Onirik
Mon Vagin, mon gynéco et moi ! - Avis +
Onirik -> Bande dessinée -> Graphic novel -> Dernière mise à jour : le vendredi 15 octobre 2021.
Éditeur ‏ :‎ Leduc graphic

de Rachel Lev

JPEG - 24.5 ko
Cliquez pour agrandir la photo

Présentation de l’éditeur

Sexisme, actes médicaux brutaux, paroles déplacées ou culpabilisantes, humiliations, absence de consentement…

Parce que tout au long de leur vie, dès la puberté, les femmes mettent leur corps entre les mains des gynécologues, il est plus que jamais important de briser le silence et de dénoncer ces violences gynécologiques et obstétricales.

Loin d’être un texte à charge, cette bande dessinée tend à informer en retraçant l’histoire du corps de la femme et sa place dans la médecine, et à donner les armes pour se protéger et se défendre face à ces abus.

Avis de Valérie

Nous sommes à une époque où les droits des femmes sont scandés, revendiqués, exigés, et nous avons tous vu les progrès incroyables qui ont découlés de sces activites. Si vous n’avez pas conscience de cette belle évolution, il vous suffit de vous rappeler qu’il n’y a pas si longtemps une femme ne pouvait travailler sans l’accord de son père ou de son époux, qu’elle n’avait pas le droit d’utiliser de moyens de contraception, et que le viol n’était qu’une conséquence comme une autre de n’être que le sexe faible.

Et bien Rachel Lev, prends comme point de départ les violences subies par les femmes chez le gynécologue pour dresser un tableau détestable mais très parlant de l’évolution de l’égalité entre les sexes. En partant de la préhistoire jusqu’à nos jours, elle démontre que les hommes imposent des règles aux femmes qui les restreignent à être inférieures, victimes, à la merci des êtres abusifs.

Ce roman graphique nous fait dresser les cheveux sur la tête. Non pas car le sexe féminin est visible et explicite sur presque toutes les pages (d’ailleurs, c’est ce qui permet d’éliminer la gène que certains pourraient ressentir), mais par ces terribles mots, gestes, idées entendus et vécus par des patientes, qui traumatisent encore et toujours [1].

Si vous avez eu la chance de ne jamais (ou presque) tomber sur un médecin abusif, vous avez sûrement entendu une personne demander l’adresse d’un gynéco doux, un dentiste qui ne fait pas mal, un généraliste à l’écoute... Le problème est partout.

Rachel Lev ne cache rien et expose tout ! Ce qui en fait un album si génial est la bienveillance dans les dessins comme dans les textes. Le lecteur (homme, femme ou non-binaire) est associé à l’avancée de la réflexion. L’auteur sait faire naître l’empathie sans jouer sur la facilité.

Mon Vagin, mon gynéco et moi ! n’est pas seulement un témoignage étayé, documenté et compréhensif, c’est aussi une démonstration époustouflante et pédagogique de l’inégalité entre les sexes.

Fiche technique

Format : album
Pages‏ : ‎128
Éditeur ‏ :‎ Leduc graphic
Sortie : 31 août 2021
Prix : 18,90 €

[1] des exemples : "Quand on est obèse et fumeuse on s’occupe d’autre chose que de sa contraception" ;"Habillée comme ça, ne faites pas croire que vous n’avez qu’un seul partenaire" page 80

L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr