Onirik
DVD : Le bonheur des uns... - Avis +
Onirik -> Cinéma -> DVD - VOD -> Dernière mise à jour : le dimanche 17 janvier 2021.
Studio : M6 Vidéo

film français de Daniel Cohen (2020)

Présentation officielle

Léa, Marc, Karine et Francis sont deux couples d’amis de longue date. Le mari macho, la copine un peu grande-gueule, chacun occupe sa place dans le groupe. Mais, l’harmonie vole en éclat le jour où Léa, la plus discrète d’entre eux, leur apprend qu’elle écrit un roman, qui devient un best-seller.

Loin de se réjouir, petites jalousies et grandes vacheries commencent à fuser. Humain, trop humain ! C’est face au succès que l’on reconnait ses vrais amis... Le bonheur des uns ferait-il donc le malheur des autres ?

Avis de Valérie

"Le mari est vraiment trop con, on va me reconnaître !" Marc, compagnon de Léa

Léa est une rêveuse, une personne hypersensible et bienveillante. En couple avec Marc, ils sortent souvent avec la meilleure amie de la jeune femme, Karine, et son mari, Francis. Peut-être plus effacée que son envahissante amie, Léa se fait souvent rabrouer, avec affection. En tout cas, c’est comme ça qu’elle le ressent.

Sur les conseils d’un auteur à succès par le biais de Facebook, Léa se lance et écrit un roman qu’elle envoie à différents éditeurs. À partir de là, ses proches réagissent plutôt bizarrement, et au lieu de se réjouir pour elle, s’interrogent sur leurs propres capacités à créer !

Quel délicieux scénario ! S’il tourne autour du personnage de Léa joué par Bérénice Bejo, c’est surtout les trois autres protagonistes qui sont mis sous le microscope du réalisateur, Daniel Cohen. On rit de leur médiocrité, sans pouvoir s’empêcher de se retrouver quelques fois dans leurs jugements étriqués. C’est finement analysé mais surtout écrit avec talent. Le jeu peut sembler quelques fois surjoué, c’est un sentiment volatile qui s’efface dès les premiers rires.

On a tous pensé pouvoir mieux faire que Picasso, Pollock ou Kandinsky, sûrement, car on ne voyait pas leur génie derrière la simplicité de ce que leurs œuvres renvoyaient. Lorsqu’un auteur a du succès, si le texte est fluide, on le juge simpliste... Et tout ça va être vécu par le couple Francis/Karine, qui va tenter de montreur qu’eux aussi sont des artistes. C’est hilarant, et c’est un ressort important du film.

L’autre réaction est celui du compagnon de Léa. Le succès de sa femme comme ses nouvelles relations lui enlève la supériorité qu’il pensait avoir. Vincent Cassel est incroyable dans le rôle de Marc. L’homme est aigri et pétri de certitudes de supériorité liées à son genre. Un homme sait mieux, gagne mieux sa vie que sa femme, et ne supporte aucune remise en question !

La seule ’incohérence’ est le caractère foncièrement bon de Léa, qui pardonne trop souvent les petites méchancetés, comme les grandes. C’est un don rare qu’on ne retrouve pas souvent chez notre prochain (ou nous-même ?). Sa fine sensibilité empêche qu’on la prenne pour un pigeon trop gentil, et son bon sens l’aidera à surmonter les coups bas. Mais une telle personne est précieuse, pour son entourage comme pour ceux qu’elle peut enrichir grâce à son talent.

Fiche technique

Durée : 96 minutes
Sortie : 13 janvier 2021
Avec Vincent Cassel, Bérénice Bejo, Florence Foresti, François Damiens, Daniel Cohen
Langue : français (Dolby Digital 5.1)
Audio description : français
Studio : M6 Vidéo
Prix : 14,99 €

L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr