Onirik
L’amour, la mort - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le jeudi 9 septembre 2021.
Editeur : Pocket

roman de Dan Simmons

Présentation de l’éditeur

Des nuits suffocantes de Bangkok aux tranchées de la Grande Guerre, des ravages d’une nouvelle drogue en Amérique aux théories de l’aléa et du chaos, les cinq nouvelles qui constituent ce recueil dépeignent des esprits hantés, torturés, abîmés par de tragiques infortunes personnelles ou historiques.

À la croisée du fantastique, de la terreur et de l’érotisme, L’Amour, la mort pointe avec finesse et subtilité la limite parfois si floue entre Eros et Thanatos, et plonge le lecteur dans les fantasmes et les délires les plus sombres et les plus crus de nos sociétés.

Avis de Thérèse

Le talent de Dan Simmons n’a pas besoin d’être souligné, toujours surprenant, totalement éclectique mais incontestable. Dans ce recueil constitué de cinq nouvelles de longueur très variable, il passe d’un lieu à un autre, d’une époque à une autre, d’un genre à un autre sans jamais démériter : horreur, extrapolation, légendes indiennes, fantastique, science-fiction, poésie.

Dans Le lit de l’entropie à minuit, il nous présente un père de famille, assureur, obsédé par les risques. Pour lui, l’entropie est "la force qui opère dans la loi de Murphy". Les anecdotes de son Classeur Orange, regroupant les déclarations de sinistre les plus invraisemblables allègent cette histoire pleine d’émotion et de tendresse.

Dans Mourir à Bangkok, il s’agit d’une horrifique histoire de sexe, de mort, de vengeance, de vampires, et d’amour aussi… avec une plongée dans les bas-fonds de Bangkok, centre du tourisme sexuel, dans les années qui ont vu apparaître le Sida.

Dans Coucher avec les femmes dentues, Dan Simmons dévoile une autre facette de sa passion pour les légendes indiennes, avec l’initiation d’un jeune Indien lakota qui va l’amener à faire un choix vital pour lui, sa tribu et tous les Indiens d’Amérique.

Le Flash-back est une drogue qui permet de revivre des moments choisis de sa vie passée, par plaisir, par remords, par espoir de réparer une erreur. Dans un monde où la plupart des gens oublient ou refusent de vivre le présent, la misère et la violence se généralisent.

Dan Simmons termine le recueil par la nouvelle la plus longue, Le grand amant, le journal d’un sous-officier anglais, poète, dans les tranchées de la guerre 14-18. Dans la boue et le sang, il rencontre une mystérieuse Dame. Les poèmes attribués au héros sont ceux de poètes de l’époque ayant réellement vécu cette guerre.

Toutes ces nouvelles sont totalement différentes l’une de l’autre, et toutes porteuses d’émotion et de frisson, Dan Simmons nous emporte avec succès dans sa fantasmagorie et son imaginaire sans limites, avec une profonde connaissance de la psychologie de chacun des personnages.

Fiche technique

Format : poche
Pages :‎ 512
Éditeur : ‎Pocket
Sortie : 28 janvier 2021
Prix : 8,70 €


A lire aussi sur Onirik

L'auteur Thérèse Riu
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr