Onirik
Just a kiss - Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le samedi 26 août 2006.

A l’occasion de la sortie de "Le vent se lève" (Palme d’or à Cannes), Cinécinéma-Auteur a eu la bonne idée de diffuser le précédent film de Ken Loach : "Just a Kiss", une très belle comédie romantique avec Atta Yakub et Eva Birthistle.

film anglais de Ken Loach

Synospsis

Casim (Atta Yakub) est DJ dans un nightclub. Il rencontre par hasard Roisin (Eva Birthistile), professeur de musique dans une école catholique. Leur amour commun pour la musique va rapidement se transformer en amour charnel. Hélas, Casim est promis à une lointaine cousine au Pakistan. Quand les deux communautés de Glagow (l’une musulmane fondamentaliste, l’autre catholique intégriste) apprennent cet amour "interdit", c’est le scandale !

Avis de Luc

Pour une fois, Ken Loach délaisse les banlieues sordides et les chômeurs attachants pour peindre deux sociétés bien installées à Glasgow (Ecosse) que tout oppose. Avec chacune possède une tradition bien ancrée dans leur quotidien que vient bousculer l’amour de deux jeunes gens.

Très beau, très romantique, très émouvant.

Sans m’en rendre compte, j’avais les larmes aux yeux en sortant de la salle, ce qui ne m’était pas arrivé depuis longtemps au cinéma. Preuve que le film sonne juste et nous touche.

Ce romantisme n’exclut pas le message que veut nous envoyer Ken Loach et son scénariste fétiche, Paul Laverty. Ils dénoncent le poids des traditions, la fermeture de deux cultures qui empèchent à deux jeunes gens de s’aimer, même si les personnages secondaires sont hélas caricaturés.

Mais, bien que la fin soit ouverte (aucune morale n’est assénée), l’espoir vient de la jeunesse. Casim c’est grâce à l’amour et sa petite soeur aussi, car elle s’oppose à sa famille en voulant faire des études que ses parents n’avaient pas choisies. Le film se termine donc par une lueur d’espoir.

Les deux comédiens principaux sont formidables : Eva Birthistle campe une Roisin forte et déterminée. Atta Yakub, à l’inverse est tendre et fragile, d’une sensibilité extrème. Ils se complètent à merveille. Pour une fois, Ken Loach filme les corps enlacés des deux amoureux, mais la caméra ne s’attarde pas. Beau et pudique.

Un film très attachant, donc, fort et émouvant, sorti en France le 14 juillet 2004.

Fiche Technique

Avec Atta Yaqub, Eva Birthistle, Shabana Bakhsh

Genre : Drame

Durée : 103 minutes

Année de production : 2003

Titre original : Ae fond kiss

L'auteur Luc
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2021 : Gagnez 1 ex Embrasse l’hiver et danse avec lui


La gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr