Onirik
Collection Azur : avril 2011
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le dimanche 1er mai 2011.
Editeur : Harlequin

L’amant de Corfou de Lucy Gordon

JPEG - 9.2 ko
L’amant de Corfou

Présentation de l’éditeur

En reconnaissant, parmi la foule qui se presse au mariage de sa mère, Lysandros Demetriou, Petra sent une étrange certitude l’envahir : ce n’est pas le hasard qui les a de nouveau réunis. La première fois qu’ils se sont rencontrés, elle n’avait que dix-sept ans, et elle avait été profondément bouleversée par cet homme au charme ténébreux, qui semblait tourmenté par un sombre passé. Mais à l’époque, en dépit de l’attirance qui les poussait l’un vers l’autre, il ne l’avait même pas embrassée et l’avait quittée sans lui laisser l’espoir qu’ils se reverraient. Aujourd’hui, Petra est bien décidée à percer les secrets de Lysandros pour atteindre son cœur...

Avis de Valérie : avis +

Comme pour L’enfant secret d’un milliardaire, nous retrouvons les habituels clichés des romances courtes, mais avec ici encore plus d’intérêt puisque Lucy Gordon propose des personnalités particulièrement originales et nuancées.

Elle a doté son héroïne, Petra de caractères assez rares dans ce genre. C’est une femme qui a su passer de l’adolescente rat de bibliothèque, discrète et presque renfermée en une femme consciente de son corps et son plaisir. Cela n’en fait pas pas une jouisseuse, mais une jeune femme en phase avec elle-même et son temps.

Le prologue du roman est également bien fait, puisqu’il nous renvoie dans le passé, lors de la première rencontre des deux héros, alors adolescents. Alors, oui, c’est la fille plus quelconque d’une star du cinéma et lui un riche héritier grec, mais l’auteur a su instillé une ambiance actuelle avec des réactions fines et crédibles.


Troublante imposture de Sara Craven

GIF - 11 ko
Troublante imposture

Présentation de l’éditeur

Alors qu’elle habite momentanément chez sa belle-sœur, Marianne reçoit la visite impromptue du patron de cette dernière.

Furieux d’apprendre que sa secrétaire s’est absentée pour le week-end, Jake Radley-Smith exige aussitôt de Marianne qu’elle prenne sa place et l’accompagne à un dîner. Bien que choquée par les manières autoritaires de l’homme d’affaires, Marianne hésite pourtant à l’envoyer au diable.

Si elle consent à l’aider, peut-être acceptera-t-il de ne pas sanctionner sa belle-sœur ? Afin de ne pas causer d’ennuis à celle qui l’a si chaleureusement accueillie, elle finit par dire oui...

Avis de Na Dia : avis +

Un résumé dont on pense connaître le dénouement avant de l’avoir lu. Mais cette romance nous surprend, car là où l’on attendait un condensé de clichés, l’auteur parvient à se détourner des idées reçues et a nous offrir une romance presque sans fausses notes, et avec une fin originale.

Les personnages ne sont pas tellement développés mais l’histoire fonctionne car l’alchimie entre eux est immédiate et l’héroïne ne manque pas de répartie.

Un bon point pour cette collection qui nous offre de belles histoires en ce mois d’avril.


L’amoureuse insoumise de Sharon Kendrick

JPEG - 6.8 ko
L’amoureuse insoumise

Présentation de l’éditeur

Travailler pour Carlos Guerrero ? Kat n’aurait pu imaginer pire cauchemar. Comment supporter la présence quotidienne de cet homme qui l’a humiliée un an plus tôt au bal annuel des Balfour ? A l’époque, complètement sous le charme du beau milliardaire, elle s’était risquée à flirter avec lui, avant qu’il ne la repousse avec mépris. Jamais elle n’oublierait la honte et la douleur qu’elle avait alors ressenties Et aujourd’hui, voilà que son père, Oscar Balfour, s’est mis en tête de la faire travailler sur le bateau de cet homme qu’elle déteste...

Avis de Na Dia : avis +

Second tome de la saga des Balfour, nous découvrons ici Kat Balfour, jeune femme de vingt-deux ans qui se retrouve à devoir travailler pour l’homme qui l’a ridiculisé lors d’un bal organisé par son père, le grand businessman, Oscar Balfour. Mais Kat est loin d’être aussi superficielle qu’il n’y paraît. Elle se cache sous cet aspect car elle ne sait pas très bien qui elle est. Elle a grandi dans cette famille imposante sans jamais vraiment trouver sa place, et le drame qu’elle a vécu lorsqu’elle avait 10 ans ne l’a pas aidé à se construire car elle n’arrive pas à en parler.

Son père décide un jour qu’elle doit se prendre en main, lui coupe les vivres et l’envoie travailler sur le bateau de Carlos Guerrero. Elle qui pensait partir en croisière, la voilà prise au piège en pleine mer. Mais il en faut plus pour impressionner une Balfour.

Et Carlos Guerrero aura du fil à retordre avec cette jeune femme têtue. Les scènes de prises de becs se multiplient mais ne se ressemblent pas, et à chacune d’elles, on sent que les personnages se rapprochent sans pour autant oser franchir le pas. Une belle histoire pour une saga dont on attend les autres tomes avec impatience.


Leçon pour un play-boy de Lucy Monroe

JPEG - 7.9 ko
Leçon pour un play-boy

Présentation de l’éditeur

En recevant Neo Stamos, Cassandra sent la nervosité l’envahir. Réussira-t-elle à enseigner le piano à un homme qui ne s’intéresse d’ordinaire qu’à ses affaires ? Mais, dès la première séance, elle est agréablement surprise par la sensibilité musicale et les capacités de Neo.

Et, au fil des semaines, elle se surprend à apprécier de plus en plus la présence de cet homme si séduisant et surprenant, et à éprouver un grand plaisir à ces leçons pas comme les autres. Au point qu’elle finit par rêver que Neo la prenne dans ses bras et l’embrasse. Pourtant, elle le sait bien, jamais une femme comme elle ne pourra l’intéresser...

Avis de Marnie : avis +

Délicieuse... pas d’autre mot pour qualifier cette romance qui dénote dans le ton, l’idée et la forme de ce qui se fait actuellement dans cette collection pourtant très codifiée. Pas de drame, de passion tragique, de violence, de vengeance, et de hurlements entre amour et haine.

Au contraire, nos deux héros, chacun victime d’une enfance traumatisante, font le choix d’une amitié prudente qui peu à peu évolue en amour tendre et passionné. Au fur et à mesure que chaque mardi matin, Neo vient prendre une leçon de piano, d’une conversation intime aux affinités, il n’y a qu’un pas que ce couple va franchir allègrement.

Lucy Monroe exploite avec finesse ce format, franchement peu adapté pour la profondeur qu’elle souhaite créer, et pourtant cela fonctionne parfaitement !


Mariée à un don Juan de Sarah Morgan

JPEG - 8.3 ko
Mariée à un don Juan

Présentation de l’éditeur

De retour en Sicile après la mort de son père, Chessie a la désagréable surprise de se voir accueillir à l’aéroport par Rocco Castellani, l’homme que sa famille l’a forcée à épouser six mois plus tôt, et qu’elle a fui le jour même de la cérémonie.

En effet, comment aurait-elle pu vivre auprès d’un homme assez cynique et insensible pour lui imposer, le jour du mariage et aux yeux de tous, la présence de sa maîtresse ? Alors qu’elle espérait ne plus jamais le revoir, et même divorcer de lui dès que possible, Chessie comprend, sidérée, que Rocco est venu exiger qu’elle honore son contrat en lui donnant la nuit de noces dont elle l’a privé...

Avis de Marnie : avis -

Bien entendu, le milliardaire vengeur et sicilien, est devenu carrément un pléonasme dans la romance. Nous pouvions attendre beaucoup d’un écrivain comme Sarah Morgan pour renouveler le genre. Or, nous tombons dans les clichés les plus machistes que l’on n’osait même plus mettre en scène il y a dix ans.

Va-t-il ou non laisser son épouse travailler ? Heureusement qu’elle est vierge et ne l’a donc pas trompé... Tout cela serait supportable si Rocco n’était pas aussi désolant. A ce stade, ce n’est plus de l’arrogance, mais un aveuglement borné qui irrite profondément la lectrice.

Lorsque les héros ne sont pas attachants, nous perdons rapidement tout intérêt. Dommage !


L’enfant secret d’un milliardaire de Catherine Spencer

JPEG - 8.9 ko
L’enfant secret d’un milliardaire

Présentation de l’éditeur

Attendre un enfant de Niko Leonidas aurait dû être une joie pour Emily, tant elle est amoureuse de lui... Or, la nouvelle la déstabilise totalement. Bien sûr, elle aime déjà son bébé à naître de tout son cœur, mais comment offrir à celui-ci une vie de famille épanouissante et équilibrée, alors que Niko refuse de s’engager et met régulièrement sa vie en danger en travaillant pour une organisation humanitaire ? Désespérée, Emily se résout à taire la vérité à son amant, et à avoir son enfant toute seule...

Avis de Valérie : avis +

Qu’il est rafraichissant de voir le scénario si typique d’un roman de la collection Azur rajeuni grâce surtout à des personnages nuancés, comme par exemple la jeune Emily a une franchise qui plaît. Malgré son grand manque d’intérêt pour le sexe, elle va succomber à l’attraction qu’elle est heureuse d’éprouver pour ce Grec qui s’avère loin des stéréotypes habituels...

Certes il est riche, mais il travaille pour des ONG où il côtoie l’extrême pauvreté, la maladie, les traumatismes dus à la guerre qui lui donne une psychologie moins binaire qu’attendue.

Bien sûr, la beauté de la Grèce et les personnages secondaires font le reste et permet d’apprécier ce roman court, inhabituel bien qu’ayant un fond connu.


Fiche Technique

Format : poche
Pages : 151
Editeur : Harlequin
Collection : Azur
Sortie : 1er avril 2010
Prix : 3,95 €

L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
L'auteur Marnie
Son site :
Sa fiche
L'auteur Nadia
Son site :
Sa fiche
A gagner !

2 décembre : Gagnez 5 Catsass le chat


du 2 au 12 décembre 2017


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr