Onirik
Klimt - Avis +/-
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mardi 28 mars 2006.

Raoul Ruiz s’attaque à la biographie du peintre autrichien contemporain le plus connu : Gustave Klimt.



1918. Gustave Klimt meurt de la syphilis. Il passe le peu de temps qui lui reste à revivre la Belle Époque au moment de l’exposition universelle à Paris.

film en coproduction de Raoul Ruiz

Avis de Cécilia

Raoul Ruiz réussit un exercice stylistique très intéressant. Klimt est réalisé comme un rêve ou un immense flash back. Grâce à un jeu de miroir très bien employé, on arrive à entrer dans les souvenirs profonds du peintre. Les couleurs et le jeu de lumière évoquent parfaitement le travail de Gustave Klimt. Du coup, Raoul Ruiz donne à son long métrage une narration originale et pertinente. Mais, un petit rien fait souvent la différence. J’ai vu une paroi lisse : impossible d’accrocher. Klimt est froid, superficiel et agaçant : le long métrage est ennuyant. Un film, c’est certes des images et une réalisation. Mais, aussi un scénario, une histoire, du son, un jeu d’acteurs et mille autres choses. Et ça, Raoul Ruiz l’a oublié.

Fiche Technique

Sortie : 26 avril 2006

Avec John Malkovich, Veronica Ferres, Saffron Burrows

Nationalité : allemande, autrichienne, britannique et française

Durée : 127 minutes

PS :

Lire le passage concernant la Belle Époque dans l’article Autour des Brigades du Tigre : l’Histoire. Les deux films se déroulant quasiment à la même époque.

Site officiel
L'auteur Cécilia
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr