Onirik
Piège de feu - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mardi 29 juin 2010.

La sixième aventure de Maggie O’Dell... et honnêtement, cela se bonifie avec le temps. Nous plongeons au coeur d’un attention... Thriller paranoïaque dans une Amérique plus que perturbée !



Editeur : Harlequin

roman d’Alex Kava

Présentation de l’éditeur

Encore bouleversée par le décès de son ancien patron, Maggie O’Dell, profiler du FBI, reprend tout juste du service lorsqu’elle est appelée d’urgence dans le Minnesota : un attentat vient d’avoir lieu dans un centre commercial - un massacre d’autant plus terrifiant qu’il n’est pas revendiqué. Pourtant, le pire attend encore Maggie.

Une fois sur les lieux, en effet, elle découvre avec stupeur que, selon des sources anonymes, son jeune demi-frère, Patrick, serait lui aussi impliqué dans ce massacre. Des soupçons d’autant plus alarmants que Patrick reste introuvable : s’il n’est pas coupable, pourquoi se cache-t-il et pourquoi ne lui a-t-il pas fait confiance plutôt que de fuir en cédant à la panique ? Prête à tout pour le sauver, Maggie sollicite d’urgence l’aide de Nick Morrelli, un expert en sécurité qu’elle connaît de longue date et à qui elle a toujours accordé une confiance absolue.

Car il faut faire vite. Très vite. De nouveaux attentats se préparent, en effet, et il ne lui reste que quelques heures pour découvrir où et quand la seconde attaque aura lieu - et cette fois, son frère pourrait bien figurer sur la liste des victimes de ce tragique piège de feu.

Avis de Marnie

Deux mois après avoir échappé de peu à la mort, évènements relatés dans Mort sur la ville, et traumatisée par le décès de celui qu’elle considérait comme un second père, Maggie O’Dell est envoyée sur une mission par son nouveau supérieur, avec qui les relations sont très tendues. Comme si ce n’était pas suffisant, elle va devoir faire équipe avec son ex-petit ami, et son demi-frère se trouve mêlé à ce tragique attentat.

Ecrit comme cela, tout pourrait paraître un peu "too much", avec des coïncidences énormes, et le syndrome Arabesque [1], qui nous fait lever les yeux au ciel, mais grâce au talent vraiment habile d’Alex Kava, nous ne sourcillons pas une seconde.

En effet, l’intervention extérieure de Nick Morrelli, l’ancien amant de notre héroïne, tient parfaitement la route, et si Patrick, le demi-frère de Maggie, se trouve catapulté dans cette intrigue, tout se met en place avec une évidence audacieuse, intéressante. Le récit est captivant de bout en bout, des interventions cyniques du "méchant" qui sont insérées par petites touches qui ajoutent à la tension sans l’alourdir de détails inutiles, jusqu’à la description des conséquences dramatiques d’un attentat aussi bien physiques que morales.

Ce qui est intéressant, c’est que tout paraît attendu or, les évènements surviennent de façon pour le moins surprenante, que ce soit ce qui se cache derrière les commanditaires de l’attentat, comme l’évolution des relations entre Maggie O’Dell et Nick Morrelli. Nous pensions que l’auteur voulait ajouter du "piment" à la relation naissante mais déjà intense entre Ben et notre héroïne en intégrant le sympathique personnage de Nick, amant dès le premier volume des aventures de Maggie. Or, ce personnage apparaît de plus en plus antipathique au fur et à mesure de l’évolution de la série, et notamment dans Mort sur la ville. Il n’y aura donc aucun suspense mais au contraire un approfondissement et un vrai choix de la part de la jeune femme qui évolue intelligemment.

A cela s’ajoutent des personnages avec du relief qui pourront jouer un rôle dans les romans suivants... Alex Kava est un auteur "anxiogène" dont l’évolution est passionnante. Du serial killer, elle est passée au roman paranoïaque avec une vraie crédibilité qui fait froid dans le dos. Après les virus, nous tombons dans les attentats avec une critique intéressante en arrière-plan mais toujours présente, contre le système américain et ce, de la politique à la finance, en passant par les médias bien sûr !

Excellent suspense... qui peut tout de même se lire indépendamment des précédents, même si nous recommandons de dévorer toute la série !

Biographie de l’auteur

Depuis la parution de Sang Froid, le premier roman d’Alex Kava, ses thrillers connaissent un énorme succès aux Etats-Unis et dans tous les pays où ils sont traduits. Comme sa consœur Patricia Cornwell, Alex Kava a aujourd’hui de véritables fans dans le monde entier. Piège de feu est le neuvième roman de l’auteur paru dans la collection Best-Sellers, et le sixième de la série centrée sur Maggie O’Dell.

Fiche Technique

Format : poche
Editeur : Harlequin
Collection : Best-sellers
Sortie : 1 juillet 2010
Prix : 6,80 €

[1] Dans cette très populaire série qui pourrait s’apparenter dans l’esprit à Columbo, Angela Lansbury joue un écrivain qui mène des enquêtes : dans chaque épisode, un membre de sa famille ou un de ses amis est soit victime, soit suspect, ce qui à la longue devient limite ridicule


A lire aussi sur Onirik

Sur la piste du tueur - Avis +
Au coeur du brasier - Avis +/-
Au coeur du danger - Avis +
Mort sur la ville - Avis +
Obsession meurtrière - Avis +
Les âmes piégées - Avis +
Les âmes piégées
Le collectionneur - Avis +
Le collectionneur
Sang Froid - Avis +
L'auteur Marnie
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr