Onirik
HHHhH - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le samedi 8 janvier 2011.

"Himmlers Hirn heisst Heydrich" Le cerveau d’Himmler s’appelle Heydrich



Editeur : Grasset

roman de Laurent Binet

Présentation de l’éditeur

A Prague, en 1942, deux hommes doivent en tuer un troisième. C’est l’opération « Anthropoïde » : deux parachutistes tchécoslovaques envoyés par Londres sont chargés d’assassiner Reinhard Heydrich, chef de la Gestapo, chef des services secrets nazis, planificateur de la solution finale, « le bourreau », « la bête blonde », « l’homme le plus dangereux du IIIe Reich ».

Heydrich était le chef d’Eichmann et le bras droit d’Himmler, mais chez les SS, on disait : « HHhH ». Himmlers Hirn heiβt Heydrich – le cerveau d’Himmler s’appelle Heydrich.

Tous les personnages de ce livre ont existé ou existent encore. Tous les faits relatés ont été vérifiés. Mais derrière les préparatifs de l’attentat, une autre guerre se fait jour, celle que livre la fiction romanesque à la vérité historique. L’auteur, emporté par son sujet, doit résister à la tentation de romancer. Il faut bien, pourtant, mener l’histoire à son terme.

Avis d’Enora

Ce livre qui a reçu le Goncourt du premier roman, retrace les événements qui ont abouti à l’attentat contre Reinhard Heydrich, « le boucher de Prague ». Autant le dire tout de go c’est une formidable réussite !

Il s’illustre d’abord par une pointilleuse documentation sur les personnages, la mission, l’état d’esprit de l’époque : l’auteur se chagrinant même de ne pouvoir dire avec précision la couleur de la fameuse Mercedes décapotable de Heydrich, certains témoins l’affirmant noire et d’autres verte foncée.

Ce n’est pas vraiment un roman, Laurent Binet ne se permettant pas de penser à la place des protagonistes mais grâce à une écriture tout à fait originale l’écrivain dialogue avec son lecteur, lui faisant partager ses réflexions, ses recherches, la difficile frontière entre fiction et réalité ainsi que la place que les personnages vont prendre dans sa vie.

Il en résulte un récit historique tout à fait passionnant, une parfaite hypotypose qui donne l’impression au lecteur d’être au cœur de Prague, au coté de ses habitants et de partager les espoirs et les angoisses de Gabcik, Kubis et Valcik. Les lieux, les noms, font revivre tous ces morts, les inscrivant dans la mémoire des vivants, mémoire sans laquelle l’humain ne peut se construire. L’écho de Lidice résonne avec celui d’Oradour…

Laurent Binet connait bien Prague où il a vécu quelques années et son amour pour cette ville, son histoire, ses habitants est particulièrement communicatif. Cet agrégé de lettres a non seulement une belle plume mais il parsème son récit de références littéraires et artistiques passionnantes. Et il y a ces petits coups de griffes savoureux : sur la vocation des enseignants à être des éléments subversifs, sur le sport, sur Jonathan Littel et son « Houellebecq chez les nazis ».

Avec cette captivante enquête historique, Laurent Binet fait une entrée remarquée et méritée dans le paysage littéraire français. Un auteur à suivre…

Fiche technique

Format : broché
Pages : 441
Editeur : Grasset
Sortie : janvier 2010
Prix : 20,90 €

L'auteur Enora
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr