Onirik
Meurtres à Moulinserre - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le jeudi 20 janvier 2022.
Editeur : Sépia

roman de Renaud Nattiez

Présentation de l’éditeur

Un meurtre a été commis au château de Moulinserre lors d’une fête donnée par une grande star de la BD à l’occasion de son anniversaire.

Jules Jobert, directeur de la PJ, charge son meilleur agent, la commissaire Satisfaction Cantono, de dénouer les fils d’une intrigue complexe aux retombées médiatiques considérables.

L’enquêtrice, d’une perspicacité et d’une discrétion légendaires, est particulièrement qualifiée pour naviguer au sein de cet univers : filleule de Bianca Jagger (ex-épouse du célèbre chanteur des Rolling Stones), elle est aussi une grande bédéphile.

Quels secrets, cachés par les nombreux acteurs réunis à Moulinserre, vont-ils être dévoilés pas à pas ?

En réunissant personnages imaginaires et personnes réelles, Renaud Nattiez abolit l’écart entre fiction et réalité. De fausses pistes en contre-pieds, de rebondissements en coups de théâtre, ce polar étonnant nous entraîne dans un monde parallèle au plus grand mythe de la bande dessinée francophone.

Avis de Chris

Avant de vous lancer dans cette lecture, sachez qu’une connaissance de l’univers d’Hergé et, plus spécifiquement, de Tintin est souhaitée pour apprécier à sa juste valeur Meurtres à Moulinserre. Dans le cas contraire [1], vous risquez de vous sentir noyé par la profusion d’anecdotes et de références aux innombrables personnages, tant fictifs que réels, que comptent ce polar.

La Castraflore, grande chanteuse d’opéra, célèbre son anniversaire en grande pompe dans le château de Moulinserre, situé en Belgique. Alors que Martin, le propriétaire de la vaste bâtisse, se prépare à recevoir bon nombre d’invités, une lettre de menace lui parvient. Etant donné les personnalités de ses convives et l’animosité qui règne entre quelques-uns d’entre eux, il se met à douter du bien fondé de cette réception.

A Paris, la commissaire Satisfaction Cantono, tintinophile, est appelée pour enquêter sur le décès de l’un des personnages de la bande dessinée d’Hergé. Discuter avec les protagonistes de Tintin est une chance inouïe, malgré le drame qui s’est produit dans le château le plus célèbre de la BD franco-belge.

Meurtres à Moulinserre est une histoire pour le moins originale puisqu’elle met en scène des personnages de la BD Tintin, comme s’ils étaient, en réalité, les personnes dont s’est inspiré le dessinateur dans d’innombrables albums. Le mélange de personnages fictifs et réels apporte un plus à la trame, lui donnant un impact suffisant pour qu’on croit en cette vie. On voit notamment des journalistes de la Dépèce ou encore de Paris Clash vouloir interviewer les stars d’Hergé. C’est assez déroutant, mais le lecteur se prend facilement au jeu, car la quasi totalité des noms ont été modifiés, mais pas assez pour qu’on ne les reconnaissent pas.

Ainsi, vous lirez les mésaventures du Capitaine Paddock qui semble avoir du mal avec la technologie, les Durandt qui se répètent inlassablement, Martin, le fils d’Hervé, et son fidèle Pilou ou encore Van Dramme. Les plus férus seront aux anges, car rares sont les chapitres sans aucune référence, ni dans les descriptions ni dans les dialogues.

Au contraire, ceux qui ne sont pas la cible visée du roman devront s’accrocher pour s’investir dans cette histoire. Une fois que le drame est commis, il est plus simple de suivre l’affaire, notamment grâce à l’intervention de la commissaire, seule personne extérieure à cette diaspora. Le début, dans le Thalys, est totalement imbitable pour les néophytes. Agrippez-vous à ce fil conducteur qu’est le meurtre, car le roman en vaut la peine. Même s’il n’y a pas un grand suspense et que ça se finit sur une pirouette, on se doute que l’univers n’a pas été trahi une seconde.

Renaud Nattiez réussit à transporter les lecteurs dans un polar qui fourmille de détails, grâce à une écriture fluide et recherchée. A réserver avant tout aux tintinophiles qui apprécieront davantage Meurtres à Moulinserre, de la collection Zoom sur Hergé, que les autres.

Fiche technique

Format : broché
Pages : ‎288
Éditeur ‏ : ‎Sépia
Sortie : 7 avril 2021
prix : 20 €

[1] ndlr : Cet avis a été écrit par une personne qui n’apprécie et ne connaît pas vraiment Tintin (ayant lu deux ou trois albums et vu le dessin-animé étant plus jeune)

L'auteur Christelle Rio
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2021 : Gagnez 1 ex Embrasse l’hiver et danse avec lui


La gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr