Onirik
Demon Tune : tome 2 - Avis +
Onirik -> Bande dessinée -> Manga - Manhwa - Manhua -> Dernière mise à jour : le dimanche 1er novembre 2020.
Editeur : Kurokawa

de Yuki Kodama

Présentation de l’éditeur

Koyukimaru et Fran ont décidé de travailler avec le MBI afin de retrouver le Bogeyman, source de tous les crimes de Wizard City et créature maléfique qui a jeté un sort au père de Koyukimaru.

Mais avant d’être autorisé à participer à l’enquête du MBI, Koyukimaru doit prouver qu’il est digne d’utiliser un « Magitech », un appareil permettant de contrôler les pouvoirs démoniaque. Pour ne rien arranger, dès sa première mission avec Alex, il tombe dans le piège meurtrier …

Avis de Naraze  

Nous reprenons l’histoire là où nous l’avons laissée au tome précédent, mais avec l’introduction d’un nouveau personnage travaillant pour le Bureau Magique d’Enquête (Magical bureau of investigation : MBI). Ce dernier est le supérieur hiérarchique de Shinka et Alex (les deux agents du tome 1), il est là pour nous faire découvrir la structure de l’organisation et surtout convaincre notre héros de signer avec lui. Grâce à lui, on en apprend également plus sur Bogeyman et ses alliés.

Vu que la série est courte, on constate sans surprise que ce tome amène une transition. Il permet de continuer à exposer les différents personnages, les enjeux et les règles de cet univers… avant que tout ne pète. On apprend ainsi qui sont les Demon Tune (ces humains ayant absorbé des cellules démoniaques) et leurs différentes capacités.

N’oublions pas non plus que nous sommes dans une agence fédérale. Il y a une réflexion derrière les agissements des agents, mais même avec cela Koyukimaru n’en fait qu’à sa tête. Ce personnage est taciturne et il plonge tête baissée dans les ennuis.

Nous avons alors de belles scènes d’action, mais on peut tout de même noter que ce volume est plus calme que le précédent.

La crainte de Bogeyman est plus présente et sa dangerosité de poseur de bombes est bien ancrée dans nos esprits. C’est plutôt un bon point car le manga est plus crédible à être sérieux. Mais attention, sérieux ne veut pas dire long, Yuki Kodama maîtrise son rythme à la perfection.

Maintenant que toute l’histoire est mise en place, les différents camps et protagonistes vont pouvoir se confronter sans détour. Il n’y a plus qu’à attendre de voir le dérouler avec le plaisir de retrouver le coup de crayon du mangaka.

Fiche technique

Format : broché
Pages : 192
Editeur : Kurokawa
Sortie : 9 juillet 2020
Prix : 6,80 €


A lire aussi sur Onirik

Demon Tune : tome 4 - Avis +
Demon Tune : tome 3 - Avis +
Demon Tune : tome 1 - Avis +
Demon Tune en numérique !
L'auteur Naraze
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr