée par des années de mises en garde contre ces êtres sans âme, sans coeur, sans sentiments. Bien que sous le charme de la beauté magique de celui qui voit en elle son seul espoir de communication avec les siens, tout en elle la pousse à le haïr.

Mais lorsque Darroc, un Faë opposé à Adam, apparaît avec la ferme intention de le détruire, les données changent et il n’est plus question de caprices mais d’instinct de survie.

Malgré un épilogue rapide et surement trop idyllique, nous ne pouvons qu’être séduites par le savoir de la romancière pour créer des mâles alphas baignant dans une ambiance fantastique extrêmement bien construite et cohérente d’un livre à l’autre.

D’ailleurs, on ne trouve pas d’erreurs ou de faux pas dans ses scénarios, au point où sa série plus adulte et sérieuse s’insère idéalement avec son travail précédent ! Ses personnages semblent être dotés de leur propre libre-arbitre et apparaissent quand ils veulent ou quand la cohérence l’exige.

Et puis, ce monde qu’elle a créé, elle le visite souvent elle-même en faisant des petites allusions à son travail de romancière. De vrais caméos qui renvoient à son travail actuel. Karen Marie Moning continue d’alimenter son site internet comme si tout cela était véridique.... ce qui n’est pas pour déplaire à ses fans !

A noter, pour les fans des Fever, nous retrouvons Adam Blake dans le chapitre 35 du cinquième tome où il est questionné par les MacKeltar au sujet de la reine et des choix qu’il a fait justement dans ce roman qui conditionnent le début des chroniques de MacKayla Lane !

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 313
Editeur : J’ai lu
Sortie : 4 juillet 2012
Prix : 6,50 €


A lire aussi sur Onirik

Fièvre née
Gagnez 5 Fièvre née
Fièvre de lune - Avis +
Iced - Avis +
Iced - Avis +
Le pacte de McKeltar - Avis +
Série Les Highlanders
La malédiction de l’elfe noir - Avis + et +/-
Fever Moon - Avis +
Fièvre d’Ombres - Avis +
Une passion hors du temps - Avis +
Fièvre fatale - Avis +
Gagnez le 4e tome des chroniques de Mac
Fièvre faë - Avis +
FaeFever - Avis +
Bloodfever - Avis +
Fièvre noire - Avis +
Fièvre noire
Darkfever - Avis +
La vengeance de McKeltar - Avis +
La punition d’Adam Black - Avis +
Le pacte de McKeltar - Avis +
Sortie de Burned de Karen Marie Moning
Prochaines sorties de Karen Marie Moning
Burned repoussé en 2015
Fièvre en juin !
Iced : sortie annoncée pour octobre 2013
Iced sortira après l’été !
Dublin sous la glace !
Fièvre d’ombres, il va falloir patienter encore un peu ...
Dream works for Fever !
Mac v. 5 à la rentrée 2011 !
A quand la suite de Fièvre fatale ?
Dreamfever en octobre
Fièvre rouge bientôt en librairie
L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

15 mars : Gagnez 5 x Il court, il court le furet


du 15 au 22 mars 2017


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr