Onirik
La place d’une autre - Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le dimanche 16 janvier 2022.
film français d’Aurélia Georges (2022)

Présentation officielle

Nélie a échappé à une existence misérable en devenant infirmière auxiliaire sur le front en 1914. Un jour, elle prend l’identité de Rose, une jeune femme qu’elle a vue mourir sous ses yeux, et promise à un meilleur avenir. Nélie se présente à sa place chez une riche veuve, Eléonore, dont elle devient la lectrice. Le mensonge fonctionne au‑delà de ses espérances.

Avis de Claire

Paris 1914, Nélie est renvoyée de son travail. Elle se prostitue en désespoir de cause. Mais la guerre vient tout bouleverser. Elle intègre la Croix Rouge, et se retrouve en mission dans les Vosges, comme infirmière. Le travail est rude, éprouvant, inhumain. Nélie aime les livres, elle tient cela de sa mère. Sur une route, elle trouve une voyageuse égarée, Rose, une jeune femme suisse. Rose lui confie qu’elle est attendue chez une amie de son père, à Nancy, pour devenir dame de compagnie et lui faire la lecture.

C’est parce que les hommes ne vous laissent pas tranquille que vous avez appris à vous défendre ? demande Rose à Nélie. La jeune fille n’a jamais eu la vie facile. Aussi quand Rose meurt sous les bombes ennemies, elle décide de prendre la place de celle-ci, une nouvelle vie l’attend, plus douce, mieux lotie.

Rose et Nélie ne sont pas du même monde, mais la guerre a flouté les barrières, et Nélie saisit sa chance. Elle donne le change facilement grâce à ses reparties et son sens de l’observation. A l’aide des livres de la bibliothèque de sa patronne, elle apprend, elle improvise, elle s’invente une vie, voit là l’opportunité de s’élever dans la société. Mais la vérité la rattrape...

Lyna Khoudri, que l’on avait adorée dans le film qui lui a valu le César du Meilleur espoir féminin, Papicha, traverse le film avec une grâce discrète, incarnant avec justesse une jeune femme poussée par désespoir à prendre la place d’une autre, au risque de se perdre.

Pour son quatrième long-métrage, Aurélia Georges a choisi d’aborder la Première Guerre mondiale à travers des destins brisés de femmes, sujet rarement évoqué par ce prisme. Notez que le scénario s’inspire également d’un roman de Wilkie Collins, The New Magdalen.

Fiche technique

Sortie : 19 janvier 2022
Durée : 112 minutes
Avec : Lyna Khoudri, Sabine Azéma, Maud Wyler, Didier Brice...
Genre : drame

L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2021 : Gagnez 1 ex Embrasse l’hiver et danse avec lui


La gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr