Onirik
Cendrillon - Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le lundi 23 mars 2015.

On ne sait par quelle magie les studios Disney ont réussi à faire mille fois mieux que le dessin animé original, mais Cendrillon est totalement merveilleux, à tous points de vue.

C’est un véritable enchantement fait de finesse, de charme, et d’explosions de beauté et de couleurs.



film américain de Kenneth Branagh (2015)

Présentation Officielle

Le père d’Ella, un marchand, s’est remarié après la mort tragique de la mère de la jeune fille. Pour l’amour de son père, Ella accueille à bras ouverts sa nouvelle belle-mère et les filles de celle-ci, Anastasie et Javotte. Mais lorsque le père d’Ella meurt à son tour, la jeune fille se retrouve à la merci de sa nouvelle famille, jalouse et cruelle. Les trois méchantes femmes font d’elle leur servante, et la surnomment avec mépris Cendrillon parce qu’elle est toujours couverte de cendres.

Pourtant, malgré la cruauté dont elle est victime, Ella est déterminée à respecter la promesse faite à sa mère avant de mourir : elle sera courageuse et bonne. Elle ne se laissera aller ni au désespoir, ni au mépris envers ceux qui la maltraitent. Un jour, Ella rencontre un beau jeune homme dans la forêt. Ignorant qu’il s’agit d’un prince, elle le croit employé au palais. Ella a le sentiment d’avoir trouvé l’âme soeur. Une lueur d’espoir brûle dans son coeur, car toutes les jeunes filles du pays ont été invitées à assister à un bal au palais. Espérant y rencontrer à nouveau le charmant Kit, Ella attend avec impatience de se rendre à la fête.

Hélas, sa belle-mère lui défend d’y assister et réduit sa robe en pièces… Pendant ce temps, le Grand Duc complote avec la méchante belle-mère pour empêcher le Prince de retrouver celle qu’il aime... Heureusement, comme dans tout bon conte de fées, la chance finira par sourire à Ella : une vieille mendiante fait son apparition, et à l’aide d’une citrouille et de quelques souris, elle va changer le destin de la jeune fille…

Avis de Valérie

Voici la baffe de l’année !

Pourquoi ? Parce que avec un scénario copié sur le dessin animé mais la souplesse dans l’interprétation en moins puisqu’il s’agit de live action et donc dépendant du talent de chacun des acteurs, Kenneth Branagh offre une merveilleuse

Le réalisateur anglais a instillé juste ce qu’il fallait de sa propre alchimie pour gommer tout ce qui pourrait être trop niais en favorisant les aspérités mais sans jamais sortir du droit chemin tracé par Walt Disney. L’ambiance a la senteur de la campagne anglaise si elle ne se trouvait près des Alpes.

Les petits détails qui ancrent l’histoire dans un semblant de réalité sont si légers qu’on ne les distingue à peine et pourtant ils font toute la différence. Que ce soit les décors, les costumes, le jeu des personnages, c’est outré comme dans un dessin animé, juste ce qu’il faut, tout en restant vraisemblable.

Mais surtout, la mise en scène est époustouflante. Alors que Kenneth Branagh avait quelque peu plombé la direction de Thor, il retrouve ici son toucher d’artiste. C’est fin, délicat et profond. De plus, il dirige ses acteurs chacun selon sa personnalité afin qu’ils donnent tous le meilleur d’eux-mêmes...

On ne peut pas s’étendre sur chacun, mais Lily James malgré sa petite expérience se conduit parfaitement, et tient bien son rang. D’autant plus qu’elle se trouve face à l’époustouflante Cate Blanchett. Quel numéro de cinéma que celle-ci nous offre ! Elle est magnifique, majestueuse et vénéneuse.

Entourée de ses deux bécasses de filles, elle évolue armée de sa beauté toxique mais aussi un machiavélisme qui en remontre aux courtisans. A certains moments, elle est même drôle tant elle est acharnée à marier au mieux Anastasie et Javotte. Elle donne de la profondeur à sa méchanceté, un certain sentimentalisme à sa cruauté.

Il n’y a aucun dessin prenant vie ici. Les souris, les oies, le chat ou les lézards sont de vrais animaux qui sont réellement dirigés et c’est, encore une fois, magique ! A aucun moment on ne s’ennuie ni ne trouvons le moindre défaut. Et même si vous avez le cœur plus dur que lorsque vous étiez petit, vous ne pouvez qu’être séduit par toutes ses qualités mises au seul service de l’histoire pour le spectateur.

Une magnifique et généreuse réussite à voir, revoir, et à partager en famille, entre amis autant de fois que nécessaire pour faire scintiller vos yeux de mille feux.

Fiche Technique

Sortie : 25 mars 2015

Sortie : 104 minutes

Avec Lily James, Cate Blanchett, Richard Madden, Stellan Skarsgård, Sophie McShera, Derek Jacobi, Holliday Grainger, Helena Bonham Carter, Nonso Anozie...

Genre : romance fantastique


A lire aussi sur Onirik

M6 - Cendrillon
Le Crime de l’Orient-Express - Avis +
Polar - Dead Again
Arte - Beaucoup de bruit pour rien
France 3 - Thor
Arte - Frankenstein
Thor - Avis +
Conférence de presse Thor
L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

25 octobre : Gagnez 3 x Sa majesté des chats avec KDP


du 25 octobre au 5 novembre 2019


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr