Onirik
VOD : Love by Chance - Avis +/-
Onirik -> Télévision -> Séries -> Dernière mise à jour : le samedi 18 avril 2020.
Plateforme de diffusion : Youtube

Ce lakorn est une adaptation du célèbre roman de l’auteur MAME.

série thaïlandaise de New Siwaj Sawatmaneekul (2018)

Présentation de la série

Pete est un grand et beau jeune homme, et est aussi populaire auprès des filles. Mais à leur grand regret, ce dernier est gay. Trump, un de ses camarades, lui tend un piège, et par la suite le fait chanter pour de l’argent.

Quelques jours après, Pete fait la connaissance de Ae, un des joueurs de l’équipe du foot de la fac. Ce dernier vole à son secours alors qu’il se fait tourmenter par Trump. Suite à cet incident, Ae devient en quelque sorte le garde du corps de Pete et ce dernier en tombe amoureux.

Il décide pourtant de garder ses sentiments pour lui, sachant pertinemment qu’Ae est hétéro...

Avis de Hirone

Love by Chance est une série thaïlandaise datant de 2018 où il est regroupé plusieurs histoires d’amours. On a ici de nombreux personnages avec des personnalités différentes. Les couples sont plus ou moins bien mis en avant, ce qui fait qu’on se fiche de certains personnages. De plus, certaines approches sont parfois tout à fait inacceptables.

Pete et Ae forment le couple principal. Ils ne font pas du tout partie du même monde et n’étaient pas destinés à se connaître, néanmoins, suite à certaines circonstances, Ae va aider plus d’une fois Pete.

Ae est un étudiant boursier, pas spécialement considéré comme beau dans les critères thaïlandais (grand, mince, la peau très blanche), tout à l’inverse de Pete. Cependant, ils vont se rencontrer, et Pete va tomber sous le charme d’Ae. Ae est un garçon de nature franche et gentil. Ce dernier va le protéger plusieurs fois sans rien demander en retour. C’est ainsi que leur relation va commencer. Il va rencontrer des embûches, car Ae n’est jamais tombé amoureux et ce qu’il ressent pour son camarade le perturbe un peu. Heureusement que Pond, son meilleur ami pervers et fouineur, va mettre son nez dans cette histoire.

À côté, on suit également l’histoire entre Can, un ami du club de foot d’Ae, et Tin, un riche étudiant qui estime qu’on ne peut avoir confiance en personne. Et encore moins dans les pauvres qui ne cherchent qu’à profiter de lui. Tin a un caractère exécrable et méprisant. Sa confrontation avec l’énergique Can ne va pas le laisser indifférent. Pourquoi ce garçon veut à se point protéger ses amis ? Il ne le comprend vraiment pas.

On découvre également d’autres petites histoires d’amour annexes, comme celle de Pond qui tombe amoureux d’une jolie vendeuse.

Si l’on s’arrête à ces histoires-là, la série aurait pu être sympathique. La série prend son temps et met en avant les sentiments naissant d’Ae. On adore le voir se poser des questions et découvrir son intérêt pour son nouvel ami. On est triste de voir Pete ne pas pouvoir exprimer ses propres sentiments et les sacrifier pour ce qu’il pense être bien pour Ae. On nous parle ici de coming-out et de la peur que ça engendre. De la vision de l’homosexualité et des premiers pas charnels du couple (des scènes assez explicites sont présentes).

Si on peut avoir un peu de mal avec le jeu d’acteur de Saint dans le rôle de Pete, on ne peut que tomber sous le charme d’Ae. Ses émotions transparaissent sur son visage alors que Pete est un personnage assez monotone. Sa timidité frise l’ennui, même si on peut comprendre son côté renfermé. Le couple est néanmoins adorable et a une belle évolution.

Du côté de Tin et Can, c’est assez différent. Leur relation commence avec du rejet. ils ne se supportent pas et cela va faire vriller Tin. Il se montre plus rude avec Can et les deux se provoquent sans cesse. Nous sommes face à des jeunes adultes qui se recherchent et qui se révèlent maladroits.

Mais il y a un hic. Il y a ces histoires dont on aurait parfaitement pu se passer. En effet, si les pièges de Kla pour se rapprocher de Techno pouvaient être amusants dans un premier temps, il finit par commettre l’irréparable. La série est vraiment nocive sur le point qui est abordé car elle banalise un comportement criminel. Le pire, c’est qu’elle essaye de faire passer cela pour quelque chose de mignon et de « normal ». Ce passage met mal à l’aise, on a envie de protéger Techno, qui est un personnage absolument adorable et bonne poire.

Tout comme on comprend assez mal ce qu’il se passe avec les frères Tar et Tum. Ces passages sont dramatiques et l’aboutissement n’est pas plaisant. On sent qu’on veut nous faire passer un message, mais ce dernier est englouti par les scènes contradictoires qu’on nous présente. Le scénario, basé sur un roman, fait n’importe quoi. Il aurait été préférable que ce soit supprimé surtout que ces éléments sont inutiles à l’intrigue et mettent plus mal à l’aise qu’autre chose. D’ailleurs, on apprend que l’histoire de Tar et Tum est plus développée dans une autre série : TharnType (mais les acteurs sont différents). Cela nous embrouille et on se dit qu’il aurait été préférable de les séparer de Love by Chance. Leur histoire ne se suffit pas à elle-même et on finit par ne pas se sentir concerné par eux.

Love By Chance se révèle ainsi être une série dont on sort mi-figue mi-raisin. On a adoré la suivre avant les deux événements complètement hors champ. Elle perd pied dans les derniers épisodes pour préparer une suite. La seconde saison a d’ailleurs été annoncée, mais on est assez sceptique. Car même si on veut retrouver certains personnages, d’autres relations sont à nos yeux totalement brisées.

En bref, la série était géniale jusqu’aux problèmes soulevés et c’est d’une frustration énervante. En tout cas, elle n’est clairement pas à mettre entre toutes les mains. Si elle pouvait être légère et pédagogique dans un premier temps, elle finit par aborder des sujets comme le consentement et le viol. Il faut ainsi avoir un certain recul et regard mature, car oui, la série heurte sur ces questions.

Fiche technique

Titre Original : Bangoen Rak / Rak Ni Bangoen Khue Khun / บังเอิญรัก / รักนี้บังเอิญคือคุณ
Genre : romance, premiers émois, université, lgbt+
Nombre d’épisodes : 18
Diffusion : du 03/08/2018 au 26/10/2018
Diffuseur : GMM 25
Durée : 50 minutes chaque épisode
Avec Perth Tanapon Sukhumpantanasan (Ae), Saint Suppapong Udomkaewkanjana (Pete), Mean Phiravich Attachitsataporn (Tin), Plan Rathavit Kijworaluk (Can), Soodyacht Surat Permpoonsavat (Pond)...

Plateforme de visionnage : chaîne YT du Studio Wabi Sabi [1]

Trailer officiel
On vous déconseille néanmoins de regarder le trailer, ce dernier dévoile beaucoup de scènes clés de la série.

[1] Nous avons mis en lien la première partie de l’épisode 1 si la série vous intéresse


A lire aussi sur Onirik

VOD : 2 Wish the serie - Avis +/-
VOD : ReminderS - Avis +
VOD : Until We Meet Again - Avis +
L'auteur Hiro
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2021 : Gagnez 1 ex Embrasse l’hiver et danse avec lui


La gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr