Onirik
Zébu boy - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le samedi 21 septembre 2019.

L’écriture s’imprègne de ce qui fait l’âme de l’île : les odeurs, les sons, la chaleur, les traditions et superstitions renaissent sous la plume de l’auteur, poétique et pourtant dure. La magie de Zébu boy réside dans le fait que plusieurs lectures de certains passages seront nécessaires pour comprendre l’intégralité de ce qui s’y déroule. L’horreur s’efface sous les apparences d’un voyage onirique, le passé se superpose au présent...



Editeur : Monsieur Toussaint Louverture

roman d’Aurélie Champagne

Présentation de l’éditeur

Madagascar, mars 1947, l’insurrection gronde. Peuple saigné, soldats déshonorés, ce soir, l’île va se soulever, prendre armes et amulettes pour se libérer. Et avec elle, le bel Ambila, Zébu Boy, fierté de son père, qui s’est engagé pour la Très Grande France, s’est battu pour elle et a survécu à la Meuse, aux Allemands, aux Frontstalags.

Héros rentré défait et sans solde, il a tout perdu et dû ravaler ses rêves de citoyenneté. Ambila qui ne croit plus en rien, sinon à l’argent qui lui permettra de racheter le cheptel de son père et de prouver à tous de quoi il est fait. Ambila, le guerrier sans patrie, sans uniforme, sans godasses, sans mère, qui erre comme arraché à la vie et se retrouve emporté dans les combats, dans son passé, dans la forêt.

Avis d’Emmanuelle

Zébu boy dévoile une part sombre, cachée, de la colonisation. Sommés de venir en métropole défendre la "Très Grande France" contre les Allemands, les jeunes Malgaches qui ont survécu à la Seconde Guerre mondiale ont été renvoyés au pays, sans honneurs, dépouillés. Ambila l’invaincu a triomphé des zébus dans l’arène, s’est enfui d’un camp nazi, et vit désormais de petits trafics en espérant reconstituer le cheptel de son père mort en son absence. Il va se retrouver malgré lui au cœur de la révolte de Madagascar, celle qui conduira le peuple à retrouver un jour sa liberté, son indépendance.

Aurélie Champagne a entrepris un travail de mémoire éprouvant : les témoignages sont rares, une telle époque a été passée sous silence par les autorités coloniales et nombreux sont ceux qui souhaiteraient voir cette époque oubliée. La tâche de raconter la grande histoire par le biais de la petite était donc ardue. Il ne s’agissait pas de broder autour de faits avérés, de tomber dans le cliché et donc dans l’anonymat pour les personnages, ni de donner dans le pathos larmoyant.

Alors elle a suivi la trace d’un héros revenu de tous les combats. L’écriture s’imprègne de ce qui fait l’âme de l’île : les odeurs, les sons, la chaleur, les traditions et superstitions renaissent sous la plume de l’auteur, poétique et pourtant dure. La magie de Zébu boy réside dans le fait que plusieurs lectures de certains passages seront nécessaires pour comprendre l’intégralité de ce qui s’y déroule. L’horreur s’efface sous les apparences d’un voyage onirique, le passé se superpose au présent.

En bref, ce roman passionnera les férus d’histoire, charmera les amoureux des belles-lettres, et conquerra bien des cœurs...

Fiche Technique

Format : broché
Pages : 256
Éditeur : Monsieur Toussaint Louverture
Sortie : 22 août 2019
Prix : 19,90 €

L'auteur Emma666
Son site : La pause lecture
Sa fiche
A gagner !

15 octobre : Gagnez la saison 8 & 9 de Meurtres à Standhamn sur Facebook


du 15 au 22 octobre 2019


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr