Onirik
Butterfly Beast : tome 1 - Avis +
Onirik -> Bande dessinée -> Manga - Manhwa - Manhua -> Dernière mise à jour : le jeudi 7 octobre 2021.

Butterfly Beast offre un premier tome qui met la barre haute. Voilà une série qui nous intrigue et qui offre une lecture passionnante.



Éditeur : Mangetsu

de Yuka Nagate

Présentation de l’éditeur

1635, début de l’ère d’Edo. Le Japon savoure une paix fragile, après une longue période de guerres féodales, mais dans l’ombre des guerriers laissés pour compte sévissent encore. Dans le quartier des plaisirs de la capitale, Ochô est une kunoichi, courtisane de haut rang le jour, assassin la nuit. Sa mission : traquer sans relâche ses anciens frères d’armes dévoyés.

Avis de Hiro

Sous les Tokugawa, l’ère Edo commence et une paix relative s’installe. Les guerriers de l’ombre, shinobis et kunoichis, n’ont plus de raison d’être. Ils retrouvent une place à la lumière et une vie civile après des années de labeur et d’entraînement. Cette paix pousse certains d’entre eux à se tourner vers des actions malhonnêtes. Ochô, une ancienne kunoichi, œuvre maintenant dans le quartier des plaisirs. Derrière son rôle de courtisane, elle est cependant une redoutable chasseuse de shinobis dévoyés.

Butterfly Beast nous fait ainsi découvrir une héroïne au grand charisme et à la force exceptionnelle. Ochô est une professionnelle talentueuse qui sait garder son calme en toutes circonstances. Les dévoyés sont à ses yeux des déchets qui ne méritent aucune rédemption, car ils salissent l’art de l’ombre. Ils ont fauté en faisant usage de leur talent pour une cause personnelle et égoïste.

Parfois seule et parfois accompagnée de Raizô, un autre chasseur, la dangereuse Ochô accomplit les missions qu’on lui confie avec une détermination sans faille. Notre chasseuse a l’air lasse et ne semble pas troublée par les meurtres qu’elle doit commettre.

Le dessin de Yuka Nagate est absolument parfait pour le style de cette histoire mature. On a presque envie de plonger nos doigts dans la longue chevelure d’Ochô et on observe la beauté des kimonos. Les scènes d’actions sont dynamiques et l’ensemble du manga permet la découverte de cette ère féodale.

Ce premier tome se lit avec beaucoup de fluidité. Il met en place la personnalité froide d’Ochô, mais aussi ses petites sensibleries. Il se cache bien des choses derrière son masque de glace et placide, mais rien ne la fera dévier de sa route. Butterfly Beast offre un premier tome qui met la barre haute. Voilà une série qui nous intrigue et qui offre une lecture passionnante.

Fiche technique

Format : poche
Pages : 192
Editeur : Mangetsu
Sortie : 1 septembre 2021
Prix : 7,90 €


A lire aussi sur Onirik

Silencer : tome 4 - Avis +
Silencer : tome 3 - Avis +
Silencer : tome 2 - Avis +/-
Silencer : tome 1 - Avis +/-
Gift : tome 1 - Avis +/-
L'auteur Hiro
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr