Onirik
Just like heaven - Avis +
Onirik -> Littérature -> Version anglaise -> Dernière mise à jour : le lundi 12 septembre 2011.
Editeur : Avon

roman de Julia Quinn

Présentation de l’éditeur

Honoria Smythe-Smith is :

A) a really bad violinist B) still miffed at being nicknamed "Bug" as a child C) not in love with her older brother’s best friend D) all of the above

Marcus Holroyd is : A) the Earl of Chatteris B) regrettably prone to sprained ankles C) not in love with his best friend’s younger sister D) all of the above

Together they : A) eat quite a bit of chocolate cake B) survive a deadly fever and the world’s worst musical performance C) fall quite desperately in love

It’s Julia Quinn at her best, so you know the answer is . . .

D) all of the above

Avis de Callixta

Fidèles de Julia Quinn et amateurs de la famille Bridgerton, vous devriez être très satisfaits de découvrir sa nouvelle série car nous pouvons la considérer comme une sorte de prolongation de cette saga mythique, un spin off. Sans doute vous souvenez vous de la famille Smythe-Smith et de ses inénarrables soirées musicales, terreurs des mélomanes et de tous ceux qui ont une bonne audition.

Et bien, c’est au cœur de ce foyer que nous plonge Julia Quinn. De nouveau, nous allons découvrir des frères et sœurs nombreux, leurs relations chaleureuses entre eux et avec leurs amis. Se profilent d’ailleurs déjà de nombreux futurs héros !

La première est, en tous cas, Honoria Smythe-Smith, la plus jeune de cette branche de la famille. Son frère le plus proche en âge, Daniel a un ami qu’elle connaît depuis ses six ans. Elle est alors la terreur de leurs jeux de garçons s’incrustant dans leurs expéditions ou parties de pêche.

Bien des années plus tard et après un scandale qui a éloigné Daniel d’Angleterre, Honoria cherche à vingt-et-un ans un mari comme toutes les jeunes femmes de son âge. Mais elle en a peut-être davantage besoin que d’autres puisqu’elle s’ennuie à mourir, seule avec sa mère que le départ de son frère a très ébranlé.

Elle rencontre de loin en loin Marcus, le comte de Chatteris qui lui aussi s‘est un peu éloigné après le départ de Daniel. Mais un évènement imprévisible va avoir des conséquences toutes aussi incroyables pour les deux jeunes gens.

Julia Quinn nous entraîne dans une histoire qui est peut-être, encore plus que d’habitude, typique de son talent. Tout d’abord, elle se cite et fait de fréquentes références aux Bridgerton que le lecteur goûtera d’autant plus qu’il a lu cette série.

Évidemment, il n’est pas nécessaire de la connaître mais nous croisons nombreux de ses héros dont Colin et Gregory Bridgerton mais aussi la terrible comtesse de Danbury, vieille dame, rusée, apparemment méchante comme la gale, mais au cœur plus bien doux qu’il n’y paraît. Ce roman se trouve d’ailleurs situé au cœur de la série des Bridgerton, et du point de vue chronologique ne vient pas à la suite de celle-ci.

Et puis Julia Quinn fait ce qu’elle écrit le mieux : elle multiplie les scènes cocasses, empreintes d’émotion où l’on sourit tout autant que l’on soupire. Le prologue est à ce titre un pur bonheur où nous découvrons Daniel, Honoria et Marcus encore enfants dans des échanges que nous avons tous déjà entendus et qui pourtant fonctionnent à merveille.

La contrepartie est que tout cela ressemble un peu à une mécanique bien huilée et à des thèmes connus de l’auteur. Mais c’est remarquablement efficace et si vous appréciez son talent inimitable pour les dialogues pétillants et amusants, les scènes qui oscillent entre sourires et émotion et des personnages absolument adorables, à la présence éclatante, vous apprécierez cette entrée dans cette nouvelle série.

Marcus et Honoria peuvent venir figurer aux côtés des grands héros de Julia Quinn. Il est réservé, solitaire et un brin timide ; elle est audacieuse, futée et s’ennuie un peu. Mais leur rencontre devient vite explosive avec une romancière qui les place dans une situation tragicomique très vite. La profondeur vient de cette douce réflexion sur la solitude au milieu des autres, entre un héros qui a grandi sans famille autre que celle de Honoria et une jeune femme qui dispose de nombreux frères et sœurs mais plus grands ou absents.

En tous cas, il est difficile de résister aux atmosphères de Julia Quinn, tout comme à ses familles anticonformistes et chaleureuses. Il est évident que Daniel devrait jouer un rôle important dans la suite de cette série ainsi, peut-être que les cousines Smythe-Smith, très présentes avec leur absence de talent remarquable pour la musique.

Nous attendrons donc la suite avec impatience.

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 384
Editeur : Avon
Sortie : 31 mai 2011
Langue : anglais
Prix : 7,89 €


A lire aussi sur Onirik

Ce que j’aime chez vous - Avis +/-
Splendide - Avis +/-
Sortilège d’une nuit d’été - Avis +
Un goût de paradis - Avis +
Mademoiselle la curieuse - Avis +
Les carnets secrets de Miranda - Avis +
Comment séduire un marquis ? - Avis +
Splendide - Avis +
The lady most likely - Avis +
Gregory - Avis +/-
Francesca - Avis +
Francesca - Avis +
Anthony - Avis +
Benedict - Avis +
Ten things I love about you - Avis +
Colin - Avis +
What happens in London - Avis +
Gagnez un roman de Julia Quinn
Daphné et le duc - Avis +
Mister Cavendish, I presume - Avis +
The secret diaries of Miss Miranda Cheever - Avis +
The Duke and I - Avis +
Eloise - Avis +
Eloise
Hyacinthe - Avis +
Romancing Mister Bridgeton - Avis +
Julia Quinn adaptée pour Netflix
Julia Quinn chez J’ai lu en 2009 !
L'auteur Callixta
Son site :
Sa fiche
A gagner !

15 octobre : Gagnez la saison 8 & 9 de Meurtres à Standhamn sur Facebook


du 15 au 22 octobre 2019


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr