Onirik
Oscar Wilde et les crimes du Vatican - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le lundi 31 décembre 2012.

Un moment de lecture délicieux !



Editeur : 10/18

roman de Gyles Brandreth

Présentation de l’éditeur

En 1892, Arthur Conan Doyle, épuisé d’avoir crée son personnage Sherlock Homes, se retire au spa de Bad Homburg, en Allemagne. Mais sa cure de repos ne se déroule pas comme prévue. La première personne qu’il voit est Oscar Wilde et quand les deux amis font une série de découvertes macabres parmi le courrier des lecteurs auquel Conan Doyle avait prévu de répondre, (un doigt sectionné, une mèche de cheveux et même une main), ils sentent que le jeu ne fait que commencer.

La piste les mène à Rome, au cœur de la cité éternelle, au Vatican. Le Pape Pie IX vient de mourir. Les temps sont incertains. Pour résoudre le mystère et comprendre pourquoi l’inventeur de Sherlock Homes a été convoqué de la sorte, Oscar et Conan Doyle s’introduisent dans le cercle le plus privé de l’Eglise Catholique, où les sept hommes religieux les plus influents du monde, ont beaucoup à perdre.

Gyles Brandreth est un brillant touche-à-tout à l’excentricité So british, à la fois journaliste, producteur de théâtre, homme d’affaires, acteur... Inconditionnel d’Oscar Wilde, il a toujours vécu sous le signe du célèbre dandy. Grâce à sa connaissance profonde de l’œuvre et de la vie du poète, il a su restituer le génie du personnage, dont les enquêtes connaissent un franc succès dans le monde.

Avis de Claire

Quand on commence un livre de la série de Gyles Brandreth avec le dandy impertinent Oscar Wilde en détective de choc et de charme, on est sûr de passer un moment de lecture délicieux.

L’histoire nous entraîne d’Allemagne en Italie, au Vatican plus précisément où l’on fait la connaissance d’un Oscar croyant, et même un peu mystique. Toujours aussi fantasque, fin et étonnamment lucide, l’auteur du Fantôme de Canterville fait équipe avec le sémillant docteur Arthur Conan Doyle.

Il s’agit de résoudre un mystère a priori impénétrable et férocement opaque. Mais plus le mystère est épais, plus Oscar s’en donne à coeur joie. Au beau milieu des secrets de l’Eglise catholique, dans le cercle des intimes du pape Léon XIII, rien n’est simple, tout est caché et l’écrivain va à nouveau nous étonner avec son brillant sens de la déduction.

Entre rencontres fortuites, balades au fin fond du pays, et five o’clock tea au Vatican, Oscar et Conan Doyle auront fort à faire pour démêler un mystère des plus macabres, lié à la mort d’une jeune fille angélique quelques années plus tôt, Agnès, dont la disparition coïncide avec la mort du précédant pape Pie IX le 7 février 1878.

On sent que Gyles Brantreth s’amuse, se délecte des mots du grand poète irlandais, et prend un plaisir immense à le faire revivre sous sa plume, légère mais rigoureuse, dans une intrigue passionnante et rondement menée jusqu’aux dernières lignes.

Fiche technique

Format : poche
Pages : 404
Editeur : 10-18
Collection : Grands Détectives
Sortie : 18 octobre 2012
Prix : 8,10 €


A lire aussi sur Onirik

Oscar Wilde et le nid de vipères - Avis +
Oscar Wilde et le mystère de Reading - Avis +
Oscar Wilde et le cadavre souriant - Avis +
Oscar Wilde et le jeu de la mort - Avis +
Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles - Avis +
Gyles Brandreth chez Oscar Wilde
Grand retour de Oscar Wilde !
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr