Onirik
Kaijin Reijoh : tome 1 - Avis +/-
Onirik -> Bande dessinée -> Manga - Manhwa - Manhua -> Dernière mise à jour : le lundi 24 août 2020.
Éditeur : Kurokawa

de Tetsuya Tashiro

Présentation de l’éditeur

Quand les serial killers combattent le mal !

Aux quatre coins du monde, des gens se transforment en monstres et sont pris de pulsions meurtrières.

Le jeune Asuma Sudô mène une vie tranquille et n’a jamais eu affaire à aucun monstre. Obsédé par les filles depuis son enfance, il a un jour le coup de foudre pour une élève d’un lycée de jeunes filles. C’est alors que par un incroyable coup du destin, il se voit proposer d’entrer dans cet établissement, bien qu’il soit un garçon. Asuma se retrouve ainsi aux côtés de la fille de ses rêves, mais il ignore que ce lycée est en réalité une organisation spécialisée dans l’extermination des monstres !!

Avis de Naraze

Comme tous les premiers tomes, nous avons ici une introduction des personnages principaux et une présentation de l’univers dans lequel nous plongeons ainsi que son fonctionnement. Après sa série bien connue Red Eyes Sword : akame ga kill !, Tetsuya Tashiro revient avec Kaijin Reijoh où il s’occupe aussi bien du scénario que des dessins.

Nous avons la présentation du héros atypique de cette nouvelle saga, Asuma Sudô un lycéen obsédé par la gente féminine depuis sa plus tendre enfance. Ce goût des femmes est connu de tous, lui donnant ainsi le titre de « gros pervers » au lycée. Sa rencontre avec Innami, une adolescente scolarisée dans le pensionnat privé pour filles Meidô va tout faire basculer.

Asuma va avoir un coup de foudre pour cette dernière. Cette nouvelle adoration de sa part va alors le pousser à accepter une étrange invitation de l’établissement. En effet, Asuma va se voir proposer la possibilité de s’y inscrire !

Au regard du synopsis de base, on ne pouvait pas échapper à de jolies scènes de fanservice. En effet, le mangaka se fait plaisir dans son coup de crayon pour dessiner les belles courbes des femmes. Mais curieusement, on peut tout de même constater que ces scènes sont pour la majorité justifiées par le scénario ! Ainsi, ces dernières font moins forcées, elles ont de l’intérêt, pour nous comme pour notre héros au caractère débauché.

La patte de Tetsuya Tashiro nous permet aussi d’avoir le droit à de belles scènes de combats. En effet, Asuma n’a pas senti la supercherie. Les adolescentes ne sont pas de simples lycéennes, mais des combattantes de monstres. Dans cet univers, il arrive que des humains se transforment en bête sanguinaire et seules ces lycéennes peuvent leur faire face grâce à des artefacts ayant appartenu à des tueurs.

Pour l’instant, on peut avoir l’impression qu’Asuma est un peu faiblard au niveau du caractère. Ce dernier n’a pas vraiment de but dans la vie, ou du moins, rien ne le motive vraiment à part les jolies filles. Il n’a pour seul intérêt que sortir avec l’une d’elles. C’est un manga harem dans toute sa splendeur. Néanmoins, il révèle son piquant à la fin de ce premier volume, riche en émotion.

Le plaisir de cette lecture se décidera donc au feeling, car il se peut qu’on n’accroche pas du tout au pitch (avouons-le, il est un peu what the fuck). Cependant, on admet quand même qu’il rend curieux, car de nombreux secrets attendent d’être révélés.

Fiche technique

Format : poche
Pages : 304
Editeur : Kurokawa
Sortie : 9 juillet 2020
Prix : 7,95 €

L'auteur Naraze
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr