Onirik
Ciné+ Frisson - Star Trek sans limites
Onirik -> Télévision -> A la Télé -> Dernière mise à jour : le samedi 24 avril 2021.
Mercredi 28 avril 2021 à 21H

film américain de Justin Lin (2016)


- On va se détendre. Tout va bien.
- L’optimisme forcé dans votre voix dénote une volonté d’instaurer le calme.
- Spock, je ne vous sers pas de salade.
- Docteur, je ne vois pas en quoi l’évocation d’une plante potagère se relie à notre situation.

Après une mission diplomatique désastreuse, l’U.S.S. Enterprise rallie la base stellaire Yorktown [1] commandée par l’amiral Paris [2]. Mais l’équipage est aussitôt rappelé pour une mission de sauvetage dans une nébuleuse inexplorée.

Tombant dans une embuscade, l’U.S.S. Enterprise s’écrase sur une planète. Alors que l’essentiel de l’équipage est capturé, Kirk et Chekov s’efforcent de rallier ce qui reste de l’Enterprise pour utiliser ses capteurs. De son côté Montgomery Scott fait connaissance avec une extraterrestre nommée Jaylah [3] dont le vaisseau a été autrefois attaqué tout comme l’Enterprise. Elle lui propose une alliance : sa connaissance des lieux et ses capacités de combattante contre les compétences de Scott en ingénierie. C’est ainsi que Scott fait une spectaculaire découverte.

Pendant ce temps, le Docteur McCoy et Spock se retrouvent face à des problèmes cruciaux : la blessure de Spock et l’obligation de se supporter :

- Bon, si mes souvenirs sont exacts les Vulcains ont leur cœur là où les Humains ont leur foie.

- C’est exact docteur.

- Eh bien, cela explique un tas de choses.

Il existe une tendance à Hollywood qui consiste à recycler des scénarios. Dans Star Trek Beyond, on retrouve de nombreux éléments scénaristiques déjà présents dans Star Trek insurrection (1998). Outre le camouflage holographique d’un vaisseau, les adversaires se caractérisent par leur longévité, alors que leur corps s’est transformé, dissimulant ainsi leur véritable nature.

Mis à part le scénario imparfait, la réalisation implique des combats impressionnants aussi bien dans l’espace qu’au sol, tandis que Kirk nous fait un remake de Steve McQueen dans La Grande évasion. Le summum du spectaculaire est atteint lors de l’affrontement final se déroulant au sein même de la station spatiale de Yorktown où les adversaires s’efforcent d’exploiter la différence de gravité.

[1] L’USS Yorktown avait eu pour premier commandant le capitaine Christopher Pike

[2] interprétée par Shoreh Aghdashloo, selon le scénariste Simon Pegg, elle serait l’ancêtre de Tom Paris (Star Trek Voyager)

[3] interprétée par la Française Sofia Boutella qui a utilisé au mieux ses capacités de danseuse dans les scènes de combat

L'auteur Damien Dhondt
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr