Onirik
La fête de l’Huma 2011 - Avis +
Onirik -> Culture -> Exposition, musée, Salon -> Dernière mise à jour : le samedi 17 septembre 2011.

Pour sa 76e année, la Fête de l’Huma reçoit les Indignés espagnols et les révolutionnaires du Printemps arabes.



du 16 au 18 septembre 2011

Présentation

Ce rendez-vous de La Gauche française annuel a toujours un petit côté sympathique même si l’on partage peu ou pas les opinions des organisateurs.

Cette année étant la dernière avant les prochaines élections, l’enjeu est très important pour les hommes politiques et il sera intéressant de humer l’ambiance après l’abandon des charges contre DSK, la future bagarre entre les deux femmes du PS, les petits jeunes qui montent, etc.

Un bain non pas de jouvence mais d’esprit terriblement français à découvrir !

Avis de Valérie

Cette année est un excellent crû de ce rassemblent des centres gauches jusqu’aux extrêmes gauches de tout poil, non pas car en cette veille d’élection, les éléphants ou éléphanteaux du parti faisaient campagne mais bien parce que le renouvellement des générations tant attendu fait espérer un remplacement de cette vieille garde à la papa par des responsables plus jeunes, motivés et surtout moins animal politique (pour l’instant !).

Ceci dit, la fête de l’Huma est surtout une grande foire à tout qui reste un moment de détente et de communication les uns avec les autres, le typique village français représentatif du reste du pays.

Bien sûr, excepté la présence de plus en plus de bobos (plus aisés, de belles bagues aux doigts, des sacs et des vêtements griffés), la moitié de la population n’y ai pas présente, mais le tout reste bon enfant !

C’est également (et étonnement ?) le rassemblement autorisé des mouvements terroristes révolutionnaires (l’Irlande vendait des tee-shirts de l’IRA et à côté des stands pour la Palestine, il y avait l’OLP, etc.), ou la protestation armée est faite aussi au détriment du peuple opprimé.

De nombreuses associations, dont la plus ancienne de France, veulent commémorer les 140 ans de la Commune de Paris, avec le souhait de réhabilitation des condamnés à mort.

Chose nouvelle, chose intéressante, les féministes étaient pour la première fois présentes grâce à des associations telles Osez le féminisme, Les femmes solidaires et autres. L’affaire DSK aura au moins servi à présenter au grand jour des comportements jugés décents par les hommes français (?), et insupportables par les victimes ! Femmes de tous les pays, unissez-vous !

Cette émergence de jeunes femmes - sûrement plus subtiles que celles que l’on a l’habitude de voir - signe du changement des temps que l’on ressent un peu sur chaque stand. Les étals commerçants sont beaucoup plus présents et font maintenant parties de l’intérêt général de l’événement. On y trouve de l’artisanat local, beaucoup d’échoppes ou petits restaurants, des vendeurs à la sauvette de bricoles et bien sûr, la possibilité de s’abonner au journal créé par Jean Jaurès !

De nombreuses animations sont réservées aux sportifs, aux jeunes, aux moins jeunes, et c’est réellement un lieu d’animation où des artistes internationaux s’expriment. Le monde entier est représenté par ses mouvements communistes ou contestataires.

Par contre, un énorme carton rouge (de circonstance) : les toilettes pas assez nombreuses, certes, mais surtout elles n’étaient pourvues d’aucune salle d’eau, lavabo, robinet, savons, lingettes : rien pour se laver les mains. Donc, à la fête de l’Huma on lève le poing, mais on ne se serre surtout pas la main !

L’année prochaine, le week-end suivra donc l’élection présidentielle. Il sera d’autant plus intéressant de prendre la température des militants ou des sympathisants, quel qu’en soient les résultats.

Fiche Technique

Transports : RER B : station Le –Bourget puis navette RATP ; Métro : ligne 7, station La-Courneuve-8-Mai-1945, puis navette RATP ; Tramway : Ligne T1, station La –Courneuve-8-Mai-1945, puis navette RATP.

Prix : 25 €

Crédit photo : David Lapetina

Site de l’événement

10 Engagements de la fête de l’Humanité pour le développement durable

1 - Pour limiter les émissions de gaz à effet de serre, des navettes gratuites sont mises en place depuis les stations RER et métro
2 - Incitation au covoiturage
3 - Parking réservé aux deux roues avec une consigne de casque gratuite
4 - Gobelets à consignes réutilisables
5 - Plan de maîtrise des énergies
6 - Les déchets de la Fête sont triés en usine. Tri du verre sur place
7 - Contrôle de la pollution sonore
8 - Sanitaires à faible consommation d’eau
9 - Accueil du public handicapé (parking gratuit, rampes d’accès dans les espaces officiels, espaces privilégiés aux abords des scènes)
10 - Récupération des huiles de friture des stands pour les recycler.


A lire aussi sur Onirik

La fête de l’Huma
La fête de l’Huma 2007 - Avis +
Fête de l’Huma 2013
Conférence de presse : La lutte fait son cirque
Canal+ Cinéma : rentrée 2012
Les Trois Vies de Jane Austen
Ô.nirik au Lab.Ô
Occupons la Défense
L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

9 décembre : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


du 09 au 15 décembre 2019


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr