Onirik
La ligue des Amis imaginaires - Avis +/-
Onirik -> Littérature -> Jeune adulte -> Dernière mise à jour : le dimanche 14 février 2021.
Éditeur : Magnard Jeunesse

roman d’Agnès Marot

Présentation de l’éditeur

Quand les réseaux rapprochent et créent des amitiés fortes !

Lina est tellement seule qu’un jour, elle envoie un message en ligne. Astria tombe dessus et lui répond. A l’autre bout du monde, Santi a lui aussi répondu à l’appel au secours de Lina. Leurs vies sont différentes et pourtant, ces trois-là se comprennent. Lina se retrouve donc avec deux amis "imaginaires", et décide de fonder une ligue ! Peut-on réellement être ami lorsqu’on ne s’est jamais rencontré ?

Alors que les événements dans leur "vraie vie" s’accélèrent et que Lina ne répond plus, Astria et Santi vont devoir mettre leur peurs et leurs différends de côté pour surmonter ensemble de nombreuses épreuves et parvenir à joindre celle qui les a réunis.

Avis de Hirone

Lina navigue entre tchats de jeux et forum pour adolescents esseulés. Elle n’a personne avec qui parler dans sa vie « IRL » [1] et elle a besoin de s’exprimer avec des personnes qui pourraient la comprendre. Lina se sent affreusement seule et a besoin de converser avec quelqu’un de son âge. Mais attention, sur Internet, on ne le répète jamais assez, on ne sait pas sur quel genre de personnes on va tomber. Lina est d’ailleurs un tantinet agressive dans un premier temps. Elle sort les piques dès qu’elle est mal à l’aise.

C’est une adolescente pleine de contradiction. Elle voudrait quelqu’un sur qui s’appuyer, mais ce n’est pas facile à trouver. C’est ainsi qu’en navigant, elle va faire la connaissance d’Astria. Celle-ci a un frère peu agréable sur le tchat et il ne semble pas très sympathique au quotidien pour Astria. Néanmoins, même si Lina est au début un hérisson avec elle, Astria va s’y attacher.

De l’autre côté, sur son forum de discussion, elle va recevoir une réponse du bout du monde en la personne de Santi, un Indonésien qui rêve de la France et qui s’est trouvé touché par son post sur la solitude.

Lina a une personnalité abrupte, comme elle le dit si bien, elle est du genre à se braquer et sur Internet on laisse partir ce genre de personne rapidement. On ne va pas sur des forums ou des tchats pour se prendre la tête avec les autres (sauf les trolls), de ce fait, subjectivement, on n’a pas envie de continuer à la suivre. Elle est agressive et n’arrive pas à se restreindre lorsqu’elle va trop loin. Elle a ainsi bien de la chance de trouver deux personnes qui arriveront à lui pardonner et qui voudront mieux la connaître.

Lina a de nombreux secrets et, comme ses deux amis, on finit par s’inquiéter pour elle. Elle n’agit pas toujours de manière correcte, mais on comprend que c’est quelqu’un de profondément maladroit. Elle essaye de faire les choses bien, mais toujours à sa sauce sans demander aux autres. Si elle a beaucoup à penser de son côté, elle n’arrive pas à comprendre que les autres aussi ont des sentiments et qu’en les gardant si éloignés de ses décisions, elle les blesse.

Nous faisons vraiment face à trois adolescents qui se cherchent. Ils sont jeunes et susceptibles, mais ils ont aussi tous les trois leurs propres difficultés. Ce sont des choses qui les paralysent, qui les rendent impuissants, renfermés sur eux-mêmes.

La ligues des amis imaginaires n’est pas un livre qui nous attire dès la première page. Le caractère de Lina y est pour beaucoup, car on sent bien que l’adolescente a un profond mal-être, mais elle ne nous donne pas de quoi être empathique avec elle. Néanmoins, plus on avance dans notre lecture, plus on est curieux. On a envie d’en savoir plus sur ces trois personnages, de voir leur relation évoluer et grandir.

De telles rencontres sont rares, alors il faut les chérir, les nourrir, les entretenir. Même si on garde bien en tête que le monde n’est pas tout rose sur Internet et que Lina a eu de la chance de tomber sur deux perles comme Astria et Santi, cela est quelque chose de possible. Internet permet des liens forts et puissants, comme on n’aurait pas forcément pu l’imaginer.

Fiche technique

Format : broché
Pages : 272
Éditeur : Magnard Jeunesse
Sortie : 9 février 2021
Prix : 13,50 €

[1] in real life : dans la vraie vie

L'auteur Hirone
Son site :
Sa fiche
A gagner !

3 janvier : Gagnez 1 La Chronique des Bridgerton


La Gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr