Onirik
La Ronde des corbeaux - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le jeudi 7 mars 2019.

Angélique Ferreira nous livre ici un conte passionnant, bien écrit, maîtrisé de bout en bout, magnifiquement illustré par Camille Ruzé qui lui insuffle un peu de l’esprit d’Edgar Allan Poe. Et si l’on a un seul grief contre l’autrice, c’est que son texte soit trop court. Un conte macabre superbe !



Editeur : Nutty Sheep

novella d’Angélique Ferreira

Présentation de l’éditeur

Une danse vaut elle votre vie ?

Le bal de l’hiver, tant attendu par les jeunes filles de la noblesse anglaise, permet de faire son entrée dans le monde. Or, tous les cinquante ans, lors de cette soirée, est organisé ce que l’on appelle « la Ronde des corbeaux ». Chaque participante reçoit une plume noire qui la désigne comme candidate à la ronde, une danse ou l’une des demoiselles sera choisie par le corbeau, et y perdra la vie.

Avis de Claire

La jeune Layla de Lallemand attend fébrilement que son frère, Gabriel, lui accorde toute son attention. L’affaire est sérieuse. La toute jeune fille va faire "son entrée dans le monde", faire enfin partie de cette haute société qu’elle craint et qu’elle admire en même temps. Mais justement, elle redoute ce moment, et prenant tout son courage à deux mains, elle tente de faire reculer cet événement d’une année. Et elle a une bonne raison pour le faire.

Le bal de Yule, qui marque le début de l’hiver, s’accompagne cette année-là de "la ronde des corbeaux", un rituel où l’une des prétendantes, si elle est choisie par le macabre oiseau, perd la vie. Mais Gabriel de Lallemand n’y voit qu’enfantillages, et refuse avec violence l’absence de sa soeur à ce bal. Il ne la voit d’ailleurs que comme un objet d’échange et de transaction avec un futur époux puissant.

La légende raconte que le corbeau choisit une jeune fille tous les cinquante ans, en hommage à Amy Robsart, l’épouse -probablement assassinée- de Rober Dudley, l’homme de coeur de la reine Elizabeth Iere. Si la souveraine ne s’est jamais mariée, cet homme aurait été sans doute son grand amour et son plus grand regret.

Angélique Ferreira nous livre ici un conte passionnant, bien écrit, maîtrisé de bout en bout, magnifiquement illustré par Camille Ruzé qui lui insuffle un peu de l’esprit d’Edgar Allan Poe. Et si l’on a un seul grief contre l’autrice, c’est que son texte soit trop court !

Fiche technique

Format : broché
Pages : 34
Editeur : Nutty Sheep
Collection : One Short
Sortie : 12 décembre 2018
Prix : 12,99 €


A lire aussi sur Onirik

Dames de Lune, Fées des brumes
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr